Jour 1 de la vente de yearlings Osarus : les éleveurs ont beaucoup souffert

Institution / Ventes / 14.09.2021

Jour 1 de la vente de yearlings Osarus : les éleveurs ont beaucoup souffert

Cette première journée a été particulièrement difficile. À mi-parcours, à peine 50 % des chevaux étaient vendus. Mais ce taux est remonté en fin de vacation, les vendeurs faisant preuve de réalisme. Finalement, un peu plus de 61 % des lots ont changé de mains. Pour un prix moyen d’à peine 10.933 €. C’est deux fois moins qu’en 2019. Après une fin de v.2 Arqana difficile, la faiblesse de la demande domestique se fait encore une fois sentir. Mardi à La Teste, les vendeurs ont particulièrement souffert. Tous espèrent que pour la deuxième journée, les acheteurs seront plus nombreux. Du côté des éléments positifs, il faut citer le top price à 50.000 € pour un Almanzor (Wootton Bassett) présenté par le haras de Saint-Vincent. Nicolas de Watrigant l’a acheté pour Alain Jathière et il est destiné à rejoindre l’effectif de Jean-Claude Rouget. On notera aussi le superbe état du site testerin et les grands efforts de l’organisation pour accueillir cette vente dans de bonnes conditions.

Les grands indicateurs - Jour 1
Présentés Vendus (%) Prix moyen (évol.) Prix médian (évol.) C.A. (évol.)
2021 131 80 (61,07 %) 10.933 € (- 46,20 %) 9.000 € (- 47,06 %)  841.000 € (- 62,07 %)
2019 144 103 (71,53 %) 20.320 € 17.000 € 2.217.000 €

LE TOP 5 DES VENDEURS
# Vendeurs Vendus Prix moyen C.A.
1 Haras des Faunes 11 14.045 € 154.500 €
2 HSV Agency - Haras de Saint-Vincent 4 20.750 € 83.000 €
2 Haras de la Haie Neuve 6 10.417 € 62.500 €
4 Haras des Granges 7 6.286 € 44.000 €
5 The Channel Consignment 3 14.667 € 44.000 €
LE TOP 5 DES ACHETEURS
# Acheteurs Achetés Prix moyen C.A.
1 MAB Agency 4 17.500 € 70.000 €
2 Nick Bradley Racing 3 17.167 € 51.500 €
2 Mandore Agency/ Jean-Claude Rouget 1 50.000 € 50.000 €
4 Philippe Sogorb 4 10.250 € 41.000 €
5 Con Marnane 5 7.800 €

39.000 

LE TOP 5 DES ÉTALONS
# Étalons Vendus Prix moyen C.A
1 Born to Sea 7 14.124 99.500 €
2 Seahenge 9 10.778 97.000 €
3 Almanzor 2 33.000 € 66.000 €
4 Seabhac 4 13.000 € 52.000 €
5 The Grey Gatsby 4 11.500 € 46.000 €

Vente de yearlings Osarus - Jour 1
Les top-lots
Lot Sexe Origines Prix
102 M. Almanzor & Passion Blanche 50.000 €
Acheteurs : Mandore/Jean-Claude Rouget
Vendeur : HSV Agency - Haras de Saint-Vincent
15 F. Born to Sea & First Chope 28.000 €
Acheteur : Nick Bradley Racing
Vendeur : Haras des Faunes
128 M. Seahenge & River Trebor 28.000 €
Acheteur : Success Bloodstock Agency
Vendeur : Haras de la Haie Neuve
123 M. Ulysses & Realms of Light 27.000 €
Acheteur : Janda Bloodstock
Vendeur : The Channel Consignment
70 M. Seabhac & Ma Petite Folie 26.000 €
Acheteurs : Mandore Agency/Middleham Park
Vendeur : Haras de Saint-Arnoult
69 M. Anodin & Loyale 24.000 €
Acheteur : William Walton
Vendeur : Haras des Faunes
84 M. Territories & Miss Eva 22.000 €
Acheteur : MAB Agency
Vendeur : Haras de l’Hôtellerie
3 M. Seahenge & Elywave 22.000 €
Acheteur : Eurl de Montzey
Vendeur : Haras de Clairefontaine
94 M. Born to Sea & No Run No Pay 20.000 €
Acheteur : Mandore International Agency
Vendeur : Haras des Faunes
13 F. Style Vendôme & Feel Alive 18.000 €
Acheteur : MAB Agency
Vendeur : Haras d’Haspel
79 M. Dabirsim & Merope 18.000 €
Acheteur : Con Marnane
Vendeur : Haras de la Côte Fleurie

