Aujourd’hui aux courses : Auteuil

Courses / 20.09.2021

Aujourd’hui aux courses : Auteuil

16 H 45 • AUTEUIL • PRIX DE COMPIÈGNE

Gr3 - Haies - 5ans et plus - 3.900m

Rentrée de L’Autonomie **

Ce sera le point d’orgue de cette nouvelle réunion à Auteuil : la réapparition de la championne L’Autonomie ** (Blue Brésil) dans le Prix de Compiègne (Gr3). La tenante du titre a résolu les petits défauts qu’elle pouvait avoir l’automne dernier et son jockey, Angelo Zuliani, est désormais en osmose avec elle. Preuve en est, elle s’est imposée lors de ses trois sorties en 2021 et a enlevé la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). Même sous 70 kilos, elle devrait faire mal à ses rivaux et nous offrir encore un cavalier seul. Son compagnon d’entraînement Polirico ** (Cokoriko) court bien frais, comme il l’a démontré en s’imposant dans le Prix Juigné (Gr3). Il a terminé son printemps par un succès dans le Prix La Barka (Gr2) et peut parfaitement être son dauphin. Le champion Galop Marin (Black Sam Bellamy) risque de trouver la distance trop courte pour lui, mais les pluies tombées vont l’avantager. Une nouvelle fois, il devrait prendre une bonne place sur le podium. Voire mieux en cas de défaillance de L’Autonomie, car il ne faut pas oublier qu’il a déjà gagné deux fois ce Gr3. Le roi de Cagnes, Berjou (Holy Roman Emperor), a déjà bien fait à ce niveau. Certes, il va rentrer, mais la course va rouler et en fin de parcours, il peut venir accrocher une belle place. Garo de Juilley (Ungaro) et Folsom Prison (No Risk at All) sont confirmés dans les gros handicaps et n’ont plus le choix des engagements. Le rythme de ce Gr3 va leur convenir et leur permettre de bien finir après avoir attendu. Une quatrième voire une troisième place n’est pas impossible pour eux.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2020 : L’Autonomie ** (F. Nicolle). 2019 : Galop Marin (D. Bressou). 2018 : Galop Marin (D. Bressou). 2017 : Device (G. Macaire). 2016 : Alex de Larredya ** (F. Nicolle). 2015 : Saint Firmin (K. Nabet).

14 H 25 • AUTEUIL • PRIX KARGAL

Steeple-chase - 3ans - 3.500m

Ironman des Places ** pour une confirmation

Ironman des Places ** (Great Pretender) a débuté victorieusement en steeple dans le Prix Weather Permitting. Il a pris les commandes à l’amorce du tournant final et s’est imposé sûrement. Il sera certainement encore mieux sur plus long dans le futur, mais dans l’immédiat, une confirmation de sa part est attendue dans le Prix Kargal. Il retrouvera trois concurrents qu’il a battus dans le Weather Permitting : Latino des Isles (Martaline), bon finisseur qui sera mieux lui aussi sur plus long au vu de sa tactique, It’s Easy (Kapgarde) et Royale Margaux ** (Doctor Dino). Cette dernière a fait tomber son jockey, Kévin Nabet, après une faute à l’oxer. Une nouvelle fois, elle retrouve un parcours avec le huit qui devrait lui convenir. Si elle ne fait pas de fautes, elle peut aller au bout. Icône d’Oudairies (Saint des Saints) progresse de course en course et passera un test à ce niveau. La révélation pourrait être Coup de Cœur (No Risk at All). Ce poulain estimé a montré de solides moyens sur les haies et en passant en steeple, il peut briller d’emblée.

15 H 35 • AUTEUIL • PRIX ISOPANI

Haies - 3ans - Inédits - AQPS - 3.600m

Les débuts de la sœur de Bipolaire

François Nicolle présentera trois partants dans le Prix Isopani, le Finot des AQPS : Iapyx (Montmartre), frère de Vivalko (Balko), troisième du Grand Steeple suisse et fils de Magenta (Cadoudal), triple lauréate en obstacle à Pau, Indigo des Issards (Network), fils de Rapière (Vidéo Rock), gagnante du Critérium du Centre (Gr3 AQPS), et surtout Ienna (Cokoriko), la petite sœur du champion Bipolaire (Fragrant Mix), triple lauréat du Prix La Haye Jousselin (Gr1). Au sujet d'Ienna, François Nicolle nous avait dit : « Ienna est une pouliche qui monte les marches tout doucement mais bien. Elle me plaît beaucoup. À chaque fois, elle monte un palier. Elle est un peu froide, effacée, mais ce qu’elle fait, c’est bien. »

Autre cheval bien né, dépendant de l’entraînement de Patrice Quinton, Intense Raffles (Martaline) a laissé une très belle impression lorsqu’il s’est imposé en trois foulées à Argentan. Ce fils d’Une Artiste (Alberto Giacometti), lauréate de Gr3 sur les claies et en steeple, sera suivi de très près. Icare Conti (Lauro) vient de s’imposer en débutant en plat sur la piste sélective de Vittel. C’est un cousin des champions Silviniaco Conti (Dom Alco) et Galleo Conti ** (Poliglote). Incarne le Rêve (Spanish Moon) est un neveu de Bon Papa (Network), troisième de Gr1 sur le steeple de Leopardstown. Emmanuel Clayeux sellera deux chevaux : Iroko (Cokoriko) et Innocente Bambino (Cokoriko). Iroko a débuté par une prometteuse quatrième place en plat à Moulins où il a fait un effort remarqué en face. Fils de Boscraie (Martaline), lauréate sur le steeple d’Auteuil, c’est un neveu du bon Ouest Vendéen (Ragmar). Innocente Bambino provient de la souche de Vinga (Voix du Nord), gagnante de l’Anjou-Loire Challenge et du Grand Cross de Craon (Ls) la même année.

Ivanohe (Cokoriko) a débuté proprement à Craon en plat. C’est un petit-fils de l’excellente Imola II (Vidéo Rock) et donc un neveu de Rameur (Shaanmer), lauréat de la Grande Course de Haies de Printemps (Gr3).

Iyoko (Cokoriko) a couru par deux fois en plat, finissant sur le podium. C’est une petite-fille de la douée mais électrique Kario de Sormain (Gunboat Diplomacy), gagnante des Prix Georges Courtois (Gr2) et Héros XII (Gr3). Imena Bella (Montmartre) a également bien couru en plat. C’est la nièce de Décidée Allen (Kapgarde) et de Vladimir ** (Saint des Saints), vainqueur des Prix Melanos (L) et Isopani.