Le mot de la fin : méprise

Le Mot de la Fin / 28.07.2021

Le mot de la fin : méprise

Mercredi, Jessica Harrington a présenté ses excuses après avoir "gagné" le maiden de femelles de 2ans, la veille à Galway, avec Aurora Princess (The Gurkha) … qui n’était pas la pouliche prévue pour cette course ! Créditée d’un rating 79 après deux victoires en neuf sorties, cette femelle de 3ans – qui devait courir plus tard dans la réunion – a en effet été confondue avec l’inédite Alizarine (Sea the Moon). La question de l'identification a été soulevée après que la puce électronique d’Aurora Princess a été scannée alors qu'elle quittait le rond, incitant l'équipe vétérinaire de l'Ihrb à s'opposer au résultat. Après l'annonce de la disqualification, Aurora Princess a été déclarée non-partante plus tard dans la réunion, avec la confirmation de la disqualification annoncée à 18 h 58. L’entraîneur a déclaré au Racing Post : « Nous avons couru le mauvais cheval. Ce sont deux pouliches baies qui se ressemblent exactement. L'une a un tout petit peu de blanc sur la couronne derrière, mais elles sont de la même taille et très similaires. Mon représentant, Bubba Amond, a immédiatement levé les mains. Il tenait la selle au moment où je l'ai vue dans le rond. C'est une erreur humaine et je m'excuse auprès de tout le monde. » Cet incident a mis en lumière le manque de vérifications d'identité lorsque les chevaux entrent dans le rond de présentation. En Angleterre, l’identification a lieu quand les chevaux arrivent sur l’hippodrome, mais pas quand ils partent au rond.