Éternel

Le Mot de la Fin / 15.08.2021

Éternel

Dimanche, on honorait la mémoire de François Boutin, lors de la journée aux couleurs du haras de Fresnay-le-Buffard, partenaire depuis 1986 du Prix Jacques Le Marois. Une victoire d’Alpine Star aurait permis à la casaque Niarchos de remporter pour la dixième fois le mile mythique de Deauvillais. Las, la pouliche entraînée par Jessica Harrington a terminé dernière et elle devrait devenir poulinière. Deux heures plus tard, sur le ring d’Arqana, c’est une yearling qui s’est chargée de rendre honneur au maître entraîneur et à Stavros Niarchos. Le lot 108, présenté par le haras d’Etreham et adjugé 2,4 millions d’euros à Charlie Gordon-Watson, agissant pour le compte de Lady Bamford, descend en effet de l’une des grandes souches Niarchos mise en valeur par François Boutin. La quatrième mère, Coup de Folie (Halo), doit son nom à la somme dépensée par l’armateur grec pour l’acheter à Keeneland, alors qu’elle était yearling, pour la somme de 825.000 $, soit bien plus que le budget initial. Un investissement finalement payant puisque, outre ses performances en courses (troisième du Boussac, notamment), elle a tracé au haras, donnant les lauréats de Gr1 Machiavellian, Exit to Nowhere et Coup de Génie (lauréate du Morny), la troisième mère de la pouliche double millionnaire…