Dettori, de retour au Canada avec trois Appleby

International / 17.09.2021

Dettori, de retour au Canada avec trois Appleby

Dettori, de retour au Canada avec trois Appleby

Il faut remonter à l’année 2012 pour retrouver le nom de Lanfranco Dettori sur un programme de courses canadien. C’était le 14 octobre précisément. Ce jour-là, il avait remporté, en selle sur Joshua Tree (Montjeu), un pensionnaire de Marco Botti, son troisième succès dans le Canadian International (Gr1). Six jours plus tard, nous apprenions qu’il quittait Godolphin après dix-huit ans de collaboration. Ce week-end, Dettori fera son retour à Woodbine, l’hippodrome de Toronto. Il montera trois Godolphin entraînés par Charlie Appleby dans ce meeting où quatre Grs1 sont à l’affiche et qui constitue le temps fort de la saison au Canada. Pour les mordus de statistiques, il faut signaler que Dettori a déjà gagné une course cette année pour Charlie Appleby, une novice à Haydock Park, associé au 2ans Albahr (Dubawi).

Avec Walton Street dans le Canadian International. Dans le Canadian International (Gr1), le pilote italien sera associé au favori, Walton Street (Cape Cross), troisième lors de sa rentrée dans le Longines Grosser Preis von Berlin (Gr1). Il a remporté le Dubai City of Gold (Gr2) en mars, à Meydan, avant de terminer quatrième du Sheema Classic (Gr1). Son rival le plus dangereux est le vétéran de 9ans Desert Encounter (Halling), lequel pourrait décrocher un troisième succès historique dans l’épreuve. Le seul triple gagnant du Canadian International est Joshua Tree. Il s’était d’ailleurs imposé pour trois entraîneurs et trois jockeys différents. Desert Encounter n’a plus le punch de ses meilleures années mais il est encore compétitif. Les canadiens sont au nombre de deux. Il s’agit de Belichick (Lemon Drop Kid) et English Conqueror (English Channel), battus par l’américain Corelli (Point of Entry) dans les Singspiel Stakes (Gr3), la préparatoire.

Avec Wild Beauty et Albahr chez les 2ans. Dimanche, le tandem Dettori - Appleby peut compter sur deux autres favoris dans les Grs1 réservés à la génération des 2ans. Wild Beauty (Frankel), deuxième des Sweet Solera (Gr3), possède une belle chance dans les Natalma Stakes (Gr1), une course en hommage à la mère de Northern Dancer. Elle est opposée à neuf pouliches, dont quatre entraînées par Mark Casse, grand spécialiste de cette course avec sept victoires. La plus forte des quatre est l’invaincue Diabolic (Dark Angel). Achetée 90.000 £ chez Goffs Orby, elle a remporté trois succès dont deux au niveau Listed. Christophe Clément fera le déplacement avec Pizza Bianca (Fastnet Rock), élève et représentante du chef cuisinier Bobby Flay. Elle a gagné de belle manière lors de ses débuts à Saratoga. Dans les Summer Stakes (Gr1), une épreuve pour les mâles et les hongres, Dettori retrouve Albahr avec qui il a déjà gagné. Albahr a remporté depuis une Listed à Salisbury. Les pouliches européennes ont remporté à deux reprises les Natalma Stakes, tandis que le bilan Vieux Continent dans les Summer Stakes est vierge. Le danger vient encore de Mark Casse. Il présente quatre sujets, dont First Empire (Classic Empire), facile lauréat de la préparatoire. Shug McGaughey a décidé d’envoyer Dripping Gold (Lemon Drop Kid), victorieux à Saratoga de sa seule sortie.

Le "FR" Raging Bull favori du Woodbine Mile

Lanfranco Dettori a récupéré une quatrième monte en plus des trois Godolphin - Appleby. Il s’agit du "FR" Raging Bull (Dark Angel) dans le Woodbine Mile (Gr1). Dotée d’un million de dollar, c’est la course la plus riche du meeting. Lauréat de trois Grs1 sur trois hippodromes différents, le pensionnaire de Chad Brown est le favori, mais il devra se méfier du Juddmonte Set Piece (Dansili) qui vient de le devancer dans le Fourstardave Handicap (Gr1). Un autre européen fait le déplacement : le "FR" Duke of Hazzard (Lope de Vega), un bon outsider.