Nicolas de Watrigant sur tous les fronts

#102    M        Almanzor & Passion Blanche, par Dutch Art      50.000 €

            Acheteur(s) : Mandore/Jean-Claude Rouget

            Vendeur(s) : HSV Agency - haras de St Vincent

            Éleveur(s) : Haras de St Vincent

#70      M        Seabhac & Ma Petite Folie, par Cockney Rebel   26.000 €

            Acheteur(s) : Mandore/Middleham Park

            Vendeur(s) : Haras de Saint Arnoult

            Éleveur(s) : Larissa Kneip & Anton Krauliger

#94      M        Born to Sea & No Run No Pay, par Le Havre     20.000 €

            Acheteur(s) : Mandore International Agency

            Vendeur(s) : Haras des Faunes

            Éleveur(s) : François Maillot et Benjamin Chauvel

Nicolas de Watrigant a signé le bon à 50.000 € pour le lot 102, en compagnie de Jean-Claude Rouget et d’Alain Jathière. Le courtier nous a ensuite confié : « C’est un beau poulain et il a été choisi avec messieurs Rouget et Jathière. Il nous plaisait beaucoup. L’entraîneur connaît bien le père ! La mère était bonne. Almanzor a sorti plusieurs 2ans prometteurs. C’est bien parti pour lui. Il vient d’un bon élevage, celui de Thierry dalla Longa, dont j’écoute toujours attentivement les recommandations. » Le jeune sire du haras d’Étreham a notamment donné Queen Trezy** (Almanzor), très bonne lauréate de sa deuxième sortie, Abbado (Almanzor), bon lauréat d’un maiden à Chester, ou encore Unanimous Consent (Almanzor) qui a fait sensation sur la piste de Monmouth Park. La mère, Passion Blanche (Dutch Art), avait gagné trois courses à 2ans sous l’entraînement de Jean-Claude Rouget, avant de se classer troisième du Prix de la Californie (L). Elle a déjà eu trois partants, dont la 2ans Black Gaia (Zarak), quatrième d’un maiden de bonne tenue dernièrement à Dax. C’est la bonne souche de Meon Valley Stud, celle de Bella Colora (Bellypha).

Un Seabhac pour Middleham Park Racing. Le lot 70 est un produit de l’étalon du haras de Saint Arnoult Seabhac (Scat Daddy), qui est représenté par ses premiers yearlings en 2021. Il a fait tomber le marteau à 26.000 € et Nicolas de Watrigant nous a dit : « Il va rejoindre Simone Brogi et porter les couleurs de Middleham Park Racing. Avec Mensen Ernst (Intello) ils ont gagné trois courses ensemble cette année ! » Cet élève de Larissa Kneip et d’Anton Krauliger est le premier produit de Ma Petite Folie (Cockney Rebel), gagnant du Critérium des 2ans à Frauenfeld, mais aussi des 1.000 Guinées et du Diane suisse, elle s’est ensuite classée deuxième de Listed en Allemagne. Nicolas de Watrigant a déjà acheté avec succès pour Middleham Park Racing. On peut citer Boitron (Le Havre), gagnant des Denford Stakes (L) à 2ans, ou encore Tigre du Terre (Le Havre), deux fois placé de Listed au même âge.

À la recherche du nouveau Born to Hold. L’homme de Mandore international est allé jusqu’à 20.000 € pour le lot 94, un produit de l’étalon du haras des Faunes. Il nous a dit : « J’ai déjà acheté Born to Hold (Born to Sea) à cette vente et il a gagné six courses. En obstacle, il a notamment remporté deux Listeds, dont le Prix Dominique Sartini (L) à Compiègne. C’est un profil polyvalent. Les produits du père réussissent aussi bien en plat que sur les obstacles. » La mère est une sœur de Coup de Théâtre (Gold Away), gagnant du Prix Omnium II (L) et troisième du Prix Jean Prat (Gr1).

APLAT

La Fédération des éleveurs vous invite mercredi à son casse-croûte

Comme ce mardi, la Fédération des éleveurs finance un casse-croûte pour les participants de la vente de mercredi à La Teste. Il sera ouvert à tous dès 10 h dans les écuries de l’hippodrome du Bequet.

