Ballyroan Stakes (Gr3) : Tarnawa après 271 jours d’absence et sans rivaux

International / 04.08.2021

Ballyroan Stakes (Gr3) : Tarnawa après 271 jours d’absence et sans rivaux

Ballyroan Stakes (Gr3)

Tarnawa après 271 jours d’absence et sans rivaux

Le seul bookmaker qui a déjà sorti les cotes des Ballyroan Stakes (Gr3) a affiché 0,14/1. Il s’agit d’un cadeau, car si le ciel ne lui tombe pas sur la tête, Tarnawa (Shamardal) est promise à une balade de santé lors de sa rentrée jeudi en fin d’après-midi sur les 2.400m de Leopardstown. Elle n’a pas été revue après son quatrième succès d’une campagne 2020 parfaite, dans la Breeders’ Cup Turf, qui avait fait monter le rating de l’élève de Son Altesse l’Aga Khan de 119 à 122. La jument a passé l’hiver en vacances à Gilltown Stud avant de retrouver son box dans la cour de Dermot Weld. L’absence de 271 jours est longue mais l’entraîneur irlandais est spécialiste du sujet et le programme de Tarnawa a été pointé sur l’automne et le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1).

Le mystère Wembley. Tarnawa, avec la décharge pour les femelles, peut compter sur un avantage au rating de vingt-deux livres sur le mieux coté de ses rivaux, le 3ans Benaud (Australia), casaque McManus et entraînement de Joseph O’Brien, qui est engagé dans la Melbourne Cup (Gr1). Il est en 103. Aidan O’Brien a déclaré partant Wembley (Galileo), très décevant cette année, mais mercredi après-midi le double placé de Gr1 à 2ans n’avait pas encore de jockey alors que Ryan Moore est associé à l’autre Coolmore, Hector de Maris (Camelot), placé de Listed, qui est proposé à 28/1. La pouliche Silence Please (Gleneagles), deuxième d’un Gr3, affiche des prétentions à la baisse après avoir essayé les Pretty Polly Stakes (Gr1). Le 3ans Taipan (Frankel) était un candidat aux classiques en début de saison mais n’a pas vraiment confirmé.