Prix Guillaume d’Ornano - Haras du Logis Saint-Germain (Gr2) : Dubai Honour, un coup de maître signé Haggas

Courses / 14.08.2021

Prix Guillaume d’Ornano - Haras du Logis Saint-Germain (Gr2) : Dubai Honour, un coup de maître signé Haggas

Prix Guillaume d’Ornano - Haras du Logis Saint-Germain (Gr2)

Dubai Honour, un coup de maître signé Haggas

Dubai Honour (Pride of Dubai) était le seul concurrent non-black type au départ de ce Prix Guillaume d’Ornano - Haras du Logis Saint-Germain (Gr2). Et pour cause, il n’avait jamais tenté sa chance à ce niveau, lui qui restait sur un succès au niveau handicap. Samedi, le représentant de Mohamed Obaïda a transformé l’essai en coup de maître en s’imposant de toute une classe, sous la selle de Maxime Guyon.

De l’avant-dernière à la première place. S’élançant en dehors, Dubai Honour a patienté en avant-dernière position d’un peloton emmené par Tasman Bay (Le Havre). Progressant au centre à l’entrée de la dernière ligne droite, le futur lauréat a trouvé le passage à 300m du but entre Tasman Bay et Hurricane Avenue (Dubawi). Prenant aisément l’avantage, il s’est détaché pour l’emporter dans un très bon style, une longueur et quart devant Pretty Tiger (Sea the Moon). Tasman Bay a conservé la troisième place à une encolure, tandis que Hurricane Avenue s’est classé quatrième tout près. La favorite, Philomène (Dubawi), a déçu en terminant cinquième devant Caprice des Dieux (Declaration of War) et Millebosc (Le Havre).

La ligne du handicap était bonne. C’est une troisième victoire en six sorties pour Dubai Honour. Quatrième en débutant sur les 1.400m de Newmarket, le 28 août 2020, le poulain avait été battu d’un nez deux semaines plus tard sur les 1.500m de Chelmsford. Pour sa troisième sortie, le 26 septembre, il avait gagné très plaisamment un Maiden sur le mile d’Haydock, avant de conclure quatrième d’un handicap le 26 octobre. Castré au mois de février, Dubai Honour avait terminé quatrième d’un handicap à Ascot pour sa rentrée, le 17 juin. En dernier lieu, le 9 juillet, il avait renoué avec le succès dans un handicap bien composé à Newmarket, pour son premier essai sur 2.000m. Son entraîneur, William Haggas, nous a dit au téléphone : « C’est un bon cheval. En dernier lieu, il a battu Foxes Tales (Zoffany), un bon cheval d’Andrew Balding qui a gagné depuis les Rose of Lancaster Stakes (Gr3) à Haydock. Je pense que Dubai Honour est un cheval sympathique qui n’a pas besoin de beaucoup de compétition. Je ne l’avais pas bien l’hiver dernier : il avait perdu sa condition et je l’ai envoyé chez Laura Collett, une cavalière de concours complet. Elle a fait un super travail avec lui et l’a vraiment remis en état. Depuis son retour à l’écurie, il n’a fait que s’améliorer. » Maxime Guyon a quant à lui déclaré au micro d’Equidia : « Son entourage m’avait dit de le monter un peu cool, sans être trop loin non plus. Avec son numéro, je n’avais pas d’autre choix que de le monter derrière. C’est un cheval qui est capable de changer de vitesse. Il venait de gagner un handicap mais la ligne était super, car le deuxième avait gagné un Gr3 après en Angleterre. C’était un handicap avec des chevaux de Groupe ! Aujourd’hui, la course a été régulière et Dubai Honour a été cool durant tout le parcours. Après, quand il a accéléré, il n’a pas fait semblant et a bien gagné. »

Son frère va passer en vente à Tattersalls. Ghislain Bozo, coéleveur de Dubai Honour, nous a raconté : « C’est formidable pour la mère de Dubai Honour, une fille de Montjeu, ce qui est toujours recherché. Cela nous avait attirés, François Drion et moi. Dubai Honour n’était pas black type, mais il avait un très bon rating après avoir devancé un futur lauréat de Groupe dans un handicap à Newmarket. Au rond, il était superbe. Le yearling de la jument va passer dans le book 2 de Tattersalls, et son produit de 2ans est aux États-Unis. Dubai Honour a été élevé à Taroka Stud, où j’ai quelques juments. »

