Prix Gouvernant (Maiden) : retour gagnant de Le Nomade

Courses / 02.08.2021

Prix Gouvernant (Maiden) : retour gagnant de Le Nomade

Vichy, lundi

Le Nomade (Mastercraftsman) n’avait pas été revu depuis sa septième place à Compiègne, le 23 avril 2021. Dans la foulée, le représentant d’Al Asayl France a été castré. Lundi, à Vichy, il effectuait sa rentrée dans le Prix Gouvernant (Maiden) et il s’est imposé avec autorité. Vite en tête, bien dans son rythme, il a répondu dans la ligne droite, repartant pour s’imposer avec une certaine autorité d’une demi-longueur. Il a repoussé jusqu’au bout l’attaque de Yellowblue (Bow Creek), vu dans son sillage et qui a été un peu débordé au moment du sprint avant de se relancer pour finir. Val Bassett (Wootton Bassett) a fini correctement pour arracher la troisième place, résistant d’une courte tête à Romantic Rival (Shamardal), laquelle trace de beaux derniers 100m.

Encore tendre. Le Nomade ouvre son palmarès pour sa quatrième sortie. Le pensionnaire de Francis-Henri Graffard avait bien débuté sur la fibrée de Chantilly où, après avoir manqué son départ, il avait conclu troisième à moins d’un quart de longueur de Gagarin’s Moon (Sea the Moon). Pour sa deuxième sortie, toujours sur la P.S.F. de Chantilly, il avait conclu deuxième, échouant à une encolure de Wilkie (New Approach). Sa troisième sortie, à Compiègne, n’avait pas été concluante et il avait donc été castré. Hugo Journiac, qui le montait lundi, a dit au micro d’Equidia : « Ce n’était pas le plan d’aller devant mais il est tellement bien sorti des stalles et il était très content devant, il regardait autour de lui, il était bien content. Il gagne facilement ! J’ai été très gentil avec lui, car personne ne venait. Il est encore très tendre mentalement et devrait bien progresser sur cette sortie. »

Un neveu d’Osaila. Élevé par Al Asayl Bloodstock, Le Nomade est un fils de Mastercraftsman, étalon de Coolmore, et de Zeva (Zamindar), restée maiden en quatre sorties. Le Nomade est son quatrième produit, son troisième à courir, et son troisième gagnant. Elle a donné Eagle Hunter (Dansili), lequel avait aussi une grande liste en tête comme Le Nomade, et avait gagné le Prix Machado (Classe 1). La deuxième mère, Mennetou (Entrepreneur), a donné Osaila (Danehill Dancer), gagnante des Princess Margaret Stakes et des Nell Gwynn Stakes (Grs3), Dawn Wall (Fastnet Rock), gagnante de Gr3 en Australie, et Obama Rule (Danehill Dancer), qui a remporté les Dance Design Stakes (Gr3). La troisième mère est Detroit (Riverman), gagnante du Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) et mère d’un gagnant d’Arc, Carnegie (Sadler’s Wells). C’est la souche de Banimpire (Holy Roman Emperor), lauréate des Royal Whip Stakes et des Ribblesdale Stakes (Grs2), ou encore de Twilight Payment (Teofilo), qui a gagné l’an dernier la Melbourne Cup (Gr1).

 

 

 

Danehill

 

 

Danehill Dancer

 

 

 

 

Mira Adonde

 

Mastercraftsman

 

 

 

 

 

Black Tie Affair

 

 

Starlight Dreams

 

 

 

 

Rêves Célestes

LE NOMADE (H3)

 

 

 

 

 

 

Gone West

 

 

Zamindar

 

 

 

 

Zaizafon

 

Zeva

 

 

 

 

 

Entrepreneur

 

 

Mennetou

 

 

 

 

Detroit