TOUR DES HARAS – AOÛT 2021 :  L’élevage de Tourgeville monte en gamme

Élevage / 04.08.2021

TOUR DES HARAS – AOÛT 2021 : L’élevage de Tourgeville monte en gamme

TOUR DES HARAS – AOÛT 2021

L’élevage de Tourgeville monte en gamme

Comme chaque année, les journalistes de JDG visitent les haras qui présenteront des yearlings à la vente de Yearlings d’août Arqana. Antoine et Félix Lepeudry nous ont ouvert les portes de l’élevage de Tourgeville.

Jour de Galop. - Quel a été votre pari gagnant de l’année ?

Antoine Lepeudry. - Récemment, nous avons importé une jument qui était stationnée en Australie. Pour l’histoire sympathique, cette jument est née à la maison. Elle se nomme Ming Zhi Cosmos (Duke of Marmelade) et vient de la bonne souche de Lily’s Candle (Style Vendôme), de Lys Gracieux (Heart’s Cry) et aussi de Robin of Navan (American Post). C’est une souche qui appartenait à ma mère. Mon fils, Félix, est allé l’acheter aux ventes en Australie, d’autant plus qu’elle est gagnante du Premio Sergio Cumani (Gr3) en Italie. C’est une belle histoire. D’ailleurs, Félix va reprendre l’élevage de Tourgeville. Désormais, il s’occupe des yearlings et des relations clients.

Racontez-nous l’histoire d’Homeryan, deuxième du Prix Thomas Bryon (Gr3) l’an passé…

Antoine Lepeudry. - Nous avons élevé Homeryan avec la famille Erculiani, lesquels sont amis avec notre famille depuis plus de quarante ans, et avec Sunderland Holding. Il est issu d’une souche de Son Altesse l’Aga Khan. Nous avons acheté sa mère, Roxelana (Red Ransom), à la vente d’Élevage Arqana. Ce poulain fait partie des nombreux projets d’élevage que nous avons menés avec la famille Erculiani. Le premier cheval que nous avons élevé ensemble se nommait Cut Quartz (Johann Quartz). Il a gagné le Prix Kergolay (Gr2). Madame Erculiani a également une souche qu’elle élève seule et plus récemment, Private Romance (Siyouni) a fini deuxième d’un Prix Cérès (L). Elle est désormais au haras et est pleine de Le Havre (Noverre). »

Lord Glitters vous a aussi offert un nouveau succès de Gr1 l’hiver dernier à Meydan…

Félix Lepeudry. - Lord Glitters représente absolument tout pour notre élevage. C’est un globe-trotter et il est une porte ouverte sur le monde et tout le monde n’a pas la chance d’élever de bons chevaux. Tous les ans, il montre qu’il a envie de gagner une course de Groupe. C’est juste phénoménal. Nous avons l’une de ses sœurs, Princess Glitters (Zarak), qui est à l’entraînement chez Nicolas Clément. C’est comme cela que nous essayons de faire perdurer cette belle histoire. Sa mère, Lady Glitters (Homme de Loi), fait également partie des beaux projets d’élevage que nous entretenons avec la famille Erculiani. »

Quelle est la performance qui vous a le plus marqué en 2021 ?

Félix Lepeudry. - Le fait marquant de cette saison, c’est le doublé Emirates Poule d’Essai des Poulains – Qatar Prix du Jockey Club (Grs1) réalisé par St Mark’s Basilica (Siyouni). Il ne faut pas non plus oublier de mettre en évidence la réussite incroyable de son jockey, Ioritz Mendizabal. Ce dernier a également remporté le Prix de Diane (Gr1) en montant une course magnifique. Ioritz est un garçon remarquable et il a d’ailleurs gagné sa première Listed sur le dos de l’une de nos élèves. Véritable matrone du haras, elle s’appelait The Wise Lady (Ganges). L’autre fait qui m’a marqué, c’est la victoire de Snowfall (Deep Impact) par seize longueurs dans les Oaks Anglaises (Gr1). La victoire d’Adam Kirby dans le Derby d’Epsom (Gr1) me fait également plaisir.

Quel est votre yearling coup de cœur cette année ?

Félix Lepeudry. - Nous aimons beaucoup la pouliche qui portera le lot 236 à la vente de yearlings d’août. C’est une fille de Moonlight Rose (American Post) et de Le Havre. Elle a toujours été mignonne et elle est toujours sortie du lot. Son caractère est également très bon. Il faut évidemment parler du lot 16, une sœur de Lily’s Candle par Frankel (Galileo). Elle possède de très beaux tissus, ainsi qu’une belle arrière-main. C’est une pouliche avec de la musculature. Elle ressemble d’ailleurs un peu à son père ! Avoir un yearling par Frankel à l’élevage de Tourgeville, c’est juste incroyable. Nous espérons vraiment en avoir de nouveau. Rattacher un étalon comme lui sur une souche que nous avons tant travaillée, c’est un pur bonheur.

LES YEARLINGS DE LA VENTE D’AOÛT ARQANA

Lot Sexe Père Mère

016 F. Frankel Golden Lily

236 F. Le Havre Moonlight Rose

288 F. U S Navy Flag Spindrift

298 M. Shalaa Tortssanlottie

350 F. Mastercraftman Deauville Shower