Prix Roland de Chambure (L) : Zellie, reçue trois sur trois

Courses / 11.07.2021

Prix Roland de Chambure (L) : Zellie, reçue trois sur trois

Deauville, dimanche

Lauréate à deux reprises en deux sorties à Saint-Cloud, dont le Prix Arbèle (Classe 2), Zellie (Wootton Bassett) était la grande favorite de ce Prix Roland de Chambure (L). La pouliche n’a pas failli à sa tâche en signant une troisième victoire de suite, sans forcer son talent. Elle a ainsi offert une première victoire black type à la casaque de Lavinia Fabre, qui la détient en association avec Herald Bloodstock Ltd, Hubert Guy et Gaël Lhermite.

Comme un galop du matin ! Attentiste en avant-dernière position d’un peloton composé de cinq unités, Zellie a galopé dans le sillage de la britannique Fabiosa (Havana Gold). Progressant en dehors à 400m du but, la future lauréate a passé ses rivaux en revue en étant seulement accompagnée aux bras. Elle a pris le meilleur à 150m de l’arrivée et s’est détachée très facilement pour l’emporter de trois longueurs. Miss Cleopatra (Toronado), qui était munie d’œillères pour la première fois, a bien conclu en dehors pour passer de la dernière à la deuxième place ; elle perd néanmoins son invincibilité après deux victoires en province (sur plus court). Après avoir galopé côté corde dans le sillage de l’animatrice, Montussan (Dabirsim), Nirliit (Iffraaj) s’est emparé de la troisième place à une longueur et demie, subissant lui aussi sa première défaite après deux victoires à Saint-Cloud. Quant à Fabiosa, elle a conclu quatrième à une tête, tandis que Montussan a faibli pour terminer cinquième à deux longueurs.

Un gros moteur. C’est la victoire la plus impressionnante de Zellie en termes d’écarts. Le 18 mai, elle s’était imposée d’une tête en débutant sur 1.200m en terrain collant, avant de triompher d’une demi-longueur – après avoir trouvé l’ouverture à 100m du but seulement ! – sur 1.400m le 8 juin, en bon terrain. Zellie a été la première partante de Lavinia Fabre, dont elle est l’unique représentante à l’entraînement. C’est donc du 100 % de réussite pour la fille d’André Fabre. Mickaël Barzalona, qui était associé pour la deuxième fois de suite à Zellie, a déclaré au micro d’Equidia : « Les impressions sont excellentes. Nous avons bénéficié d’une bonne course, sans aller forcément vite. Lorsque je l’ai décalée, afin qu’elle reste concentrée, Zellie est partie fort et a vraiment bien accéléré. Si j’avais eu besoin d’en rajouter une couche, elle aurait également pu fournir une nouvelle accélération. Je pense qu’elle est tout simplement bonne. C’est une pouliche qui possède un gros moteur. Aujourd’hui, elle a tué l’opposition assez rapidement. » La suite logique du programme est le Prix Six Perfections Sky Sports Racing (Gr3), sur le même tracé, le 3 août.

Un peu long pour Nirliit. Il s’agissait d’une première sur 1.400m pour Nirliit, qui s’était imposé deux fois précédemment sur 1.200m. Le poulain de l’écurie La Vallée Martigny, de Fabrice Vermeulen et de l’écurie de Pradel, qui a eu du mal à prolonger son accélération jusqu’au bout, devrait poursuivre sa carrière sur plus court. Hervé Morin, de l’écurie La Vallée Martigny, nous a dit : « Je suis très heureux de prendre la troisième place de cette Listed qui, souvent, donne les gagnants de Gr1 de l’automne. J’en suis d’autant plus content que je l’ai élevé et que sa sœur par Le Havre (Noverre), qui est magnifique, passera en vente à Arqana au mois d’août. J’ai l’impression que les 1.400m sont le bout du monde pour lui. Nous allons voir comment nous organiser pour le remettre sur 1.200m, mais il y a des options à Deauville cet été ! »

Une nièce de Speciosa. Élevée par Charles Barel, Zellie fait partie des générations de Wootton Bassett (Iffraaj) conçues au haras d’Étreham. Hubert Guy l’avait achetée 140.000 € en décembre 2019 chez Arqana, pour une association composée de Lavinia Fabre, Louis Baudron et Gaël Lhermite. La pouliche a été rachetée le même prix à la vente de sélection 2020. C’est le deuxième produit de la mère, Sarai (Nathaniel), qui n’a pas couru. Celle-ci a une yearling par Dabirsim (Hat Trick) et a été saillie par Almanzor (Wootton Bassett).

La deuxième mère a donné quatre black types, dont Speciosa (Danehill Dancer), lauréate des 1.000 Guinées (Gr1), Major Rhythm (Rhythm), gagnant du Stars and Stripes Breeders’ Cup Turf Handicap (Gr3, 1.800m) à l’âge de 7ans, et Special Meaning (Mount Nelson), gagnante de Listed à Goodwood sur 2.400m à 4ans. La troisième mère a produit Fate (Teofilo), gagnante du Prix de Flore (Gr3), et Pride (Peintre Célèbre), lauréate des Champion Stakes, de la Hong Kong Cup et du Grand Prix de Saint-Cloud (Grs1). Au haras, Pride a donné One Foot in Heaven (Fastnet Rock), lauréat notamment du Grand Prix de Chantilly et du Prix du Conseil de Paris (Grs2). 

 

 

 

Zafonic

 

 

Iffraaj

 

 

 

 

Pastorale

 

Wootton Bassett

 

 

 

 

 

Primo Dominie

 

 

Balladonia

 

 

 

 

Susquehanna Days

ZELLIE (F2)

 

 

 

 

 

 

Galileo

 

 

Nathaniel

 

 

 

 

Magnificient Style

 

Sarai

 

 

 

 

 

Sky Classic

 

 

Specifically

 

 

 

 

Specificity

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 27”72

De 1.000m à 600m : 27”10

De 600m à 400m : 12”62

De 400m à 200m : 11”28

De 200m à l’arrivée : 11”22

Temps total : 1’29”94