Prix City Light (Inédits) : Brémontier ouvre la marque pour Ultra

Courses / 26.07.2021

Prix City Light (Inédits) : Brémontier ouvre la marque pour Ultra

Dieppe, lundi

Le Prix City Light, nommé ainsi en hommage à un excellent sprinter entraîné par Stéphane Wattel et devenu étalon au haras d’Étreham, a justement souri à un pensionnaire du professionnel deauvillais, Brémontier (Ultra). Le poulain offre un premier succès à son père, Ultra, étalon Darley basé au haras du Logis, proposé cette année à 5.000 €.

Bien parti, l’élève et représentant de Gérard Augustin-Normand a galopé en quatrième position au centre du peloton, avant de passer à l’attaque à l’entrée de la dernière ligne droite. Prenant le meilleur à 200m du but, Brémontier a prolongé son effort jusqu’au bout pour l’emporter d’une demi-longueur devant Antharis (Sea the Moon), qui a porté le poids de la course. Floating Mulligan (Dabirsim), qui a été brièvement contrarié par un mouvement d’Antharis à 100m de l’arrivée, a bien conclu deux longueurs plus loin à la troisième place.

Il s’est déclenché très récemment. Après la course, Stéphane Wattel a dit au micro d’Equidia : « Quand j’ai vu Brémontier au rond, je me suis dit qu’il devait quand même être assez prêt car il se présentait bien. Depuis quelques jours, il s’était vraiment déclenché : c’est pour ça que je l’ai fait débuter aujourd’hui. Ses galops du matin étaient "standards", mais depuis quelque temps, il se présentait bien. C’était un poulain un peu délicat, puis il s’est dressé peu à peu. C’est très bien. Nous allons le voir évoluer, mais il vient de se déclarer assez récemment ; donc on peut imaginer que sa marge de progression n’est pas finie, et physiquement aussi. »

Un fils de Brocottes. Brémontier est un fils de l’étalon du haras du Logis Ultra (Manduro) et de Brocottes (Lando), gagnante de ses deux premières courses en fin d’année de 2ans – sur le mile de Fontainebleau et les 1.800m de ParisLongchamp – et deuxième du Critérium de Saint-Cloud (Gr1). Brocottes a conclu quatrième du Prix Pénélope (Gr3) pour sa rentrée à 3ans, sans confirmer. Elle a conclu sa carrière par une victoire en fin d’année dans une course "D", sur les 2.100m du Croisé-Laroche. Brémontier est le cinquième produit de la jument et son deuxième gagnant après Fultot (Le Havre), vainqueur d’un handicap à 3ans sur le mile de ParisLongchamp. La poulinière a une yearling, Brachy (Le Havre). La deuxième mère, Macotte (Nicolotte), a gagné deux courses à conditions à 2ans et à 3ans, sur les 1.800m de Maisons-Laffitte et les 2.100m de Saint-Cloud, avant de s’attaquer sans succès aux courses black types. Outre Brocottes, elle a notamment donné Allez Henri (Footstepsinthesand), lauréat de 11 courses de 2ans à 10ans – dont cinq Quintés !–   sur des distances comprises entre 1.600m et 2.000m, mais aussi troisième du Grand Prix de la Riviera Côte d'Azur (L), et Côtes d’Armor (Numerous), lauréate de deux courses à conditions à 2ans sur 1.100m et 1.400m et deuxième du Prix des Sablonnets (L). Macotte est une sœur de l’étalon Smadoun (Kaldoun), entre autres.

 

 

 

Monsun

 

 

Manduro

 

 

 

 

Mandellicht

 

Ultra

 

 

 

 

 

Nashwan

 

 

Épitome

 

 

 

 

Proskona

BRÉMONTIER (M2)

 

 

 

 

 

 

Acatenango

 

 

Lando

 

 

 

 

Laurea

 

Brocottes

 

 

 

 

 

Nicolotte

 

 

Macotte

 

 

 

 

Mossma