Grand Prix de Clairefontaine - Prix Ferme Saint-Siméon (L) : Joie de Soir profite des malheurs de Timour

Courses / 01.08.2021

Grand Prix de Clairefontaine - Prix Ferme Saint-Siméon (L) : Joie de Soir profite des malheurs de Timour

Clairefontaine, dimanche

Le Grand Prix de Clairefontaine - Prix Ferme Saint-Siméon (L) 2021, avancé de trois semaines, s’est conclu sur un jumelé Fabre, mais pas dans l’ordre attendu. En effet, Joie de Soir (Fastnet Rock), proposée à 12/1, a devancé nettement le malchanceux Timour (Gleneagles). Dire que la meilleure a gagné est un peu exagéré, tant le représentant de la casaque d’André Fabre a laissé d’énormes regrets. Mais comme dirait Guillaume Macaire, il n’y a que la vérité du poteau qui compte. Et Joie de Soir a été la plus forte sur ce plan. La pouliche de Susan Magnier, Derrick Smith et Michael Tabor n’en était qu’à sa troisième sortie, après des débuts victorieux sur le sable deauvillais en décembre, suivis d’une deuxième place de rentrée dans une Classe 2. Mais elle a franchi plusieurs paliers d’un coup. Grâce à son numéro 1 dans les stalles, elle a pu galoper en troisième position derrière les animateurs et avoir ainsi un parcours idéal. À la sortie du tournant final, Joie de Soir s’est infiltrée entre Luisa Casati (Vadamos) et Qaiser (Charm Spirit), prenant l’avantage 100m plus loin. Elle a bien prolongé son effort, se détachant dans les cent derniers mètres pour s’imposer sûrement. Joie de Soir a réussi son essai sur 2.400m et s’est ainsi ouvert de nouveaux horizons.

Une première Listed pour le tandem Madamet-Fabre. Augustin Madamet avait gagné sa première Listed dans le Prix Cérès 2020 à Fontainebleau avec Honey Cake (Siyouni). Dimanche, il a décroché sa première course principale pour son patron André Fabre avec Joie de Soir. Il a dit au micro d’Equidia : « Nous avons eu une super course. C’est une pouliche froide mais qui a une vraie pointe de vitesse. Elle me l’a donnée aujourd’hui. Dans une course rythmée, elle n’a pas fait d’efforts et c’est mieux d’avoir des chevaux froids. »

Timour vaut une Listed… voire mieux ! Timour n’a pas été souvent chanceux depuis ses débuts. Ce Grand Prix de Clairefontaine en a été une nouvelle preuve. Après avoir évolué parmi les derniers, il a produit un vif effort à la sortie du tournant final en dehors pour essayer de prendre le rail extérieur. À Clairefontaine, même si la piste est neuve, tout le monde veut l’extérieur… Timour a passé plusieurs rivaux, mais Qaiser a refermé la porte à mi-ligne droite. Timour venait alors avec beaucoup de gaz. Son jockey, Mickaël Barzalona, a dû le reprendre fortement en lui mettant la tête de travers. Quasiment arrêté, il s’est malgré tout relancé pour revenir finir deuxième. Les chronos plaident en sa faveur : il a été le plus rapide dans les deux cents derniers mètres qu’il a bouclés en 11’’81 à plus de 65km/h… Qu’est-ce que cela aurait été s’il avait eu les coudées franches… Assurément, Timour vaut une Listed, voire un Groupe.

Qaiser se rachète. Cinquième du Derby du Languedoc (L), Qaiser s’est montré plus incisif cette fois. Il a été très courageux dans la ligne droite pour conserver la troisième place devant Pouvoir Royal (Mayson) et l’animatrice, Luisa Casati. L’un des favoris, Shiyrvann (Kingman), a complètement lâché prise dans la ligne droite.

Une sœur de Villa d'Amore. Élevée par Coolmore Stud, Joie de Soir est une fille de Fastnet Rock (Danehill), qui fait la monte à Coolmore. La pouliche n'est pas passée en vente publique. C'est le troisième produit d'Highest Ever (Galileo), pas vue en compétition. Joie de Soir est la sœur de Villa d'Amore (Mastercraftsman), deuxième du Prix Cléopâtre (Gr3) et quatrième du Prix de Malleret (Gr2). Le deuxième produit d'Highest Ever, Rose d'Étoile (Zoffany), a remporté deux courses à 3ans, sur 2.400m et 3.000m, avant de finir troisième du Prix Joubert (L). Joie de Soir a une propre sœur yearling, déclarée à l'entraînement chez Francis-Henri Graffard, Love Conquers All. Sa deuxième mère, Alpine Rose (Linamix), avait remporté quatre courses à 3ans et 4ans, dont le Prix Jean Romanet (Gr1) et le Prix Corrida (Gr2). Elle avait également terminé deuxième du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1) et quatrième du Prix de l'Opéra (Gr1). Joie de Soir est également la nièce d'Alimnia (Dubawi), quatrième du Prix Vanteaux (Gr3). Elle est de la lignée maternelle de Fragrant Hill (Shirley Heights), de Fracassant (Linamix), de Starfala (Galileo) et bien sûr de l’étalon Fragrant Mix (Linamix), le père du champion Bipolaire. Il s’agit d’une souche Lagardère.

 

 

 

Danzig

 

 

Danehill

 

 

 

 

Razyana

 

Fastnet Rock

 

 

 

 

 

Royal Academy

 

 

Piccadilly Circus

 

 

 

 

Gatana

JOIE DE SOIR (F3)

 

 

 

 

 

 

Sadler’s Wells

 

 

Galileo

 

 

 

 

Urban Sea

 

Highest Ever

 

 

 

 

 

Linamix

 

 

Alpine Rose

 

 

 

 

Fragrant Hill