Aujourd’hui aux courses - Deauville

Courses / 02.08.2021

Aujourd’hui aux courses - Deauville

13 h 08 • DEAUVILLE • DARLEY PRIX DE CABOURG

Gr3 - 2ans - 1.200m L.D.

Toimy Son dans le grand bain

Riche de dix partants, l’édition 2021 du Darley Prix de Cabourg (Gr3) a vraiment fière allure. Et on a hâte de revoir sur la ligne droite de Deauville l’impressionnant Toimy Son  (Twilight Son), qui a l’avantage de jouer à domicile. Sur ce parcours, il vient de faire une démonstration dans une Classe 2, laissant l’estimé Faro de San Juan (Almanzor) à trois longueurs et demie. Les deux vont se retrouver avec un petit changement : le fils d’Almanzor sera muni d’œillères australiennes.

Nirliit (Iffraaj) revient sur 1.200m après avoir subi sa première défaite dans le Prix Roland de Chambure (L), sur 1.400m. Cette distance s’est avérée être le bout du monde pour le représentant de l’écurie de la Vallée Martigny, et il peut viser une place dans un tel lot. Trident (Wootton Bassett) ne compte qu’une sortie. Il s’était imposé facilement à ParisLongchamp sur 1.300m, battant de deux longueurs Khan (Sea the Moon), qui s’est imposé dès sa sortie suivante. Le représentant d’André Fabre est difficile à situer, mais si son entraîneur l’a engagé dans un Gr3 après une victoire dans un maiden, il faut y voir un signe d’estime.

La menace britannique. Les Anglais nous envoient Sam Maximus (Showcasing), qui a de sérieux titres à faire valoir, et Dairerin (Spill the Beans). Gagnant pour ses débuts à Haydock, puis troisième lors de sa sortie suivante, Sam Maximus vient de prendre la troisième place des July Stakes (Gr2), dans une arrivée très disputée, puisque les trois premiers finissaient sur la même ligne. Dairerin n’a pas encore couru au niveau Groupe, mais il est régulier et a déjà cinq courses à son compteur. Il avait laissé une belle impression lors de son succès à Salisbury le 23 juin, affichant un Racing Post rating de 93. Et on connaît la compétitivité des 2ans anglais quand ils se déplacent sur notre sol…

Les femelles en embuscade. Les pouliches ont remporté cinq des dix dernières éditions. Cette année, elles sont quatre au départ. La plus titrée est la petite Dizzy Bizu (Caravaggio), qui a été battue pour son premier essai sur 1.200m, dans le Prix du Bois Longines (Gr3), après deux victoires sur le kilomètre. Anterselva (Fast Company) a conclu devant elle dans le Bois, alors que Dizzy Bizu l’avait devancée dans le Prix La Flèche (L). La pluie qui tombe sur Deauville devrait assouplir la piste, ce qui jouera en faveur d’Anterselva.

Sur le papier, Have a Good Day (Adaay) est en dessous de ces deux-là, qui l’avaient nettement devancée dans le Prix La Flèche. Sunday Best ** (Dabirsim) s’est classée troisième lors de ses débuts à une longueur de la prometteuse Rose Premium ** (Dark Angel), tout en étant prise de vitesse. Elle a montré un tout autre visage lors de sa deuxième sortie, s’imposant en toute quiétude sur la ligne droite deauvillaise.

Le palmarès (Année/Lauréat/Entraîneur). 2020 : Cairn Gorm (M. Channon). 2019 : Earthlight (A. Fabre). 2018 : Comedy (K. Burke). 2017 : Tantheem (F. Head). 2016 : Alrahma (F. Head).

14 h 25 • DEAUVILLE • PRIX SIX PERFECTIONS SKY SPORTS RACING

Gr3 - Femelles de 2ans - 1.400m

Zellie ** inaugure ses nouvelles couleurs

C’est l’une des attractions de cette superbe réunion d’ouverture. Zellie ** (Wotton Bassett) vient de survoler le Prix Roland de Chambure (L) et, à l’issue de cette victoire (la troisième en trois sorties), la pensionnaire d’André Fabre a été vendue aux Qataris d’Al Wasmiyah Stud. Difficile de l’imaginer battue mardi, elle qui a déjà dominé les mâles. On a cependant hâte de revoir Lovamour (Goken), qui avait très bien gagné lors de ses débuts sur la ligne droite cantilienne. Rose Premium ** (Dark Angel), la pouliche qu’elle a battue le 20 juin, a ensuite gagné son maiden à ParisLongchamp en faisant forte impression, et la troisième, Sunday Best ** (Dabirsim), a elle aussi montré sa qualité dès sa sortie suivante. Les lignes sont bonnes et Lovamour peut faire galoper Zellie.

Miss Cleopatra (Toronado) a suivi Zellie à trois longueurs dans le Roland de Chambure. Elle avait gagné ses deux premières sorties et la pensionnaire de Philippe Sogorb découvrait les œillères. Elle sera de nouveau munie de cet artifice mardi. Mikel Delzangles délègue Soumera (Charm Spirit). Après des débuts très corrects à Chantilly, troisième à trois quarts de longueur de Silver Lining (Caravaggio), que l’on a vue gagner dimanche à Clairefontaine, elle a ouvert son palmarès avec autorité à Chantilly.

L’attraction Daneh. Les quatre autres candidates nous viennent de l’étranger. Les deux pensionnaires de Georges Boughey Oscula (Galileo Gold) et Hellomydarlin (Galileo Gold) se valent. On connaît déjà Hellomydarlin, troisième du Darley Prix Robert Papin (Gr2) face aux mâles, alors qu’Oscula va découvrir les courses françaises, forte d’une troisième place dans les Albany Stakes (Gr3). Les deux vont découvrir la distance. Daneh (Dubawi), née dans la pourpre, est l’une des moins expérimentées du lot puisqu’elle n’a couru qu’une fois. C’était sur la P.S.F. de Kempton et la fille de Rizeena (Iffraaj), plusieurs fois gagnante de Gr1, avait réalisé une vraie démonstration. Elle semble de taille à monter plusieurs marches d’un coup. L’espagnole Black Voice (Poet’s Voice) n’a aussi couru qu’une fois, à Madrid. Elle aussi avait gagné mais les marches sont encore plus hautes à franchir.

Le palmarès (Année/Lauréate/Entraîneur). 2020 : See the Rose (A. Fabre). 2019 : Tropbeau (A. Fabre). 2018 : Beyond Reason (C. Appleby). 2017 : Izzy Bizu (M. Johnston). 2016 : Asidious Alexander (S. Crisford).