Derby de l’Ouest (Classe 1) : Weetamoo fait parler la classe

Courses / 08.07.2021

Derby de l’Ouest (Classe 1) : Weetamoo fait parler la classe

Derby de l’Ouest (Classe 1)

Weetamoo fait parler la classe

Au papier, Weetamoo (Le Havre) avait une première chance dans ce Derby de l’Ouest (Classe 1), elle qui restait sur un succès par six longueurs dans une Classe 2 sur le même tracé, le 7 juin. La représentante de Son Altesse le cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani aurait pu se faire piéger par le déroulement de la course, mais elle a signé une deuxième victoire consécutive sur sa classe. Bien partie, elle aurait pu prendre les devants, mais son jockey, Olivier Peslier, l’a reprise pour la placer en quatrième position. C’est Springboks (Morandi) qui s’est emparé des commandes de la course, menant à un rythme peu soutenu. Gold (Golden Horn), qui était en dernière position, a lancé la course en accélérant sèchement à l’intérieur à l’entrée du tournant final, ce qui lui a permis de prendre l’avantage. Le voyant faire, Olivier Peslier a suivi la progression de Gold à l’intérieur. Attaquée de toute part par Équinoxe (Prince Gibraltar) et Abraaj (Shalaa), tandis que Gold faiblissait, Weetamoo s’est détachée à 50m du but pour l’emporter d’une longueur devant Abraaj. Quant à Équinoxe, il a complété le podium à trois quarts de longueur devant Gold.

Maniable et à l’aise en terrain souple. Philippe Sogorb, entraîneur de Weetamoo, a commenté au micro d’Equidia : « La course n’est pas partie vite. En sortant des boîtes, je pensais qu’Olivier Peslier allait prendre l’initiative d’aller devant, mais il a préféré reprendre. Après, il a pu venir en dedans et couper un peu le fromage pour gagner un peu de distance. Weetamoo a plutôt une longue accélération, donc ce n’était pas le meilleur déroulement de course pour elle. Mais avec sa valeur contre ceux-là, ça a suffi. » Olivier Peslier a quant à lui ajouté : « Nous ne sommes pas allés très vite. Je savais que ma pouliche était capable d’accélérer, mais j’ai pensé que nous allions être battus par le train. Elle est maniable, c’est ce qui l’a sauvée. Elle aime bien ce terrain-là. »

Issue d’une sœur de Wild Coco. Élevée par Al Shahania Stud au haras des Cruchettes, Weetamoo est une fille de Le Havre (Noverre), étalon au haras de Monfort & Préaux pour le compte de Sumbe, et de Wild Silva (Silvano), gagnante de deux courses à 3ans outre-Rhin sur 2.200m et 2.400m, mais aussi troisième du Preis der Baden-Badener Hotellerie & Gastronomie (L) et quatrième du Hamburger Stuten-Preis (Gr3). Weetamo est le troisième produit de la jument et son premier partant. Disparue en août 2020, Wild Silva a un 2ans nommé Woofer (Teofilo). La deuxième mère, Wild Side (Sternköenig), a gagné quatre courses à 3ans en Allemagne, dont l’Europa Championat (Gr2, 2.400m). On lui doit notamment Wild Coco (Shirocco), lauréate des Park Hill Stakes (Gr2, 2.900m) et deux fois gagnante des Lillie Langtry Stakes (Gr3, 2.800m), mais aussi deuxième du Prix Vermeille (Gr1) derrière la championne Trêve (Motivator). Wild Side est une sœur de White Rose (Platini), gagnante à 2ans du Prix Miesque (Gr3, 1.400m) et deuxième du Preis der Diana (Gr1), et de Win for Us (Surumu), lauréate du Deutsches St. Leger (Gr2, 2.800m).

Rahy

Noverre

Danseur Fabuleux

Le Havre

Surako

Marie Rheinberg

Marie d’Argonne

WEETAMOO (F3)

Lomitas

Silvano

Spirit of Eagles

Wild Silva

Sternköenig

Wild Side

Wild Romance