Natalma Stakes (Gr1) : Wild Beauty, l’acte II du "Godolphin show"

International / 20.09.2021

Natalma Stakes (Gr1) : Wild Beauty, l’acte II du "Godolphin show"

Woodbine (CA), dimanche                                                                                           

Trois partants, trois succès de Gr1. La mission canadienne de Charlie Appleby, avec Lanfranco Dettori comme jockey, est un véritable succès. Alors que samedi, Walton Street (Singspiel) s’était promené dans le Canadian International, les 2ans Wild Beauty (Frankel) et Albahr (Dubawi) se sont imposés respectivement dans les Natalma Stakes et les Summer Stakes (Grs1), dimanche. Si Godolphin a décroché 657.600 $ (561.000 €) d’allocations, un parieur ayant effectué le report des trois gagnants n’a, quant à lui, touché qu’un petit 6,5/1, car Charlie Appleby a très bien choisi les engagements. Wild Beauty était le pari le plus risqué des trois. Après la sortie des boîtes, elle a été prise en sandwich et s’est retrouvée en queue du peloton, tandis que la japonaise d’élevage Cardio Princess (Heart’s Cry) a imprimé le train. Lanfranco Dettori a attendu la fin du tournant pour avancer en pleine piste et ce n’est qu’à 300m du poteau que Wild Beauty a franchement pris l’avantage. C’est finalement par deux grandes longueurs qu’elle a remporté son Gr1. Elle devance Pizza Bianca (Fastnet Rock), une pensionnaire de Christophe Clément qui a bien fini malgré son manque expérience (il s’agissait de sa deuxième sortie).

Le handicap Del Mar. Wild Beauty, qui effectuait là sa sixième sortie, a fait le déplacement avec un rating de 97, fruit de sa deuxième place dans les Sweet Solera (Gr1). En Europe, elle est capable de remporter un Gr3. Lanfranco Dettori a expliqué : « Elle a été gênée au départ, mais heureusement la course a roulé vite. Charlie Appleby m’avait dit de faire parler la tenue et de la monter à l’européenne, en accélérant à 400m du poteau. Il avait raison. » Wild Beauty a décroché son ticket pour la Breeders’ Cup Juvenile Turf Fillies (Gr1), mais son jockey d’un jour a déjà prévenu : «Elle a la qualité pour courir, mais le profil de Del Mar est très différent et la ligne droite beaucoup trop courte. Il y a toujours beaucoup de partants et la place à la corde joue un rôle décisif. Il faudra beaucoup de chance. »

Frankel et ses gagnants de Gr1 en huit pays. Wild Beauty est la 54e gagnante de Groupe de Frankel (Galileo) et sa 19e lauréate de Gr1. Le crack de Juddmonte avait déjà donné des gagnants de Gr1 dans sept pays différents, le Canada est le huitième. La mère, Tulips (Pivotal), a fait carrière en France chez André Fabre. Elle a montré beaucoup de vitesse en remportant le Prix Cérès (L) et en prenant des places dans les Prix du Palais-Royal et de Meautry (Grs3). Elle a donné deux autres gagnants, dont Swift Rose (Invincible Spirit), deuxième des UAE Oaks (Gr3). La troisième mère, Cherokee Rose (Dancing Brave), a gagné le Prix Maurice de Gheest et la Sprint Cup (Grs1) sous la férule de John Hammond. Tulips a un foal par Frankel.  

Summer Stakes (Gr1)

Albahr, l’acte III du "Godolphin show"

Vu qu’il est hongre, les bonnes courses réservées aux 2ans lui sont interdites en Europe. Il a donc fallu que Charlie Appleby cherche du côté de Woodbine pour trouver la course idéale pour Albahr (Dubawi), à savoir les Summer Stakes (Gr1). Un peu surpris au départ (ce qui est fréquent pour les européens), le poulain confié à Lanfranco Dettori a entamé sa progression dans le tournant et son pilote l’a déboîté en pleine piste à 400m du poteau. Albahr a fait le ménage en quatre foulées et, sans forcer son talent, a gagné par plus de deux longueurs sur le Coolmore américain Grafton Street (War Front), venu bien finir.

La Breeders’ Cup en ligne de mire. Albahr, castré en juin après son premier succès, avait gagné une Listed à Newbury avec à la clé un rating 106. Comme Wild Beauty, il a décroché son ticket pour le Breeders’ Cup Juvenile Turf (Gr1). Lanfranco Dettori a déclaré : « Il est un peu gaucher et le parcours de Del Mar va lui plaire ». Alex Merriam, l’assistant de Charlie Appleby, a ajouté : « Il a gagné de belle manière. Il a eu un bon parcours et a bien accéléré dans le tournant. Il ira sur la Breeders’ Cup avec la pouliche. Les deux ont une chance à Del Mar. »

Le frère de Cascadian. Albahr a été élevé par Godolphin. Il est le 45e gagnant de Gr1 issu de Dubawi (Dubai Millennium). Son frère Cascadian (New Approach) s’était classé deuxième du Prix Jean Prat (Gr1) sous la férule d’André Fabre. Il est parti à 3ans pour l’Australie où il a été castré. En avril, il a remporté le prestigieux Doncaster Mile (Gr1) et a conclu cinquième des George Main Stakes (Gr1), samedi. La mère, Falls of Lora (Street Cry), a remporté les UAE Oaks (Gr3) et a donné deux autres gagnants. C’est une sœur du 3ans Master of the Seas (Dubawi), vainqueur des Superlative Stakes (Gr2) – à 2ans – et des Craven Stakes (Gr3), avant de se classer deuxième dans les 2.000 Guinées (Gr1), à la photo avec Poetic Flare (Dawn Approach). Blessé après le classique, il effectuera sa rentrée très vraisemblablement dans les Joel Stakes (Gr2), vendredi à Newmarket.

Falls of Lora a un yearling par New Approach (Galileo) et une foal par Too Darn Hot (Dubawi)