Qatar Lillie Langtry Stakes (Gr2) : Sur trop long… Wonderful Tonight fait le job

International / 31.07.2021

Qatar Lillie Langtry Stakes (Gr2) : Sur trop long… Wonderful Tonight fait le job

Qatar Lillie Langtry Stakes (Gr2)

Sur trop long… Wonderful Tonight fait le job

Son propriétaire Christopher Wright était un peu inquiet avant les Qatar Lillie Langtry Stakes (Gr2). Car comme il l’a expliqué à la télévision anglaise, sa représentante avait tout à perdre dans ce Gr2. Mais la "FR" Wonderful Tonight (Le Havre) a "fait le job". Et elle a ajouté 170.130 £ (200.000 €) à son compte en banque, ce qui n’a rien de désagréable, vous en conviendrez. Sa cote dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe est inchangée à 8/1. Chaque course cache des pièges pour un galopeur. Et la pensionnaire de David Menuisier en est sortie sans encombre. Très impressionnante et pleine de puissance au rond de présentation, Wonderful Tonight a un peu refait les bras de William Buick. Il l’a cachée derrière l’animatrice Makawee (Farhh) avant de la déposer à 800m du poteau. Les attentistes Tribal Craft (Mastercraftsman) et Albaflora ont prononcé leur effort dans les derniers 400m. Tribal Craft a semblé pendant un instant capable de menacer Wonderful Tonight. La future lauréate n’a cependant pas lâché le morceau. Et elle a passé le poteau avec deux longueurs d’avance sur sa rivale, une jument solide, gagnante de Gr3 sur 2.800m avec un rating de 104 avant la course. Les autres ont terminé loin, ce qui n’est pas surprenant dans une course de tenue dont le terrain était plus lourd qu’il n’y paraît.

Les 2.800m, le bout du monde. Wonderful Tonight a offert un joli cadeau de mariage à William Buick qui a bien gagné son pourcentage. Le pilote a déclaré à la télévision anglaise : « Il ne faut plus la courir sur cette distance. » Christopher Wright a précisé : « Elle a gagné le Prix de Royallieu (Gr1) sur 2.800m. Mais il ne faut pas oublier que les 2.800m en France ne sont pas aussi difficiles qu’en Angleterre. » David Menuisier, qui a la pouliche sous les yeux au quotidien, a ajouté : « Elle a pris de la force par rapport à l’année dernière. Elle a gagné en vitesse. Dans l’avenir, il est plus logique de la courir sur plus court – car elle est très allante – que sur une distance supérieure à 2.400m. »

Yorkshire Oaks ou Pomone. David Menuisier a tracé le parcours pour arriver au Prix de l’Arc de Triomphe : « Je veux lui donner deux courses avant le jour J. Le premier rendez-vous sera dans les Yorkshire Oaks (Gr1). Avec une alternative : le Prix de Pomone (Gr1). Les deux courses sont la même semaine. La décision sera prise au fur et à mesure, en fonction du terrain et de l’opposition. La dernière préparatoire sera dans le Prix Vermeille (Gr1)… et après l’Arc de Triomphe. » Tous les feux sont au vert. Et les parapluies ouverts : un terrain très souple ou (encore mieux) lourd est une donnée importante pour avoir Wonderful Tonight au sommet de son art.

Sa demi-sœur à la vente d’août. Wonderful Tonight, achetée 40.000 € par David Menuisier et Crispin de Moubray à la vente d’août où elle était présentée par Coulonces Sales, est le produit de la sélection du haras de Montfort et Préaux. Elle a été élevée par l’écurie Taos (Mathieu Alex et Sylvain Vidal). La mère Salvation (Montjeu) avait coûté 70.000 Gns (86.200 €) chez Tattersalls October book 1 en 2008 et est issue d’une saillie à 125.000 €. Elle a gagné trois courses sous la férule d’Éric Libaud. Toujours croisée aux étalons du haras de Montfort et Préaux, elle a été achetée par Teruya Yoshida. La poulinière, qui a 14ans, est suitée par un mâle par Le Havre (Noverre) et pleine du grand étalon. Salvation avait déjà produit une gagnante black type, la pouliche Penjade (Air Chief Marshall), trois fois deuxième de Listed en France avant de remporter une Stakes aux États-Unis pour la casaque Amerman et l’entraînement de Chad Brown. Associée à Rajsaman (Linamix), elle a donné aussi deux gagnants.

Salvation a une yearling par Recorder (Galileo) qui sera présentée par Normandie Breeding à la vente d’août.

La deuxième mère, Birdie (Alhaarth), a gagné les Oaks Trial Stakes (L) à 3ans, sur 2.300m. Elle a donné trois black types, parmi lesquels Hostess (Iffraaj), lauréate des Providencia Stakes (Gr3) sur les 1.700m de Santa Anita, et Il Paparazzi (Royal Applause), troisième des Acomb Stakes (Gr3). Birdie est une sœur de Fickle (Danehill), qui n’est autre que la deuxième mère du champion Camelot (Montjeu), lauréat des Derby d’Epsom et d’Irlande, mais aussi du Racing Post Trophy et des 2.000 Guinées (Grs1).