Le mot de la fin : Suspension

Le Mot de la Fin / 17.09.2021

Le mot de la fin : Suspension

Le mot de la fin : Suspension

Jamie Kah est passée d’une émotion à l’autre. Alors qu’elle a reçu, dimanche, la Scobie Breasley Medal, le trophée le plus convoité pour les jockeys de l’État de Victoria, elle s’est vu infliger, vendredi, deux mois supplémentaires de mise à pied. La jeune femme de tous les records à Melbourne avait déjà pris trois mois de suspension pour avoir participé à une fête privée dans un Airbnb avec trois autres jockeys, bravant ainsi le couvre-feu en vigueur. On a appris plus tard que les jockeys avaient caché aux autorités qu’un autre pilote, Mark Zahra, avait également participé à ladite fête avant de s’éclipser peu avant l’arrivée sur les lieux de la police. Lui reprochant d’avoir menti, les autorités hippiques ont donc décidé d’alourdir la sanction de Jamie Kah, lui infligeant deux mois de suspension en plus. La sentence est très lourde et son avocat a décidé de porter l’affaire devant la Cour Suprême de l’État de Victoria. L’appel est basé sur onze vices de forme et il suffit que la Cour Suprême en reconnaisse un seul pour que les deux mois de suspension soient annulés. Dans ce cas, Jamie Kah pourra reprendre la compétition fin novembre, une fois passées toutes les grandes courses de Melbourne. Si la Cour Suprême confirme la décision, la jeune pilote devra patienter jusqu’à fin janvier.