Bilan positif pour le meeting de Deauville

Autres informations / 03.09.2021

Bilan positif pour le meeting de Deauville

Pour France Galop, l’édition 2021 du meeting de Deauville Barrière affiche un bilan positif dans un contexte sanitaire qui a pesé sur les déplacements (obligation de présentation d’un pass sanitaire et contraintes pour les déplacements internationaux). Toujours selon la société mère, le public a répondu présent, « séduit par la récurrence des réunions instituée durant le meeting (chaque mardi, jeudi, samedi et dimanche), par le programme sportif de haut niveau qui se distingue en Europe (24 courses de Groupe dont sept Grs1) et grâce à une offre d’animations gratuites originales pour toute la famille ».

Cette édition du meeting comptait 16 réunions de courses, soit trois journées de moins que l’an passé. Malgré tout, l’hippodrome de Deauville-La Touques a reçu 47.200 visiteurs en août, soit 4,7 % de moins qu’en 2020. Mais, à nombre de jours équivalents, la fréquentation serait ressortie en croissance de 11 %.

Cette évolution est un indicateur qui démontre que le public intègre désormais l’utilisation du pass sanitaire lors de ses visites. Seul un nombre très limité de visiteurs a eu recours à la tente de tests installée à l’entrée de l’hippodrome (50 tests en moyenne par date).

Une sortie attendue par les spectateurs. La majorité des visiteurs avaient inscrit bien à l’avance leur venue au meeting de Deauville Barrière sur leur agenda : selon un sondage réalisé sur place par l’institut Goudlink, 41 % des spectateurs avaient prévu de venir plus d’un mois à l’avance, et 16 % des spectateurs avaient décidé de passer une journée au meeting une semaine à l’avance.

99 % de taux de satisfaction chez les spectateurs. L’expérience sur l’hippodrome a été plébiscitée. Selon ce même sondage, un taux record de 99 % des visiteurs se sont déclarés satisfaits de leur venue (ce taux ressortait déjà à 98 % en 2020), et même "très satisfaits" pour 78 % d’entre eux. La diversité des animations proposées gratuitement au public est saluée.

France Galop aux côtés des associations. Plusieurs réunions du meeting ont permis à France Galop de mettre en avant le travail d’associations telles que Au-delà des pistes, qui œuvre pour la promotion de la reconversion des chevaux de course, Cheval Espérance, une association permettant aux personnes en situation de handicap de trouver une source de bien-être en pratiquant une équitation adaptée, ou encore Just World International. France Galop a également reçu, comme chaque année, une centaine d’enfants du Secours populaire. Enfin, l’hippodrome a tenu à rendre hommage à l’engagement des soignants en les invitant et en mettant une course, le Prix Solidarité, à leurs couleurs.

Des enjeux en hausse. Sur les 16 réunions de courses du meeting de Deauville Barrière, 15 journées étaient support de courses événements (Quinté+). La diversité du programme de galop estival à Deauville, avec notamment une concentration de courses en ligne droite, intéresse les parieurs en France et aussi à l’international, d’après France Galop. Les enjeux 2021 sur les courses du meeting sont ainsi en augmentation significative par rapport à 2019, année de comparaison. Pour France Galop, ces chiffres sont d’autant plus remarquables que la mise en place du pass sanitaire en France a freiné l’activité des points de vente et que le meeting de cette année a compté trois réunions de moins qu’en 2019. L’évolution constatée résulte de la bonne tenue des enjeux PMU en France, qui se sont élevés à 235 M€, quasi stables (-2 %) par rapport à 2019, et de l’apport de 34 M€ des parieurs du Hong Kong Jockey Club, qui ont pu jouer sur quatre réunions deauvillaises (3, 8, 15 et 22 août).