Le mot de la fin : Trois

Le Mot de la Fin / 24.07.2021

Le mot de la fin : Trois

Le mot de la fin : Trois

Vendredi 23 juillet, sur l’hippodrome de Thirsk, l’apprenti français Pierre-Louis Jamin a passé une magnifique journée. Sur ses quatre montes de la réunion, le pilote de 22 ans a réalisé son premier coup de trois pour trois entraîneurs différents et avec trois chevaux qu’il n’avait jamais montés. Il a démarré la journée avec une facile victoire pour son patron Karl Burke et Korker (Dandy Man), avant de s’imposer avec Flaming Rib (Ribchester) pour Tom Dascombe, et de conclure avec le pensionnaire de Grant Tuer Restless Endeavour (Dandy Man). Originaire du Maine-et-Loire, l’apprenti jockey n’est pas du tout issu du "milieu". Pourtant, la compétition et les courses, il a ça dans le sang ! Son père était un excellent cycliste amateur. Et son frère Léo-Paul fait lui aussi partie des pelotons. C’est d’ailleurs l’un des espoirs du cyclisme français. Pierre-Louis Jamin travaille pour Karl Burke depuis janvier 2021 et est installé en Angleterre depuis cinq ans. Il a commencé dans le métier avec Henri-Alex Pantall comme premier maître d’apprentissage, avant de rejoindre l’équipe de Francis-Henri Graffard. Cette année, et avec l’aide de son agent, Guy Jewell, il réalise la meilleure saison de sa jeune carrière avec treize gagnants, et met en lumière la qualité de l’apprentissage français.