AUJOURD’HUI AUX COURSES - Deauville

Courses / 04.08.2021

AUJOURD’HUI AUX COURSES - Deauville

Aujourd’hui aux courses

17 H 14 • DEAUVILLE • PRIX EQUIDIA - PRIX DE LISIEUX

Inédites - 2ans - Pouliches - 1.200m L.D.

De belles origines au départ

Elles sont dix au départ du Prix de Lisieux (Inédites), avec quelques belles origines. André Fabre présente deux pouliches : Assyrian Queen (Invincible Spirit), laquelle est une propre sœur de Babylone (Invincible Spirit), et Shaikha (Ribchester), sœur de Darkness (Siyouni). Le haras du Logis Saint-Germain compte sur Green Motion (Acclamation), une nièce de l’une des reines de Deauville, Polydream (Oasis Dream), laquelle avait débuté dans le Lisieux. Guy Pariente, l’homme en forme de l’année, sera représenté par son élève Stormania (Goken), née pour être précoce puisque fille de Stormyra (Stormy River).

1 • SHAIKHA

Ribchester & Kerila, par Makfi

Propriétaire : Al Shaqab Racing

Éleveurs : Écurie Haras du Cadran, écurie Mélanie

Entraîneur : André Fabre

Jockey : Hugo Besnier

Deuxième produit de Kerila (Makfi), gagnante pour ses débuts au mois de septembre de ses 2ans. Le premier est Darkness (Siyouni), lequel a été un bon 2ans l’an passé, remportant le Critérium de Lyon (L). Kerila est une sœur de Keratiya (Iron Mask), gagnante du Prix du Bois (Gr3), et de Kerasona (Oasis Dream), lauréate du Prix Hampton (L). Kerila est aussi la tante de Keshana (Iffraaj), laquelle avait fait forte impression cette année lors de ses débuts à Tarbes et n’a été battue que par la bonne Zellie (Wootton Bassett) dans une Classe 2 à Saint-Cloud.

Shaikha a été supplémentée.

2 • COALEA

Dream Ahead & Calahorra, par Soave

Propriétaire : Écurie Castillon Bloodstock

Éleveurs : Écurie de Castillon & Léa Jeffroy

Entraîneur : Henri-François Devin

Jockey : Clément Lecœuvre

La mère, Calahorra (Soave), a montré de la vitesse et de la précocité, remportant le Prix de la Vallée d’Auge (L) et prenant la troisième place des Prix d’Arenberg et de Saint-Georges (Grs3). Il s’agit de son cinquième produit et, parmi eux, deux ont couru et un – Alwajba (Siyouni) – a gagné. Calahorra est une sœur de Kendemai (Carlotamix), troisième du Prix Millkom (L), souche de Mersey (Crystal Palace), lauréat du Prix Royal-Oak (Gr1).

3 • KANE ORE

Caravaggio & Happy Approach, par New Approach

Propriétaires : Sarl Écurie Jean-Louis Tepper & Jean-Claude Rouget

Éleveurs : Écurie Haras du Cadran, écurie Mélanie

Entraîneur : Jean-Claude Rouget

Jockey : Cristian Demuro

Premier produit d’Happy Approach (New Approach), qui avait débuté au mois de mai de ses 3ans et a notamment pris la troisième place du Prix Allez France (Gr3), ainsi que des Prix Solitude et Dahlia (Ls). Happy Approach est une fille d’Eire (Medicean), deuxième du Grand Prix de la Riviera Côte d’Azur, du Grand Prix de la Région Alsace, du Prix Lyphard et du Prix Miss Satamixa (Ls). Au haras, elle a aussi donné Tojik (Siyouni), deuxième du Prix La Rochette (Gr3).

4 • MALAVATH

Mehmas & Fidaaha, par New Approach

Propriétaires : Everest Racing, David Redvers, Mme Barbara M. Keller

Éleveur : Tally-Ho Stud

Entraîneur : Francis-Henri Graffard

Jockey : Olivier Peslier

Premier produit de Fidaaha (New Approach), laquelle n’a pas brillé en compétition. La jument est une sœur de Steip Amach (Vocalised), gagnante des Killavullan Stakes (Gr3), des Amethyst Stakes (Gr3), mais aussi troisième du Prix Rothschild et du Darley Prix Jean Romanet (Grs1). Malavath descend d’une souche Aga Khan, celle de Shergar.

Malavath a été supplémentée.

5 • GREEN MOTION

Acclamation & Siligreen, par Dansili

Propriétaire : Haras du Logis Saint-Germain

Éleveur : Haras du Logis Saint-Germain

Entraîneur : Frédéric Rossi

Jockey : Maxime Guyon

Green Motion (Acclamation) avait aussi été engagée dans le Prix des Marettes (Inédites). Elle est le premier produit de Siligreen (Dansili), achetée 200.000 € à l’amiable par Marc-Antoine Berghgracht auprès de l’écurie Wertheimer & Frère lors de la vente d’élevage Arqana. Siligreen est une fille de Polygreen (Green Tune), gagnante du Prix d’Angerville (L) et mère de Polydream (Oasis Dream), lauréate notamment du Larc Prix Maurice de Gheest (Gr1) et deuxième du Prix Marcel Boussac (Gr1), d’Évaporation (Red Ransom), gagnante du Prix Amandine (L), et de Big Brothers Pride (Invincible Spirit), gagnante du Prix Sigy (Gr3).

