Prix de l’Avesnois (Maiden) : Fleur d’Iris commence à éclore

Courses / 27.07.2021

Prix de l’Avesnois (Maiden) : Fleur d’Iris commence à éclore

Compiègne, mardi

Pendant du Prix de la Thiérache réservé aux femelles, ce Prix de l’Avesnois (Maiden) semblait devoir se jouer entre Txope (Siyouni) et Fleur d’Iris (Shamardal). Après une vive lutte entre ces deux dernières, c’est finalement l’élève et représentante de Godolphin qui a eu le dernier mot. Elle s’impose et confirme ses bons débuts cantiliens, où Fleur d’Iris terminait quatrième, derrière l’estimée Dancinginthestreet ** (Churchill).

Une belle lutte finale. À la sortie des stalles de départ, le peloton a subi une petite cassure avec d’un côté Arabian Music (Maclean’s Music), qui a emmené le groupe de l’extérieur, et de l’autre la future lauréate qui a pris les commandes du peloton intérieur. Les deux pelotons se sont regroupés dans le dernier tournant. Fleur d’Iris a ensuite attaqué Arabian Music, avant de prendre facilement la mesure de cette dernière. Montée plus en retrait qu’à l’accoutumée, Txope avait beaucoup de ressources à mi-ligne droite et a tenté de dépasser la pensionnaire d’André Fabre. Accompagnée avec une petite claque, Fleur d’Iris est finalement repartie et s’est imposée de trois quarts de longueur face à Txope. Plus loin, Farahnaz (Wootton Bassett) termine troisième, trois longueurs plus loin.

Un gros moteur. Le jockey lauréat, Mickaël Barzalona a déclaré sur Equidia : « Ses débuts lui ont fait beaucoup de bien car c’était une pouliche très allante. Aujourd’hui, elle s’est bien calée et a accéléré tout en progression dans la ligne droite. Comparé à ses débuts, la pouliche a beaucoup plus de tonicité et elle commence à se révéler. Fleur d’Iris possède une grosse carcasse et un joli moteur. Elle a beaucoup de vitesse. »

Une mère double gagnante de Gr1 au Brésil. Élevée par ses propriétaires, Fleur d’Iris est une fille de Shamardal (Giant’s Causeway) et de Zara (Redattore), lauréate du Margarida Polak Lara - Taça dePrata (Gr1 local, 1.600m) et du GP Henrique de Toledo Lara (Gr1 local, 2.000m) au Brésil. Au haras, elle a donné Zookeeper (Dubawi), gagnant d’un handicap en Angleterre.

La deuxième mère, Persifleur (Midnight Tiger) a fini troisième de la Copa Japão de Turfe (L local, 1.600m). Au haras, on lui doit Wyatt Earp (Amigoni), gagnant d’une Listed locale au Brésil. Bejart (Vettori) est lauréat d’un Gr3 local au Brésil.

 

 

 

Storm Cat

 

 

Giant’s Causeway

 

 

 

 

Mariah’s Storm

 

Shamardal

 

 

 

 

 

Machiavellian

 

 

Helsinki

 

 

 

 

Helen Street

FLEUR D’IRIS (F2)

 

 

 

 

 

 

Roi Normand

 

 

Redattore

 

 

 

 

Political Intrigue

 

Zara

 

 

 

 

 

Midnight Tiger

 

 

Persifleur

 

 

 

 

Intensiva