Têtes(s) haute(s)

Courses / 03.08.2021

Têtes(s) haute(s)

Aidan O’Brien a annexé un nouveau Gr1 français, le Prix Rothschild, qui lançait le meeting de Deauville Barrière. Sa classique Mother Earth a fait preuve d’un grand courage pour résister aux assauts des françaises, loin d’être ridicules sur la ligne droite deauvillaise. Jugez plutôt : Sagamiyra, la belle histoire de l’année, est deuxième à une tête, Speak of the Devil troisième à une courte tête, alors que Rougir est quatrième, elle aussi à une courte tête. Battues, mais la tête haute.