Les ratings de la semaine : Olivier Peslier pèse neuf livres

Courses / 13.07.2021

Les ratings de la semaine : Olivier Peslier pèse neuf livres

Dimanche à Deauville, Olivier Peslier est monté pour la première fois sur l’irlandais Laws of Indices (Power). Le poulain avait affiché 106 à 2ans lors de son succès dans les Railway Stakes (Gr2) et il avait couru six fois après son jour de gloire, sans gagner et en gardant le même rating. Avec notre Olive national, il a remporté le Haras d’Étreham Prix Jean Prat (Gr1) en affichant 115, soit neuf livres de plus. Le jockey capable de faire progresser de neuf livres un cheval n’est pas encore né mais il faut remarquer le bond de Laws of Indices, qui est lié à la conjonction de distance, terrain, scénario tactique et aussi à la loi Peslier… L’autre irlandais Thunder Moon (Zoffany) a retrouvé la valeur de ses 2ans et il a fourni 114. La bonne nouvelle arrive de Midtown (Dubawi), qui lors de sa troisième sortie et après 235 jours d’absence s’est classé troisième en 113. C’est une performance de Gr1 tout comme celle de la pouliche Valloria (Dubawi), qui a progressé de huit livres, à 109.

Starman sprinte en 120. La Darley July Cup (Gr1) nous a offert un digne gagnant. Starman (Dutch Art) a gagné en 120 et il est le meilleur sprinter d’Europe. Les chevaux qui l’ont regardé partir dans les derniers 200m ont tous plus ou moins confirmé leur valeur. Le 120 de Starman est en en ligne avec la moyenne des trois derniers lauréats, dont le meilleur est Ten Sovereigns (No Nay Never), qui s’était imposé en 122 en 2019. Le pensionnaire d’Ed Walker possède de la marge et peut monter encore s’il trouve les bonnes conditions réunies.

Sandrine à 109, mieux que les poulains. Le July Meeting proposait trois Groupes pour les 2ans. La meilleure note est celle de Sandrine (Bobby’s Kitten) qui, comme l’a dit sa propriétaire, Kirsten Rausing, a démontré qu’elle est la plus forte pouliche d’Angleterre. La pensionnaire d’Andrew Balding avait gagné les Albany Stakes (Gr3) en terrain lourd en 105 et elle a progressé en 109 dans les Duchess of Cambridge Stakes (Gr2) en terrain bon-léger. Lusail (Mehmas), en poulain sérieux, s’est imposé dans les Tattersalls July Stakes (Gr2) en 108, le même rating assigné à Native Trail (Oasis Dream) dans les Superlative Stakes (Gr2). Le meilleur 2ans d’Europe du moment est le lauréat du Prix du Bois (Gr3), l’anglais Atomic Force (Cotai Glory), qui avait hérité de 111.

Le Prix Roland de Chambure (L) a confirmé la classe de Zellie (Wootton Bassett), la pouliche qui porte la casaque de Lavinia Fabre et qui a signé son troisième succès en décrochant 102 avec beaucoup de ressources.

Snow Lantern, une de plus en 115. Le choc entre les pouliches de 3ans et leurs aînées dans les Tattersalls Falmouth Stakes (Gr1) a vu beaucoup de succès des jeunes. Snow Lantern (Dubawi) a gagné son Gr1 en 115, le même rating affiché dans les Coronation Stakes (Gr1) par Alcohol Free (No Nay Never). Mother Earth (Zoffany), deuxième, a fait la meilleure valeur de sa carrière avec 114. Dans la ligne des 3ans sur le mile, on a trois pouliches en 115 : Snow Lantern, Alcohol Free et l’allemande Novemba (Gleneagles), qui n’avait pas confirmé à Royal Ascot son rating canon des 1.000 Guinées allemandes (Gr2).

Baaeed de zéro à 119 en un mois. Le deuxième meilleur rating du July Meeting est arrivé dans une Listed, les Sir Henry Cecil Stakes sur le mile. Baaeed (Sea the Stars), propre frère de Hukum, qui a gagné samedi la John Smith’s Silver Cup (Gr3) sur 2.800m, s’est baladé et il demeure invaincu en trois sorties. Il était inédit le 7 juin et, un mois après, il a fourni un rating de 119. Énorme ! Angus Gold a annoncé qu’il fera l’impasse sur Glorious Goodwood avec comme objectif possible le Celebration Mile (Gr2) ou le Prix Jacques le Marois (Gr1). Baaeed est à trois livres de Poetic Flare (Dawn Approach), le meilleur miler de 3ans.

Tokyo Gold, bon deuxième à 110. Les Américains ne sont pas trop à l’aise quand ils doivent juger les courses en livres ou en kilos. Leur école est très différente mais les Européens ont donné leur verdict sur les deux Grs1 pour les 3ans de samedi à Belmont Park. Le lauréat du Belmont Derby Invitational (Gr1), Bolshoi Ballet (Galileo), avait été baissé d’une livre en 116 après son échec à Epsom. Ce rating a été confirmé alors que son dauphin, le pensionnaire de Satoshi Kobayashi Tokyo Gold (Kendargent), est monté de 104 à 110. C’est une bonne nouvelle pour son entourage et aussi pour le Derby Italiano (Gr2). Le rating moyen des quatre premiers a eu un bon coup de pouce par Tokyo Gold mais il faudra aussi que les trois autres progressent car on est encore très loin des conditions requises pour garder le label Gr2. Santa Barbara (Camelot) a remporté son Gr1 dans les Belmont Oaks Invitational et le handicapeur irlandais l’a remontée d’une livre en 112. Elle devance ainsi la lauréate du Prix de Diane Longines (Gr1), Joan of Arc (Galileo), qui est en 111 alors que la gagnante des Oaks (Gr1), Snowfall (Deep Impact), est en 120.