Prix le Baron Dutacq (Haies)  Lawrence d’Arabie se balade malgré une frayeur

Courses / 29.07.2021

Prix le Baron Dutacq (Haies) Lawrence d’Arabie se balade malgré une frayeur

Clairefontaine, jeudi

Grandissime favori du Prix Le Baron Dutacq, après une promenade de santé sur les haies dieppoises pour ses premiers pas, Lawrence d’Arabie ** (Martaline) a confirmé qu’il a beaucoup de talent. Le poulain défendant les couleurs de l’écurie des Charmes a remporté le Prix Le Baron Dutacq de huit longueurs, restant ainsi invaincu en deux sorties au cours desquelles il a laissé son dauphin à vingt longueurs cumulées. Lawrence d’Arabie est peut-être la révélation de l’été et il pourrait bien finir dans les Groupes. Nous avons hâte de le voir à Auteuil !

Une frayeur dans le tournant final. Mais le parcours du petit frère de Roi Mage (Poliglote) n’a pas été un long fleuve tranquille. Vite parmi les premiers, comme lors de ses débuts, il a bien sauté. Dans le tournant final, il était bourré de gaz et son jockey, Angelo Zuliani, a forcé le passage à la corde alors que l’animateur, Margaret’s Legacy ** (Prince Gibraltar), ne lui avait pas laissé la place. En dépit de cette débauche d’énergie, Lawrence d’Arabie a pris l’avantage peu après et il a contré les attaques avant de s’envoler sur le plat. Au micro d’Equidia son jockey a déclaré : « Ce n’était pas évident dans le tournant final, mais il avait tellement de gaz… J’ai voulu le monter pour lui et en voulant trop fignoler, nous avons pris des coups bêtement. Il a montré qu’il avait de la qualité. C’est un très, très bon cheval. Il est beaucoup monté sur sa course de débuts, comme il nous l’avait montré le matin. » D’abord attentiste dans la seconde moitié du peloton, Harowa (Kapgarde) s’est rapprochée à un tour de l’arrivée. Elle a abordé le dernier kilomètre parmi les premiers et a tracé une belle fin de parcours pour sa rentrée se classant deuxième. Henri le Farceur (Hunter’s Light) a bien conclu après s’être fait oublier une partie de la course, terminant troisième devant le puissant Hermès de Mée (Kapgarde), qui a tracé un parcours convaincant.

Le frère de Roi Mage. Élevé par la famille Garçon du haras de l’Hôtellerie, Lawrence d’Arabie a été vendu 160.000 € à la vente d’automne Arqana en 2018. Il était évidemment présenté par l’Hôtellerie et avait été acheté par Frédéric Sauque. Lawrence d’Arabie est un fils de Martaline (Linamix) et de Royale Majesty (Nikos), gagnante du Prix Jason sur les haies d’Auteuil. C’est le frère de Roi Mage (Poliglote), vainqueur des Prix Georges Courtois (Gr2), de la Gascogne et Romati (Grs3) et deuxième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), et de My Way (Martaline), deuxième du Prix Congress (Gr2). Après Lawrence d’Arabie, Royale Majesty a donné une 3ans, Royalty (Saint des Saints), deuxième pour ses débuts sur les haies de Royan et une 2ans par Kapgarde. Il s’agit d’une souche Gallot. Lawrence d’Arabie est le neveu de My Fair Lady (Poliglote), gagnante de quatre courses en obstacles et mère des deux lauréats de Finot Obeone ** (Muhtathir) et Massila ** (Barastraight). C’est la famille de Royale Chantou (Cadoudal), lauréate du Prix de Flore (Gr3).

 

 

 

Mendez

 

 

Linamix

 

 

 

 

Lunadix

 

Martaline

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Coraline

 

 

 

 

Bahamian

LAWRENCE D’ARABIE ** (H4)

 

 

 

 

 

 

Nonoalco

 

 

Nikos

 

 

 

 

No No Nanette

 

Royale Majesty

 

 

 

 

 

Cadoudal

 

 

Royale the Best

 

 

 

 

Royal Blessing