Les ratings de la semaine : des Irish Champion en diagonale…

International / 14.09.2021

Les ratings de la semaine : des Irish Champion en diagonale…

La diagonale n’est pas le chemin le plus court. Et celle empruntée malgré eux par St Mark’s Basilica (Siyouni) et Tarnawa (Shamardal) dans les Irish Champion a provoqué une baisse de leurs ratings dans la course.

Malgré cette difficulté de parcours, St Mark’s Basilica et Tarnawa nous ont quand même offert les meilleurs ratings des candidats au prochain Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Poetic Flare (Dawn Approach), resté sur sa ligne, a fourni un progrès d’une livre, à 123. Par conséquent, nous avons la jument à 120/121 et le lauréat à 125.

Hurricane Lane, le meilleur de la décennie. Le lauréat du St Leger (Gr1), Hurricane Lane (Frankel), a confirmé son 121. Derrière lui, Mojo Star (Sea the Stars) a progressé à 116, deux livres de plus par rapport à sa deuxième place dans le Derby (Gr1). William Buick a gardé quelque chose pour finir, pensant déjà ParisLongchamp. La moyenne des dix gagnants du classique qui l’ont précédé est de 118,5. Son rating lui permet d’être dead-heat avec Masked Marvel (Montjeu). Entre 2011 et 2020, cinq des dix lauréats de Doncaster ont couru l’Arc. Le meilleur classement est la quatrième place en 2014 de Kingston Hill (Mastercraftsman), lequel avait affiché 120 dans le classique.

Snowfall à neuf livres de son rating. La mauvaise note arrive du Qatar Prix Vermeille (Gr1). Teona (Sea the Stars) l’a remporté à 114, en hausse de cinq livres sur sa valeur anglaise. Snowfall (Deep Impact) a conservé son 120, mais, à ParisLongchamp, elle s’est arrêtée à un petit 111. Les handicapeurs de France Galop ont jugé la course sur la quatrième place de Burgarita (Sea the Stars) et son 110 dans le Prix de Diane Longines (Gr1). Les handicapeurs d’Irlande, de leur côté, avaient finalement baissé le rating de Love (Galileo), qui avait entamé sa saison à 122.  Elle a gagné les Prince of Wales’s (Gr1) à 119. Dans les King George VI and Queen Elizabeth Stakes, elle  avait fait 118 avant de baisser à 111 dans les Juddmonte International (Grs1). Avant les Beresford Stakes (Gr2), elle avait 118. Avec trois livres de pénalité, elle a rendu ses armes face à La Petite Coco (Ruler of the World), qui s’est imposée de haute lutte à 114. Cette dernière a progressé de quinze livres en deux mois. Encore plus impressionnante est la montée en flèche de Free Wind (Galileo) qui, dans la même période, est passée de 92 à 113, le rating affiché dans les Park Hill Stakes (Gr2).

Deep Bond, le métronome. Lors du dimanche des Arc Trials, nous avons assisté à la confirmation de Deep Bond (Kizuna), lequel a répété dans le Prix Foy (Gr2) son 118 japonais. Le Prix Niel (Gr2) a fait monter à 108 Bubble Gift (Nathaniel), le même rating que Baby Rider (Gleneagles). Timour (Gleneagles), lui, est à 105. La victoire dans le Prix du Petit Couvert (Gr3) a permis à Berneuil (Lope de Vega) d’atteindre 110. C’est une très bonne performance lorsque l’on sait que la jument Romantic Proposal (Raven’s Pass) a gagné les Flying Five (Gr1) au Curragh avec 112.

Pour Stradivarius, la retraite attendra. Dans la Doncaster Cup (Gr2), le marathonien Stradivarius (Sea the Stars) a fait taire tous ceux qui le voyaient déjà à la retraite. Son rating BHA est encore de 121, car on ne baisse pas un cheval sur une contre-performance ou une victoire. Vendredi, il s’est imposé à 119. Depuis sa troisième Goodwood Cup (Gr1), en 2019, il a couru onze fois en Angleterre, avec à la clé sept victoires. À une seule reprise, il a fourni un rating plus élevé. Il s’agit de son fameux 125 de la Gold Cup 2020, fruit d’une course spéciale.

Le "FR" Native Trail, meilleur 2ans d’Europe. La semaine offrait huit Groupes pour les 2ans, dont les deux Grs1 de dimanche au Curragh. Les Vincent O’Brien National Stakes ont lancé le nouveau leader de la génération, l’élève du haras d’Haspel Native Trail (Oasis Dream), toujours invaincu. Son rating n’est pas encore officiel, mais en prenant comme repère son dauphin, Point Lonsdale (Australia), baissé à 113, le poulain de Godolphin arrive à 120 ou 121. Quorto (Dubawi) et Pinatubo (Shamardal), les deux autres gagnants de Charlie Appleby, ont affiché respectivement 121 et 128. Le premier avait battu par une grande longueur Anthony van Dyck (Galileo), tandis que le deuxième cité avait mis neuf longueurs à Armory (Galileo).

Discoveries plus haut que ses sœurs. La Niarchos Discoveries (Mastercraftsman) s’est imposée dans les Moyglare Stud Stakes (Gr1) à 111. La pensionnaire de Jessica Harrington a un meilleur rating à 2ans que sa propre sœur Alpha Centauri, qui avait terminé sa première campagne à 109, et que sa sœur Alpine Star (Sea the Moon), lauréate des Debutante Stakes (Gr2) à 108. Toujours chez les femelles, Inspiral (Frankel) s’est baladée dans les May Hill (Gr2) à 110 et, en France, Fleur d’Iris (Shamardal) a fait 107 avec des ressources dans le Prix d’Aumale (Gr3).

Le joli week-end des 2ans français. Samedi, dans les Champagne Stakes (Gr2), nous attendions davantage de Reach for the Moon (Sea the Stars). L’élève de Sa Majesté la reine d’Angleterre n’a pas répété son 114 des Solario Stakes (Gr3), s’inclinant devant Bayside Boy (New Bay), passé de 101 à 112. Outre Native Trail, l’élevage français a eu deux gagnants black types sur les îles britanniques. Vendredi à Doncaster, le Dubois & Godolphin Noble Truth (Kingman) a remporté les Flying Scotsman (L) et il est monté de 94 à 106. Dans les Champions Juvenile Stakes (Gr2) disputés samedi, à Leopardstown, l’élève du Gestut Zur Kuste et Riviera Equine Atomic Jones (Wootton Bassett) a gagné dans une course où six poulains se tiennent en une longueur et demie. Il ne s’agissait que de sa deuxième sortie. À défaut d’être crédité d’un rating, sa performance, en sa basant sur les valeurs des poulains qu’il a battus, vaut 105 et plus.