Prix Quintette (Classe 1) : Darzan confirme à la manière des forts

Courses / 04.07.2021

Prix Quintette (Classe 1) : Darzan confirme à la manière des forts

Saint-Cloud, dimanche

Lors de ses débuts victorieux au Val d’Or, il était muni d’œillères australiennes. Dimanche, Darzan (Le Havre) revenait sur le théâtre de son succès à l’occasion du Prix Quintette (Classe 1), avec la ferme intention de confirmer. Une nouvelle fois muni de cet artifice et monté en confiance, le représentant de la princesse Zahra Aga Khan n’a pas tremblé, laissant une impression encore supérieure à celle de ses premiers pas.

Au-dessus du lot. Peu après la sortie des stalles de départ, c’est l’outsider Dan Chop (Captain Chop), qui a animé la course dans « un train de sénateur ». Monté de manière classique, à trois quarts de longueur de l’animateur, le futur lauréat l’a épaulé tout en se montrant quelque peu regardant. Accélérant ensuite en progression à l’entrée de la ligne droite, le pensionnaire de Mikel Delzangles n’a ensuite jamais été rejoint. Au passage du poteau, il s’impose d’une longueur et un quart. La deuxième, Norville (Air Chief Marshal), a tracé une belle fin de course. Diverge (Frankel) est troisième, à une demi-longueur. Quant au favori, Timour (Gleneagles), il échoue au quatrième rang malgré une bonne ligne droite, après avoir été monté en dernière position toute la course.

Possibilité de le rallonger. Après le succès de son pensionnaire, Mikel Delzangles nous a confié : « C’est un cheval avec beaucoup d'action. Il n'est pas impossible que nous le rallongions. Nous verrons les opportunités qui s'offrent à nous. C'est un cheval qui ne fait pas d'effort, qui se met dans son rythme et qui est capable de produire une longue accélération. Il montre qu'il fait également bien le terrain souple ».

La même deuxième mère qu’Almanzor. Élevé par la princesse Zahra Aga Khan, Darzan est un fils de Le Havre (Noverre), étalon à Montfort & Préaux, et de Darkazinia (Arch), restée inédite. C’est le deuxième produit de la jument, son premier gagnant, et elle a un 2ans par Pivotal (Polar Falcon), à l’entraînement chez Francis-Henri Graffard, ainsi qu’une yearling par Siyouni (Pivotal). La deuxième mère, Darkara (Halling), a remporté le Prix des Tourelles (L). Elle a donné Darkova (Maria’s Mon), mère du champion Almanzor (Wootton Bassett), ainsi que Dardiza (Street Cry), qui a donné le bon Guildsman (Wootton Bassett), gagnant des Franklin-Simon Stakes (Gr3, 1.300m) aux États-Unis et troisième des Coventry Stakes (Gr2).

Almanzor, étalon du haras d’Étreham, a remporté les Irish Champion Stakes, les Champion Stakes et le Prix du Jockey Club (Grs1).

Il s’agit donc de la famille de l’une des championnes de la princesse Zahra Aga Khan : celle de Darjina (Zamindar), gagnante de la Poule d’Essai des Pouliches, du Prix du Moulin de Longchamp, de l’Astarté et deuxième des Queen Anne Stakes (Grs1).

 

 

 

Rahy

 

 

Noverre

 

 

 

 

Danseur Fabuleux

 

Le Havre

 

 

 

 

 

Surako

 

 

Marie Rheinberg

 

 

 

 

Marie d’Argonne

DARZAN (H3)

 

 

 

 

 

 

Kris S

 

 

Arch

 

 

 

 

Aurora

 

Darkazinia

 

 

 

 

 

Halling

 

 

Darkara

 

 

 

 

Daralbayda


LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 1’40’’29

De 1.000m à 600m : 28’’63

De 600m à 400m : 12’’18

De 400m à 200m : 11’’09

De 200m à l’arrivée : 11’’40

Temps total : 2’43’’59