Le mot de la fin : tracking

Le Mot de la Fin / 05.07.2021

Le mot de la fin : tracking

Broome s’est imposé de bout en bout dans le Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1). L’impression visuelle était celle d’une course régulière avec un bon rythme. Les données tracking le confirment. Broome a galopé à une vitesse plus élevée que Pretty Tiger, lauréat du Prix Eugène Adam (Gr2) de bout en bout. Colin Keane – qui montait pour la première fois à Saint-Cloud  –, a bien joué le coup : son cheval a fait un effort en partant, passant les 2.200m à 2.000m en 11’’76 (61,3 km/h). Il l’a ensuite laissé s’installer dans son rythme, lui donnant un bol d’air à mi-parcours. Les 1.400m à 1.200m sont la partie la plus lente du parcours de Broome, en 13’’16 (54,9 km/h). Puis il a réaccéléré assez sèchement à 800m du poteau et n’a jamais été inquiété.

La note de l’épreuve est Gold Trip (3e). Attentiste en 6e position (sur huit), il a tracé les meilleurs 600 derniers mètres en 34’’42 (34’’93 pour Broome, 34’’78 pour Ebaiyra). Des 400m aux 200m, il a même été flashé en 11’’17. Le tracking permet aussi de confirmer l’impression laissée par In Swoop (4e). Pris de vitesse au démarrage, il a eu un beau passage des 400 aux 200m, où il signe le 2e meilleur partiel (11’’25). À ce moment, In Swoop donnait l’impression de pouvoir venir lutter pour la 2e place : à 150m du poteau, il est sur la même ligne que Gold Trip, à moins d’une longueur d’Ebaiyra. Mais il a plafonné pour finir : 11’’94 dans 200 à l’arrivée, contre 11’’84 pour Gold Trip, 11’’92 pour Ebaiyra et 11’’93 pour Broome. Dans le cas d’In Swoop, il serait surtout intéressant d’avoir les partiels des 100 derniers mètres, car c’est là où il a donné l’impression d’avoir vraiment marqué le pas…