Juddmonte Royal Lodge Stakes (Gr2) : Le "FR" Royal Patronage crée encore une fois la surprise

International / 25.09.2021

Juddmonte Royal Lodge Stakes (Gr2) : Le "FR" Royal Patronage crée encore une fois la surprise

Juddmonte Royal Lodge Stakes (Gr2)

Le "FR" Royal Patronage crée encore une fois la surprise

Newmarket en a tremblé. C’est une fin de course à peine croyable. À 200m du but, Coroebus (Dubawi) avait quatre longueurs d’avance. Et il semblait en route pour la gloire. Au point que des parieurs ont joué 32.000 £ – en live, comme le proposent les bookmakers – à la cote de 0,01/1 sur le poulain de Godolphin. Le bénéfice de 320 £ semblait leur tendre les bras. Mais les Juddmonte Royal Lodge Stakes (Gr2) se sont transformés en catastrophe pour ces matelassiers d’un type un peu spécial. Le "FR" Royal Patronage (Wootton Bassett) avait animé la course avant de se faire déborder par Coroebus. Pourtant, à la fin, il a retrouvé tout son courage avant de fondre sur le fuyard. Dans les 50 derniers mètres, le pensionnaire de Charlie Appleby, sous l’effet du relâchement ou de la fatigue, n’a rien pu faire face au retour de Royal Patronage. Et il s’est incliné d’une encolure. Royal Patronage n’en est pas à son premier coup d’éclat : il avait déjà gagné les Acomb Stakes à 25/1.

Un poulain pour le Derby. Les parieurs qui ont joué Coroebus veulent la tête de William Buick. Mais ils n’ont pas forcément raison. Et puis, les malheurs de ceux qui ont joué Coroebus à 0,01/1 ont fait le bonheur d’un autre parieur qui a mis six livres à 900/1 quand la course semblait impossible à gagner. Mark Johnston, entraîneur de Royal Patronage, a dit à la presse anglaise : « À 100m du poteau, la course paraissait perdue. Mais j’étais quand même content car je pensais avoir un bon cheval pour l’année prochaine. Dans la montée, il a trouvé des ressources et il a gagné. Le Futurity Trophy (Gr1) n’a pas été mentionné par ses propriétaires mais on en discutera. Il peut aller sur la course de Doncaster ou attendre la campagne de 3ans. Au poteau des derniers 200m, j’ai pensé que c’était un cheval de Derby. Dans le passé, j’ai gagné les Royal Lodge avec Mister Baileys (Robellino) qui ensuite a remporté les 2.000 Guinées. » Les bookmakers affichent 14/1 pour le classique sur le mile et 16/1 pour le Derby. Royal Patronage court pour le syndicat Highclere T'Bred Racing - Woodland Walk.

La grande souche Shahrastani. Son éleveur, Emma Capon (Glebe Stud) a acheté, par l’intermédiaire de Blandford Bloodstock, la mère Shaloushka (Dalakhani) pour 100.000 € à la vente d’Élevage 2018. La jeune poulinière était pleine de Wootton Bassett (Iffraaj). L’ex-étalon d’Étreham, désormais chez Coolmore, compte quatorze gagnants de Groupe, dont trois issus de sa septième génération, conçue à 20.000 €. Royal Patronage a été déniché 62.000 Gns (76.500 €) par John & Jake Warren dans le book 1 de Tattersalls October. Shaloushka a remporté trois courses en France sur 2.000 et 2.400m avec à la clé une valeur 38. La deuxième mère Shalama (Kahyasi) s’est classée deuxième de toutes ses trois sorties avec un rating 89. Elle a produit sept gagnants dont Shalapour (Darshaan), troisième de l’Irish Derby (Gr1). Shalama est une demi-sœur de Shahrastani (Nijinsky) qui avait réussi le doublé Derby - Irish Derby.

Shaloushka a un foal par Magna Grecia (Invincible Spirit).