Prix de La Galerie des Cerfs (Classe 2) : Millau s’affirme en bon sprinter

Courses / 17.09.2021

Prix de La Galerie des Cerfs (Classe 2) : Millau s’affirme en bon sprinter

Prix de La Galerie des Cerfs (Classe 2)

Millau s’affirme en bon sprinter

Avant le coup, il planait quelques incertitudes sur la candidature de Millau (Wootton Bassett) dans ce Prix de la Galerie des Cerfs (Classe 2). Effectuant sa rentrée et devant porter 4 kg de plus que la grande favorite Reina Madre (Kingman), il n’était pas le mieux engagé au papier. Mais étant en pleine ascension, le représentant de Son Altesse le cheikh Mohammed bin Khalifa Al-Thani a surmonté ces obstacles et a signé une victoire pleine de promesses sur le sprint.

En toute quiétude. Rapidement sorti de sa stalle de départ, Millau s’est porté aux avant-postes et il est ensuite venu à la hauteur de sa compagne de casaque, Coefficiente (Siyouni). Ils ont évolué ensemble tout au long du parcours, mais le futur lauréat a ensuite accéléré progressivement après le passage devant les tribunes. Uniquement accompagné aux bras par son jockey, Olivier Peslier, il s’impose facilement par deux longueurs et demie. Quant à la favorite, Reina Madre (Kingman), elle est venue prendre la deuxième place en fin de parcours, aux dépens de Coefficiente qui termine troisième, deux longueurs plus loin.

Déclenché à la sortie de l’hiver. L’entraîneur vainqueur, Francis-Henri Graffard, nous a dit : « Je suis franchement ravi de la performance du poulain. Il a eu une très bonne attitude et a très bien accéléré. Ce n’était pas un engagement facile car il rendait du poids à de bonnes pouliches. C’est un vrai sprinter qui a été castré et il devrait donc logiquement bien vieillir. En sortant de l’hiver dernier, le poulain s’est vraiment déclenché. Lors de sa deuxième sortie à ParisLongchamp, j’avais commis l’erreur de le rallonger. C’est le seul faux pas de sa carrière. Je pense que Millau a assez de vitesse pour faire la distance de 1.000m. Nous verrons ensuite s’il faudra aller affronter ses aînés. »

Sa mère était une bonne 2ans. Élevé par Al Shahania Stud, Millau est un fils de l’étalon de Coolmore Wootton Bassett (Iffraaj) et de Sage Melody (Sageburg), gagnante d’une course "D" en fin d’année de 2ans sur les 1.100m de Chantilly. Elle est aussi troisième des Prix du Bois (Gr3) et Zeddaan (L) et quatrième du Prix Éclipse (Gr3). Sage Melody a couru quatre fois à 3ans dont trois au niveau Gr1, sans réussir à faire l’arrivée. Ses quatre produits en âge de courir ont tous gagné, notamment la double lauréate à 2ans Emblématique (Siyouni) qui a surtout remporté le Prix Sky Lawyer (Classe 2) sur les 1.500m de Marseille-Vivaux. Sage Melody a un yearling par Le Havre (Noverre). Elle a visité de nouveau Wootton Bassett en 2020.

La deuxième mère, Desert Melody (Green Desert), a gagné une course "F" à 3ans sur les 1.650m d’Amiens. Outre Sage Melody, elle a donné Desertar (Zamindar), troisième du Prix Luthier (L). La troisième mère, Marie de Ken (Kendor), a gagné les Prix Fille de l’Air (Gr3) et de Liancourt (L). On lui doit notamment Charmo (Charnwood Forest), gagnant de Gr2 outre-Atlantique et deuxième du Breeders' Cup Mile (Gr1), et Ana Marie (Anabaa), lauréate des Prix d’Harcourt (Gr2) et deuxième du Prix Vermeille et des Nassau Stakes (Grs1). Cette dernière est la mère d’Ana Americana (American Post), troisième du Prix Saint-Alary (Gr1).

Zafonic

Iffrraaj

Pastorale

Wootton Bassett

Primo Dominie

Balladonia

Susquehanna Days

MILLAU (H3)

Johannesburg

Sageburg

Sage et Jolie

Sage Melody

Green Desert

Desert Melody

Marie de Ken

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 13’’30

De 1.000m à 600m : 22’’34

De 600m à 400m : 11’’19

De 400m à 200m : 11’’31

De 200m à l’arrivée : 11’’97

Temps total : 1’10’’11