Helal Alalawi : « Nous voulons courir les épreuves du week-end de l’Arc »

27.09.2021

Helal Alalawi : « Nous voulons courir les épreuves du week-end de l’Arc »

Entraineur et propriétaire émirati, Helal Alalawi a récemment développé son activité en Europe. Suite à la troisième place de Soko (Nieshan) dans le Qatar Derby des Pur-Sang Arabes de 4ans (Gr1 PA), il en a acheté la moitié, en partenariat avec l’écurie de Syrah et le haras du Saubouas. Et c’est sous ses couleurs que Soko a remporté la Doha Cup - Prix Manganate (Gr1 PA) à Deauville. C’est l’un de ses six chevaux basés en France. Il nous a confié : « Courir en France, c’est l’une de mes priorités après les pays du Golfe. Il n’y a pas de propriétaire ou d’entraîneur qui peut se passer de la compétition en France s’il recherche la reconnaissance internationale. »

Helal Alalawi a découvert la France en premier lieu en tant qu’entraîneur. Il a en effet fait venir le représentant de Byerley Racing Sniper de Monlau (Câlin du Loup) à Chantilly pour la Qatar Arabian World Cup (Gr1 PA) 2017. L’an dernier, il a acheté Jugurtha de Monlau (Al Mamun Monlau) qui lui a offert une première victoire française en tant que propriétaire dans le Prix ACA à Vichy. Il s’est ensuite classé deuxième de l’UAE President Cup - UK Arabian Derby (Gr1 PA) d’Hattal (Mahabb).

Cette année, il a décidé d’accroître ses intérêts français en achetant plusieurs chevaux dont Soko. Il s’agit également d’Itchy de Nacre (Al Mamun Monlau), placé en Espagne et lauréat du Prix Flipper-Wathba Stallions Cup à Mont-de-Marsan. Ces deux chevaux visent Paris et Helal Alalawi explique : « Nous voulons courir les épreuves du week-end de l’Arc cette année. Notre expérience lors de la saison française 2021 a été une réussite. Après la Qatar Arabian World Cup, Soko va aller à Abu Dhabi pour la Jewel Crown et ses 5 millions de dirham. Itchy de Nacre va venir Saint-Cloud pour la course des poulains. Il visera ensuite les épreuves des Arabian Triple Crown series, également à Abu Dhabi. Après cela, il retournera en France pour la saison 2022. »

Helal Alalawi a aussi deux jeunes chevaux bien nés au pré-entraînement en France. Il s’agit d’un poulain – pas encore nommé – par Aim South (Burning Sand) et Kerlea des Pins (Kerbella). C’est le frère de Kerless del Roc (Dahess), triple lauréat à Al Ain la saison dernière. Il a été rejoint par Surf Al Maury (Majd Al Arab), un produit de Si Cruelle Al Maury (Djou Said), de la proche famille de Savavit Al Maury (Dormane) et de Sylvine Al Maury (Munjiz).

Également en France, Helal Alalawi peut compter sur le 3ans Najima du Soleil (Munjiz), un frère d’Amyr du Soleil (Amer) qui est à l’entraînement chez Élisabeth Bernard. Le propriétaire espère le voir débuter rapidement. Mais si ce n’est pas le cas, il va courir aux Émirats Arabes Unis cet hiver, puis revenir en Europe pour courir en France et en Grande-Bretagne, en visant les courses de l’UAE President Cup 2022.

Concernant la saison émiratie à venir, il explique : « Je suis vraiment emballé par les pur-sang arabes et les pur-sang anglais que j’ai pour des propriétaires et pour mon compte. Najima du Soleil semble être un cheval de classe. Mais j’ai aussi Fettah du Loup (Kerbella) pour Khalid Zaman. Évidemment, je vais aussi pouvoir compter sur RB Frynchh Dude (Baseq Al Khalediah), représentant de Byerley Racing. Il a gagné les Madjani Stakes et le Round 1 de l’Al Maktoum Challenge la saison dernière. Dans l’immédiat, mes pensées sont tournées vers le week-end de l’Arc, avec Itchy de Nacre et Soko. Kalifano de Ghazal (Dahess) ira à Toulouse pour le Prix Magnésie. »