Un classement des étalons d’obstacle cumulant France, Irlande et Grande-Bretagne

Élevage / 23.06.2021

Un classement des étalons d’obstacle cumulant France, Irlande et Grande-Bretagne

Hubert de Rochambeau a été enseignant-chercheur avant de travailler sur l’amélioration génétique des animaux à l’Inrae. C’est également un passionné de courses et d’élevage. Il propose le premier classement des étalons tenant compte des résultats dans les trois grands pays de l’obstacle européen.

Dans deux récents articles parus dans Jour de Galop, nous avons estimé les valeurs génétiques des étalons d’après les performances de leurs produits en France d’une part, puis en Grande-Bretagne et en Irlande, d’autre part. Nous avons utilisé les bases de données de France Galop et du Racing Post pour calculer un Average Earning Index (AEI) pour chaque étalon entre 2010 et 2020. Nous avons ensuite calculé une valeur génétique (VG AEI) en transformant la distribution des AEI pour nous approcher d’une distribution normale au sens statistique du terme (quelques bons, beaucoup de moyens et quelques mauvais…). Ces valeurs génétiques sont exprimées dans une échelle qui ressemble à celle des ratings anglo-saxons. La moyenne des valeurs génétiques est égale à 65. Pour fixer les idées, les étalons dont les valeurs sont comprises entre 60 et 69 sont moyens. Entre 70 et 79, les étalons sont bons ; entre 80 et 89, ils sont très bons. Au-delà de 90, ils sont exceptionnels.

Dans notre dernier article, nous avons constaté qu’il était nécessaire de combiner les performances observées des deux côtés de la Manche. C’est ce que nous avons fait et nous présentons ici les résultats des étalons actifs, d’après les informations en notre possession, et qui ont une valeur génétique supérieure à 79. Il s’agit donc de la crème des étalons confirmés.

Ces étalons sont au nombre de 20 (voir tableau) et ils sont relativement âgés. Les plus jeunes sont nés en 2008. Nous avions déjà fait cette observation dans les précédents articles. Elle découle du temps qu’il faut pour tester un étalon sur les performances de ses descendants en obstacle. Rappelons que, pour avoir une précision suffisante, nous ne prenons en compte que les étalons qui ont eu plus de 90 partants.

Doctor Dino (Muhtathir) et Saint des Saints (Cadoudal) occupent les deux premières places. Walk in the Park (Montjeu) est maintenant troisième. Les très bonnes performances de ses descendants outre-Manche compensent les résultats plus mitigés observés en France. Buck’s Boum (Cadoudal) se hisse à la sixième place. Sholokhov (Sadler’s Wells) est solidement attaché à la cinquième place.

On notera l’apparition à la septième place de Soldier of Fortune (Galileo). Assez peu utilisé, il réussit pourtant très bien en obstacle, notamment outre-Manche. Kapgarde (Garde Royale) occupe une très bonne huitième place.

Les autres étalons ont une valeur comprise entre 80 et 83. Ils sont donc très bons. On trouve dans cette liste un très bon étalon de plat (Dark Angel), des valeurs sûres comme Great Pretender (King’s Theatre), Balko (Pistolet Bleu) ou No Risk at All (My Risk). La surprise vient peut-être de Creachadoir (King’s Best), qui a produit le très bon Footpad. Ce cheval, né en France, a gagné trois Grs1 en Angleterre et en Irlande.

Nous reprendrons ces calculs chaque année pour compléter cette liste avec les jeunes étalons qui sont actuellement en cours de testage.

VALEUR GÉNÉTIQUE DES ÉTALONS D’OBSTACLE EN CUMULANT FRANCE, IRLANDE ET GRANDE-BRETAGNE

Étalons

Naissance

VG AEI

1

Doctor Dino

2002

105

2

Saint des Saints

2003

102

3

Walk in the Park

2008

101

4

Authorized

2008

98

5

Sholokhov

2004

97

6

Buck’s Boum

2005

93

7

Soldier of Fortune

2004

90

8

Kapgarde

2004

86

9

Blue Brésil

2005

83

10

Shantou

2000

83

11

Creachadoir

2004

82

12

Great Pretender

1999

82

13

Balko

2007

82

14

No Risk at All

2007

81

15

Gentlewave

2003

81

16

Kayf Tara

2001

80

17

Flemensfirth

2000

80

18

Dark Angel

2008

80

19

Well Chosen

1999

80

20

Westerner

2007

80