Photo : Le pique-nique

FIN APLAT

Une sœur de Cosachope pour Nick Bradley

#15      F         Born to Sea & First Chope, par Indian Rocket    28.000 €

            Acheteur(s) : Nick Bradley Racing

            Vendeur(s) : Haras des Faunes

            Éleveur(s) : Alain Chopard & Christian Vallée

Ce lot 15 est une fille de Born to Sea (Invincible Spirit), étalon au haras des Faunes. Sa mère a déjà donné Cosachope (Soave), gagnante du Prix du Bois (Gr3). Sous la deuxième mère on retrouve Laia Chope (Soave), troisième du Critérium de Vitesse (L) et mère de Livachope (Goken), gagnante du Prix du Bois (Gr3). Racheté dans un premier temps, ce lot 15 a ensuite été acquis à l’amiable par Nick Bradley qui nous a expliqué : « J’ai acheté deux pouliches du haras des Faunes. Le lot 15 était la femelle qui marchait le mieux de l’ensemble du catalogue. Elle devrait être précoce mais doit encore progresser physiquement. Elle a une bonne conformation. La mère a déjà donné un bon gagnant. J’ai aussi acheté le lot 61, qui a la même deuxième mère que le bon Goken. Mes trois achats vont rejoindre l’entraînement de George Boughey à Newmarket. C’est un très bon entraîneur. J’achète avant tout des physiques, plus que des pedigrees. Je regarde toutes les pouliches de chaque vente où je me rends. Absolument toutes. Ensuite, c’est une question de pondération. J’essaye d’agir de manière logique. »

Une réussite remarquable. L’Anglais Nick Bradley connaît une réussite tout à fait remarquable avec les chevaux qu’il syndique. Il s’est spécialisé dans les pouliches et ses écuries de groupe ont notamment brillé grâce à Dandalla (Duchess of Cambridge Stakes, Gr2), Fev Rover (troisième des 1.000 Guinées, Gr1, Prix du Calvados, Gr2), Melesina (Prix des Réservoirs, Gr3), Commissioned (Queen Alexandra Stakes, Gr2), Little Kim (Prix du Bois, Gr3), Oscula (Prix Six Perfections, Gr3), Corazon

(Prix d'Arenberg, Gr3)… Six de ces sept pouliches ont été acquises 50.000 £ ou moins. Nick Bradley nous a confié : « Oscula et Corazon visent les épreuves de la Breeders’ Cup. En passant par le Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1) pour Corazon. Et par le Marcel Boussac pour Oscula. Je suis un ancien parieur professionnel, je fais donc moi-même le programme des chevaux, même si dans 90 % des cas, George Boughey est d’accord avec moi. J’ai désormais un cheval à l’entraînement en France, chez Laura Vanska. C’est une personne ouverte d’esprit. Elle m’a été recommandée par Nicolas de Chambure. »

Un Seahenge pour la Suisse

#128    M        Seahenge & River Trebor, par Myrakalu            28.000 €

            Acheteur(s) : Success Bloodstock Agency

            Vendeur(s) : Haras de la Haie Neuve

            Éleveur(s) : San Gabriel Inv.

Élevé par Emmanuel de Seroux, ce poulain est un fils de l'étalon du haras de la Haie Neuve Seahenge (Scat Daddy), qui est représenté cette année par ses premiers yearlings. Tina Moncorgé (Success Bloodstock Agency) l’a acheté pour un client suisse. La mère, River Trebor (Myrakalu), a gagné en 32 de valeur. Trois de ses produits ont gagné. On retrouve 12 black types sous la deuxième mère, dont Stormy Ireland (Annie Power Mares Championship Hurdle, Gr1), Stormy River (Prix Jean Prat, Gr1) et Silverwave (Grand Prix de Saint-Cloud, Gr1).

Un neveu de Saddex pour Hana Vesela

#123    M        Ulysses & Realms of Light, par Maxios     27.000 €

            Acheteur(s) : Janda Bloodstock

            Vendeur(s) : The Channel Consignment

            Éleveur(s) : Sheamus Mills

Après avoir signé le bon à 27.000 €, le courtier tchèque Toma Janda nous a dit : « Je l’ai acheté pour Hana Vesela. Elle court beaucoup en France et a gagné plusieurs Quintés. Elle a aussi des black types en Allemagne. Mes clients aiment les chevaux de distance et il n’y en a pas beaucoup aux ventes. Nous n’avons pas peur d’acheter des chevaux pour courir tôt. » Les premiers 2ans d’Ulysses (Galileo), un cheval qui n’était pas précoce, se comportent bien. L’étalon de Cheveley Park Studs a déjà sept gagnants outre-Manche et un bon black type. La deuxième mère a donné l’étalon d’obstacle Saddex (Sadler's Wells), gagnant du Rheinland-Pokal Stadtsparkasse Kolnbonn et du Premio Presidente della Repubblica (Grs1).

Le frère d’Atomic Jones pour William Walton

#69      M        Anodin & Loyale, par Turtle Bowl            24.000 €

            Acheteur(s) : William Walton

            Vendeur(s) : Haras des Faunes

            Éleveur(s) : Riviera Equine & Gestüt Zur Kuste Ag

C’était l’update de la vente. Depuis la sortie du catalogue ce poulain élevé au haras d’Étreham est devenu le frère d’Atomic Jones (Wootton Bassett), gagnant des KPMG Champions Juvenile Stakes (Gr2). William Walton nous a dit : « Je n’étais pas venu pour acheter. Mais à ce prix, avec un tel update, j’ai levé le doigt. Il va repasser aux breeze ups. Les radios sont parfaites. C’est un beau cheval. »