Critérium des Landes (Classe 2) : Kergrist en vrai nageur

Courses / 16.09.2021

Critérium des Landes (Classe 2) : Kergrist en vrai nageur

Critérium des Landes (Classe 2)

Kergrist en vrai nageur

Kergrist (Milanais) a vu la pluie arriver d’un bon œil ! Avantagé par l’assouplissement du terrain, le représentant de Mme Baudouin de La Motte Saint-Pierre et de Bruno de Montzey a dominé le Critérium des Landes (Classe 2) avec facilité.

De bout en bout. Venant se porter en tête de course peu de temps après l’ouverture des stalles, le futur lauréat a ensuite évolué le long de la lice extérieure dans la ligne d’en face. Reprenant progressivement le chemin de la corde dans le dernier tournant, il a démarré sèchement à l’entrée de la ligne droite. Le pensionnaire de Bruno de Montzey a pris de vitesse le reste du peloton, s’imposant avec autorité. Paper Trophy (Spanish Moon) a tenté de refaire du terrain sur le premier et échoue finalement à un peu moins de deux longueurs. Le favori, Mamluk (Le Havre) termine troisième quatre longueurs et demie plus loin.

Il revient en belle forme. L’entraîneur vainqueur, Bruno de Montzey, a déclaré sur Equidia : « C’est un bon poulain qui a été servi par l’assouplissement du terrain. Kergrist est fait pour les pistes bien souples voire lourdes. À 2ans, il avait montré d’évidents moyens et il a ensuite connu un petit passage à vide en début d’année. C’est un poulain qui n’a pas un grand changement de vitesse, mais il possède néanmoins beaucoup de train. » Le jockey lauréat, Alexandre Gavilan, a ajouté : « Avant le coup, nous arrivions avec un cheval capable de faire sa vraie valeur. Il apprécie la piste de Mont-de-Marsan et se montre facile à monter. Au papier, il avait une très bonne chance. Je suis très content. »

La souche de High Chaparral. Élevé par Mme Baudouin de La Motte Saint-Pierre et Michel-Marie Hardy, Kergrist est le quatrième produit de Kayl (Vangelis), et son premier gagnant. Avant lui, la poulinière a donné Kloster (Style Vendôme), qui a la particularité d’avoir débuté directement dans le Prix du Pont Neuf (L) en 2020, terminant bon sixième (sur dix). Depuis, Kloster s’est placé à deux reprises au niveau Maiden, sur l’hippodrome de Clairefontaine. Kayl, qui n’a pu faire l’arrivée en huit tentatives, a un 2ans nommé Kossovo (Cockney Rebel) et une yearling nommée Khansa (Zanzibari).

La deuxième mère, Koldia (Darshaan), a conclu quatrième lors de son unique sortie à 3ans, sur les 2.100m de Maisons-Laffitte. La troisième mère, Koblenza (Hugh Lupus), a remporté la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) et le Prix de la Grotte (Gr3), et a conclu deuxième du Prix Saint-Alary (Gr1). Elle a donné Karkour (Relko), gagnant du Prix du Cadran (Gr1), deuxième du Prix Jean Prat (Gr2, à l’époque) et troisième du Gran Premio del Jockey Club (Gr1), et Kozana (Kris), lauréate des Prix de Malleret (Gr2) et de Sandringham (Gr3), à l’époque), deuxième du Prix du Moulin de Longchamp et troisième du Prix de l’Arc de Triomphe (Grs1). Cette dernière a donné quatre black types, dont la placée des Pretty Polly Stakes (Gr2, à l’époque) Khanata (Riverman). Kozana a aussi produit Kasora (Darshaan), qui n’est autre que la mère du champion aux six Grs1 High Chaparral (Sadler’s Wells), vainqueur notamment du Derby d’Epsom et deux fois troisième de l’Arc (Grs1).

Night Shift

Dyhim Diamod

Happy Landing

Milanais

Marignan

Milanaise

Écluse

KERGRIST (H3)

Highest Honor

Vangelis

Capades Dancer

Kayl

Darshaan

Koldia

Koblenza