Le mot de la fin :  Monsieur Victor

Le Mot de la Fin / 15.09.2021

Le mot de la fin : Monsieur Victor

La semaine prochaine sortira une biographie consacrée au légendaire bookmaker anglais Victor Chandler. Avec BetVictor, société qu’il dirigea pendant quarante ans avant de la revendre à Michael Tabor, il fut l’un des premiers à investir le marché asiatique (face aux Triades, notamment…). Il fut aussi le premier à croire au potentiel du jeu en ligne. L’Asie et le web : deux paris qui ont fait sa fortune.

Si on lui doit quelques maximes devenues célèbres, comme « N’ayez jamais peur de trop gagner ! », c’est surtout sa vie riche et mouvementée qui a contribué à sa légende. C’est ce que raconte son biographe, Jamie Reid : un grand-père qui a côtoyé les vrais Peaky Blinders et fondé l’entreprise familiale de bookmakers au XIXe siècle… sa quasi-faillite… le rachat du club de Nottingham Forest… son amitié avec l’artiste Lucian Freud… Un vrai roman !

Nos lecteurs les plus anciens se souviendront de ses déboires lors de l’Arc 2007, lorsque ses équipes et lui-même furent arrêtés par la police pour avoir pris illégalement des paris à Longchamp ! Pour cet épisode, lire les archives de JDG ici. Les exploits de Victor sont dans les éditions des 8, 9 et 10 octobre 2007.  

Et pour commander le livre, cliquez ici.