Peut-être les États-Unis pour Pretty Tiger. Pretty Tiger a tracé une très belle ligne droite, après avoir eu un bon parcours au quatrième rang dans le sillage de Hurricane Avenue. Accélérant tout en dehors, il est venu s’emparer de la deuxième place dans les derniers mètres, confirmant ainsi sa victoire dans le Prix Eugène Adam (Gr2). Son entraîneur, Fabrice Vermeulen, nous a confié : « Pretty Tiger confirme qu’il est un cheval tardif et qu’il progresse au fil de ses sorties. Je souhaitais qu’il pleuve avant la course, mais même sans cela, il a été au rendez-vous. Nous avons toujours pensé que c’était un très bon cheval. Lorsque vous regardez ses performances, il n’a jamais vraiment déçu. Pour la suite de son programme, nous avons pensé aux États-Unis. Il est engagé dans un Gr1 à Belmont. »

Tasman Bay devrait revenir pour le Niel. De retour sur 2.000m après sa troisième place sur le mile de Goodwood, dans les Thoroughbred Stakes (Gr3), Tasman Bay a de nouveau répondu présent samedi. Il s’agit d’un quatrième podium black type consécutif pour le poulain de Sir Peter Vela, en quatre tentatives à bon niveau. Son entraîneur, Sir Mark Todd, nous a expliqué : « Il sera probablement encore mieux sur 2.400m. Avec sa grande action, il n’a peut-être pas le "kick" d’autres poulains. Cette course tombait bien pour lui, il est élevé en France et nous chassons donc les primes ! Il devrait revenir en France dans un mois pour le Niel et, après cela, ce sera certainement terminé pour lui cette année. Il possède un modèle imposant, donc je crois qu’il sera encore mieux l’an prochain. »

Pas d’excuses à chaud pour Philomène et Millebosc. Excellente deuxième en dernier lieu du Prix de Diane Longines (Gr1), Philomène affrontait les mâles pour la première fois samedi. La pouliche de Godolphin, de l’écurie des Monceaux et de Skymarc Farm a eu un bon parcours en troisième position côté corde, mais elle n’a pu changer de vitesse dans la phase finale. Lisa-Jane Graffard, représentante de Godolphin en France, nous a dit : « Il n’y a pas grand-chose à dire. Il n’y a pas d’excuses. Elle a eu un bon parcours, mais elle n’a pas accéléré. C’est peut-être trop mauvais pour être exact. » Déception également avec le troisième du Qatar du Prix du Jockey Club (Gr1), Millebosc, qui a terminé septième. Son entraîneur, Stéphanie Nigge, nous a déclaré : « Nous sommes forcément quelque peu déçus. Son jockey, Gérald Mossé, pense qu’il serait mieux en terrain souple. Sinon, il a bien respiré durant le parcours et avait une bonne action. Dans la ligne droite, il a fait un instant illusion et est ensuite resté dans son action. À chaud, il est difficile de connaître la cause de son échec. Nous allons analyser tout ça. »

https://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/DUBAIHONOUR-.pdf

Le neveu de Last Kingdom. Élevé par Macha Bloodstock (François Drion) et Meridian International (Ghislain Bozo), Dubai Honour a été acheté 110.000 Gns yearling par Rabbah Bloodstock lors du book 2 de Tattersalls. C’est un fils de l’australien Pride of Dubai (Street Cry), qui a donné quatre lauréats de Groupe dans l’hémisphère Nord : Telepatic Glances (Premio Dormello, Gr2), Flying Visit (Eyrefield Stakes, Gr3, 2ans), Star of Emaraaty (Sweet Solera Stakes, Gr3, 2ans) et Dubai Honour. Ce dernier est le premier produit d’une jument inédite, Mondelice (Montjeu). Son produit suivant est une 2ans par Wootton Bassett (Iffraaj). Elle a un yearling par Cracksman (Frankel) et un foal par Invincible Spirit (Green Desert). La deuxième mère, Compelling (Kingmambo), a enlevé une épreuve au mois de juin de ses 3ans, en huit sorties en Irlande. Elle a ensuite été achetée 325.000 Gns en décembre 2012, chez Tattersalls, alors qu’elle était pleine de Montjeu (Sadler’s Wells). On lui doit Last Kingdom (Frankel), gagnant du Prix Daphnis (Gr3), et Ivyetsu (Tapit), troisième des Sweetest Chant Stakes (Gr3, 1.600m, 3ans, turf) à Gulfstream Park. La troisième mère, Damson (Entrepreneur), a gagné les Phoenix Stakes (Gr1) devant Oratorio (Danehill). Elle a donné l’étalon sprinter Requinto (Dansili), lauréat des Flying Childers Stakes (Gr2) et des Molecomb Stakes (Gr3), qui fait désormais la monte en Italie.

Machiavellian

Street Cry

Helen Street

Pride of Dubai

Danehill

Al Anood

Eljazzi

DUBAI HONOUR (H3)

Sadler’s Wells

Montjeu

Floripedes

Mondelice

Kingmambo

Compelling

Damson

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 1’04’’14

De 1.000m à 600m : 25’’23

De 600m à 400m : 12’’06

De 400m à 200m : 11’’43

De 200m à l’arrivée : 12’’01

Temps total : 2’04’’83