6 • ASSYRIAN QUEEN

Invincible Spirit & Typique, par Galileo

Propriétaire : Haras Voltaire

Éleveur : Haras Voltaire

Entraîneur : André Fabre

Jockey : Mickaël Barzalona

Splendide souche Niarchos. Typique (Galileo) n’a pas brillé en compétition et elle a été achetée 450.000 € à la vente d’élevage de Goffs, Laurent Benoit signant le bon. Son premier produit est Babylone (Invincible Spirit) qui, il y a quelques semaines, a offert un premier Groupe au haras Voltaire. La deuxième mère, Denebola (Storm Cat), est gagnante du Prix Marcel Boussac (Gr1), du Prix de Cabourg (Gr3), deuxième du Prix de la Forêt et troisième du Prix Morny (Grs1). C’est la famille de Senga (Blame), lauréate du Prix de Diane Longines (Gr1). La troisième mère est Coup de Génie (Mr Prospector), gagnante des Prix Morny et de la Salamandre et troisième des 1.000 Guinées (Grs1).

7 • PATRIOTISTA

Dabirsim & Rime à Rien, par Amadeus Wolf

Propriétaires : La Flèche Racing, Haras de Montaigu, Écurie Brillantissime, Chauvigny Global Equine, Mathieu Brasme

Éleveur : Haras de Montaigu

Entraîneur : Mathieu Brasme

Jockey : Eddy Hardouin

Une famille que Mathieu Brasme connaît bien puisque Patriotista (Dabirsim) est une sœur de Nationalista (Nathaniel), gagnante du Prix Haras du Lion - Prix Urban Sea (L). Rime à Rien, deuxième du Prix de la Vallée d’Auge (L), a aussi donné Soffia (Kyllachy), gagnante des Sapphire Stakes (Gr2) et des Ballyogan Stakes (Gr3). La deuxième mère, Rainbow Crossing (Cape Cross), a gagné le Prix Petite Étoile (L) et a donné Al Jazi (Canford Cliffs), double lauréate des Oak Tree Stakes (Gr3).

8 • AGENT DOUBLE

Wootton Bassett & Life of Risks, par Take Risks

Propriétaires : Isabelle Corbani & Sarl Jedburgh Stud

Éleveurs : Sarl Jedburgh Stud & Isabelle Corbani

Entraîneur : Stéphane Wattel

Jockey : Théo Bachelot

La mère, Life of Risks (Take Risks), n’était pas précoce mais elle a notamment donné Post Var (American Post), lequel a pris la troisième place du Prix Sigy (Gr3). Il faut ensuite remonter à la troisième mère pour trouver du black type, avec Not Too Bad (Village Star), deuxième des 1.000 Guinées norvégiennes.

9 • STORMANIA

Goken & Stormyra, par Stormy River

Propriétaire : Guy Pariente

Éleveur : Guy Pariente Holding

Entraîneur : Pascal Bary

Jockey : Christophe Soumillon

Quatrième produit de Stormyra (Stormy River), laquelle a donné un gagnant. La jument avait de la précocité, ayant pris la deuxième place du Prix Yacowlef (L) et les troisièmes places des Prix Six Perfections (L, à l’époque) et du Calvados (Gr3, à l’époque). Elle a aussi remporté le Prix La Camargo (L) et pris la troisième place du Prix Pénélope (Gr3). Stormyra est une sœur de Onedargent (Kendargent), gagnant du Prix Isonomy (L) et deuxième du Prix de Condé (Gr3).

10 • DJARIYA

De Tréville & Gipsys Pride, par Elusive Quality

Propriétaire : Rashit Shaykhutdinov

Éleveur : Rashit Shaykhutdinov

Entraîneur : Freddy Head

Jockey : Aurélien Lemaitre

La mère, Gipsys Pride (Elusive Quality), n’a jamais couru mais avait tout de même été engagée dans le Prix de Diane. Il s’agit de son deuxième produit, le premier n’ayant pas couru en cinq sorties. La deuxième mère est Gagarina (Galileo), qui avait gagné à 2ans au mois d’octobre sur 1.800m et est la mère de Gagarin’s Moon (Sea the Moon), qui a montré quelques moyens. Gagarina est une sœur d’Attima (Zafonic), deuxième du Prix La Rochette (Gr3), avant d’être exportée aux États-Unis où elle a gagné le San Clemente Handicap (Gr2) et le Honeymoon Breeders’ Handicap (Gr2), et de San Domenico (Zamindar), deuxième du Prix des Chênes (Gr3).

Djariya a été supplémentée.

Le palmarès (Année/Lauréate/Entraîneur). 2020 : Unveil (C. Laffon-Parias). 2019 : Schwesterherz (H. Grewe). 2018 : Tasleya (J.-C. Rouget). 2017 : Polydream (F. Head). 2016 : First of Spring (J.-C. Rouget). 2015 : Sasparella (C. Laffon-Parias).