Prix Baguenault de Puchesse (Haies) : Katpartroi corrige le tir

Courses / 28.07.2021

Prix Baguenault de Puchesse (Haies) : Katpartroi corrige le tir

Saint-Malo, mercredi

Sixième lors de ses débuts sur les haies de Lyon-Parilly, Katpartroi (Martaline) avait lâché prise dès la ligne d’en face. Mais il ne fallait pas lui en tenir rigueur, la pouliche de Gilles Le Baron, Charles-Hubert Le Baron et Didier Le Baron ayant certainement été malade, comme une partie de l’effectif de son entraîneur Gaby Leenders. Pouliche légère, un peu allante et vite sur jambes, Katpartroi avait toutes les chances de se réhabiliter sur un tracé comme celui de Saint-Malo.

Vite en tête, en faisant quelques petites erreurs, elle a mené à sa main. Dans le tournant final, l’inédit Northern Devil (American Devil) a refait beaucoup de terrain depuis l’arrière-garde et l’a attaqué sur le plat à son intérieur. Mais Katpartroi est repartie dans les derniers mètres, l’emportant de quatre longueurs et demie. Gabriel Leenders a dit au micro d’Equidia : « Je suis content car c’est une pouliche qui a un beau pedigree puisque c’est la sœur de Katribu et pour une femelle, c’est important de gagner. Nous avons eu une période compliquée en début d’année, mais en ce moment, nous gagnons tous les jours, donc ça fait du bien. Lors de ses débuts à Lyon-Parilly, elle devait être malade, mais elle s’est bien rattrapée. Il faut qu’elle évolue physiquement, mais nous allons certainement la garder en province à 3ans et aller à Auteuil à 4ans. Il est trop tôt pour l’emmener à Auteuil là, nous risquerions de lui faire mal car elle est assez frêle. » Jockey de Katpartroi, Clément Lefebvre a ajouté : « C’est une pouliche allante qui a bien gagné. Elle faisait partie des chevaux de Gaby qui ont été très malades. Maintenant, ça va mieux et cela se voit sur la piste. » Northern Devil a laissé une belle impression pour ses premiers pas en prenant la deuxième place, après avoir dormi une bonne partie de la course. Troisième d’un bout à l’autre du parcours, François Premier (Vision d'État) a fini loin des deux premiers, précédant le favori Fagott (Montmartre) qu’il faudra revoir. Doté d’un grand modèle, il a besoin de temps pour bien finir. Le tracé de Saint-Malo était un point d’interrogation avant le coup. D’ailleurs, il a perdu des rangs à un tour de l’arrivée, étant pris de vitesse. Il sera nettement mieux à Clairefontaine voire à Auteuil ou Compiègne. Une course comme le Prix de la Risle pourrait être un bel objectif pour lui, sur la piste deauvillaise. D’autant plus qu’il devrait être bien placé au poids dans ce nouveau handicap pour 3ans.

La sœur de Katribu. Élevée par Gilles Le Baron, son copropriétaire, Katpartroi est une fille de Martaline (Linamix) et de Katkogarie (Ballingarry), une jument inédite, élevée par le haras des Coudraies. C’est la sœur de Katribu ** (Montmartre), triple vainqueur en haies et lauréat notamment du Prix Gérald de Rochefort (L) et de Katpoli (Poliglote), placé en France, vendu en Angleterre et quatrième de Gr2 sur les claies de Cheltenham. Après Katpartroi, Katkogarie a eu Katmann (Muhtathir), un 2ans et Katdezire (Authorized), une yearling. La deuxième mère, Kakira (Cadoudal), est elle aussi restée inédite. Katpartroi est la nièce de Kotkita (Subotica), lauréate du Prix Cambacérès (Gr1) et troisième du Prix Renaud du Vivier (Gr1), mère de Kotkikova ** (Martaline), gagnante du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), de Kotkidy (Anabaa Blue) et de Karlak (Westerner), deux chevaux de Listeds, et de Kalifko ** (Montmartre), vainqueur des Prix Aguado (Gr3) et Robert Lejeune (L) et sept fois placé de Groupe. Katpartroi est aussi la nièce de Katkovana (Westerner), quadruple gagnante de Listed et deuxième du Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2), de Kalkir (Montmartre), deuxième de Gr1 sur les claies de Leopardstown, de Kotkido (Subotica), Kotky Bleu (Pistolet Bleu) et Kitka (Épervier Bleu), que des bons éléments ! La troisième mère de Katpartroi est la matrone Kotkie (Rheffic), lauréate de quatre courses sur les haies parisiennes. Ce qui veut dire qu’elle appartient à la famille des cracks Katko et Kotkijet, qui comptent cinq Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) à eux deux.

 

 

 

Mendez

 

 

Linamix

 

 

 

 

Lunadix

 

Martaline

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Coraline

 

 

 

 

Bahamian

KATPARTROI (F3)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Ballingarry

 

 

 

 

Flamenco Wave

 

Katkogarie

 

 

 

 

 

Cadoudal

 

 

Kakira

 

 

 

 

Kotkie