Le mot de la fin : examens vétérinaires

Le Mot de la Fin / 07.09.2021

Le mot de la fin : examens vétérinaires

Samedi, Charlie Fellowes a annoncé la retraite du valeureux Prince of Arran (Shirocco) après sa cinquième et dernière place dans les September Stakes (Gr3), à Kempton. Pourtant, selon lui, le 8ans est loin d’être fini, mais son entourage a été motivé par une autre décision : Racing Victoria a interdit au cheval de faire le déplacement en Australie en vue de la Melbourne Cup (Gr1), épreuve qu’il a courue trois fois, pour une deuxième place et deux troisièmes places. Mais, en 2021, Racing Victoria a introduit des examens vétérinaires drastiques pour les chevaux internationaux souhaitant faire le déplacement en Australie, en raison d’une accidentologie élevée les ayant touchés dans la Melbourne Cup. En Australie, les lobbies animalistes sont puissants, virulents, et les accidents dans la "course qui arrête une nation" mettent en danger l’épreuve en elle-même, mais aussi les courses australiennes en général.

Prince of Arran paye donc les nouveaux protocoles mis en place, lui qui a signé ses plus belles performances en Australie. Charlie Fellowes a déclaré : « Évidemment, je suis très déçu et j’aurais beaucoup aimé le courir en Australie encore une fois… Je comprends parfaitement que la course soit sous pression, qu’il ne soit plus tout jeune et possède un profil attirant l’attention. Je ne suis évidemment pas d’accord avec cela : je ne l’aurais pas engagé si je pensais qu’il allait casser ou s’il y avait le moindre risque. Samedi, sa performance était supérieure d’une livre à celle qu’il avait réalisée dans la même course l’an dernier. C’est ironique : il revient très bien et s’épanouit pleinement à cette période de l’année. »