Le mot de la fin : Star Appeal

Le Mot de la Fin / 14.09.2021

Le mot de la fin : Star Appeal

Dans notre édition de lundi, nous avons évoqué Star Appeal (Appiani II) et sa victoire historique à 119/1 dans l’Arc 1975. Malcom Pannett, auteur l’an dernier du très bon A century of the Prix de l’Arc de Triomphe, donne plusieurs explications à une telle cote, rappelant  qu’il battait ce jour-là le record détenu par Topyo (Fine Top), victorieux à 82/1 dans l’édition de 1967. La première explication vient du fait que jusqu’à Star Appeal, entraîné par Theo Grieper à Cologne, aucun cheval allemand n’avait remporté l’Arc. Ensuite, sa neuvième place dans les King George VI & Queen Elizabeth Stakes, n’augurait rien de bon, même s’il avait remporté le Gran Premio di Milano de très haut niveau à 20/1 et les Eclipse Stakes (à la même cote). Et pour finir, face à lui, dans cette édition qui avait réuni 24 partants, dont 10 sujets 3ans, il y avait la crack Allez France (Sea Bird). Victorieuse de l’Arc précédent et du Prix Foy quelques semaines plus tôt, la représentante de Daniel Wildenstein affichait 1,75/1. Mais ce n’est pas tout, car les parieurs croyaient aussi aux chances des deux Wertheimer présentés par Alec Head, Ivanjica (Sir Ivor) et Green Dancer (Ninjinsky II), très appuyés à 4,3/1. Toucher un cheval à 119/1, c’est ça la magie du mutuel !