Prix Miss Élégance Basse-Normandie (Prix des Tritons) (Maiden) : Liyann débute dans un bon style

Courses / 01.08.2021

Prix Miss Élégance Basse-Normandie (Prix des Tritons) (Maiden) : Liyann débute dans un bon style

Clairefontaine-Deauville, dimanche

Impressionnant au rond de présentation, Liyann (Le Havre) l’a été tout autant en piste pour ses débuts en compétition. Très joué, l’élève et représentant de Son Altesse l’Aga Khan n’a pas déçu ses preneurs et confirme l’estime de son entourage.

De peu mais sûrement. À la sortie des stalles de départ, Feel the Beat (Almanzor) s’est installé au commandement avant d’être repris dans le dernier tournant. À l’arrière-garde, le futur lauréat a patienté et s’est montré détendu. Venu librement à l’entrée de la ligne droite, son jockey, Liyann semblait avoir facilement la mesure sur ses rivaux, mais il a dû batailler jusqu’au bout avec Mister Saint Paul (Dariyan). Finalement, le pensionnaire de Jean-Claude Rouget est parvenu à s’imposer d’une courte tête. Mister Saint Paul (vendu par I Want the Winner) termine deuxième. Autre débutant et très perfectible, Officer of State (Golden Horn) se classe bon troisième, une longueur et demie plus loin.

Un sujet estimé. Le jockey lauréat, Christophe Soumillon, a déclaré sur Equidia : « C’est un poulain estimé qui travaillait très bien le matin. Il était craintif le matin pour le faire rentrer dans les stalles, mais finalement, tout s’est bien passé aujourd’hui. J’ai donc pu prendre un bon départ, bien que l’on se soit retrouvé un peu loin dans le parcours. À l’entrée de la ligne droite, je pensais avoir facilement la mesure sur Mister Saint Paul, mais ce dernier doit être bon car il nous a bien contrés à 100m du poteau. C’est super poulain car la piste est assez pénible. C’est un signe de qualité. » Jean-Claude Rouget nous a quant à lui déclaré que Lyann, comme Silver Lining (Caravaggio), la lauréate du pendant pour les femelles, faisait partie de ses bons éléments de cette génération, et qu’il devrait vraiment s’épanouir cet automne ou l’année prochaine.

Un frère de Likala. Élevé par les Aga Khan Studs, Liyann est un fils de Le Havre (Noverre), étalon à Montfort & Préaux pour le compte de Sumbe, et de Lidiyana (Motivator), gagnante d'une course, pour ses débuts au mois de décembre de ses 2ans, sous l'entraînement de Jean-Claude Rouget. C'est le troisième produit de la jument. Likala (Exceed and Excel), le premier, était aussi entraîné par Jean-Claude Rouget et a remporté le Prix Occitanie (L). Le deuxième produit, Laylana (Footstepsinthesand), est gagnante d’une Classe 2 sur 1.800m à La Teste. Liyann est son troisième gagnant. Elle a un yearling par Cracksman (Frankel).

Jean-Claude Rouget entraînait aussi la deuxième mère, Laxlova (Linamix). Elle a remporté le Prix Casimir Delamarre et le Critérium du Languedoc (Ls) avant de produire Lidari (Acclamation), gagnant du Derby du Languedoc, du Derby du Midi et du Maurice Caillault (Ls), et troisième du Prix de Condé (Gr3). Ensuite exporté en Australie, Lidari a remporté les Blamey Stakes (Gr2, 1.600m) et a pris la deuxième place des Turnbull Stakes (Gr1, 2.000m). Laxlova a aussi donné Laristan (Sinndar), gagnant du Derby du Languedoc (L), et Luannan (Zamindar), lauréat du Prix de Tourgéville (L).

 

 

 

Rahy

 

 

Noverre

 

 

 

 

Danseur Fabuleux

 

Le Havre

 

 

 

 

 

Surako

 

 

Marie Rheinberg

 

 

 

 

Marie d’Argonne

LIYANN (M2)

 

 

 

 

 

 

Montjeu

 

 

Motivator

 

 

 

 

Out West

 

Lidiyana

 

 

 

 

 

Linamix

 

 

Laxlova

 

 

 

 

Labour of Love