Prix de Maisons-Laffitte (Gr3, Haies) : Hermès Baie marque des points face à Thélème

Courses / 25.09.2021

Prix de Maisons-Laffitte (Gr3, Haies) : Hermès Baie marque des points face à Thélème

Prix de Maisons-Laffitte (Gr3, Haies)

Hermès Baie marque des points face à Thélème

Ce Prix de Maisons-Laffitte (Gr3) s’annonçait très excitant, car le leader indiscutable des 4ans, Hermès Baie (Crillon), affrontait le vainqueur du Prix Cambacérès (Gr1), Thélème (Sidestep), lequel effectuait une rentrée après 321 jours d’absence. Le cheval de JDG Bloodstock Services avait pour lui d’avoir battu Hermès Baie dans le Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2) puis ce dernier était tombé dans la Grande Course de Haies des 3ans que Thélème avait enlevée. Mais au vu de son modèle imposant, et face à un champion comme Hermès Baie, il fallait déjà être à 110 % ce qui n’était certainement pas le cas de Thélème. Le match entre les deux vedettes a eu lieu, mais à fleurets mouchetés, en pensant au Prix Renaud du Vivier (Gr1). Ils nous ont offert un beau spectacle qui sera certainement encore plus étincelant le 14 novembre. Hermès Baie s’est montré supérieur à Thélème en s’imposant avec autorité. Le cheval de la famille Papot a décroché sa cinquième victoire de Groupe, restant invaincu en 2021. Thélème a fait une rentrée pleine de promesses. Vivement le Renaud du Vivier !

Hermès Baie et Thélème : deux cracks ! Parti à sa main côté corde, Hermès Baie a évolué en sixième position, effectuant tout son parcours à l’intérieur comme à son habitude. Après la haie du tournant d’Auteuil, il a fait mouvement pour venir sur la ligne de tête. Entre les deux dernières haies, il s’est retrouvé à la lutte avec l’animateur Jeu de Paume (Wootton Bassett), calé contre le rail extérieur, mais il lui a pris l’avantage pour franchir l’ultime obstacle. Il a accéléré vivement sur le plat se mettant hors de portée d’un retour de Thélème. Son entraîneur François Nicolle, qui présentait aussi Raffles Face (Authorized), bon quatrième après lutte, nous a dit : « Hermès Baie est un très bon cheval qui n’a plus rien à prouver. Thélème était prêt à mon avis, même s’il faisait une rentrée. Hermès Baie et lui n’ont pas eu une course dure. Bertrand [Lestrade, ndlr] m’a dit qu’il avait de la marge. Je lui avais demandé de le monter sagement et de la jouer petits bras, et il a monté une course magnifique. Thélème est probablement un crack, car on ne gagne pas le Cambacérès par hasard, mais Hermès en est un aussi ! Quant à Raffles Face, il court très bien. Il a eu des dos et a pu filer. Il fait une très belle rentrée, mais il est un peu en dessous d’Hermès. Les deux vont monter sur cette course»

Il a vraiment de la marge. Fidèle pilote d’Hermès Baie, Bertrand Lestrade a une nouvelle fois été séduit par la victoire de son partenaire. Il envisage l’automne avec un sérieux optimisme comme il l’a déclaré au micro d’Equidia : « Il rentre vraiment très bien. Je suis ravi car j’ai la sensation qu’il a vraiment de la marge : une ou deux fois, il m’a demandé de prendre de bons bols d’air, de bien respirer. Je gagne facilement, sans avoir besoin de le solliciter outre mesure, et c’est de bon augure pour dans un mois et demi. Thélème est un grand champion, et on ne sait pas trop à quel degré de préparation il en est. En tout cas, aujourd’hui, le Groupe est pris et Hermès Baie confirme. Il a fait un printemps sans aucune fausse note, et on va essayer de faire pareil à l’automne. »

Belle rentrée de Thélème. Au regard de son modèle, Thélème avait besoin de faire cette rentrée. Attentiste en quatrième position, il a avancé après la deuxième haie de la ligne d’en face, venant à hauteur de Jeu de Paume. Malgré une légère faute sur l’avant-dernière haie, le pensionnaire d’Arnaud Chaillé-Chaillé s’est bien relancé pour venir accrocher une nette deuxième place, sans que son pilote Pierre Dubourg soit trop dur. De bon augure car il a approché Hermès Baie sans forcer. Représentant de JDG Bloodstock Services, propriétaire de Thélème, Bertrand Le Métayer nous a déclaré : « Il faisait sa rentrée après dix mois d’absence. Nous avons été embêtés avec une jarde en début d’année, que nous avons traitée, mais qui était un peu revenue. Le cheval est plus beau cette année que l’année dernière. Être deuxième d’Hermès Baie, c’est bien pour une rentrée. Cela s’est passé comme Arnaud [Chaillé-Chaillé, ndlr] le pensait. Comme vous avez pu le voir, les instructions données à Pierre étaient d’être sage avec le cheval comme il faisait une grande rentrée face à un cheval comme Hermès Baie. Nous verrons en fonction de Thélème si nous allons sur le Prix Pierre de Lassus (Gr3) ou directement sur le Prix Renaud du Vivier (Gr1). »

La même deuxième mère que Goguenard. Élevé par André-Jean Belloir, Hermès Baie est un fils de Crillon (Saumarez), étalon au haras de la Baie lors de sa conception et de Ludmika (Murmure), double gagnante en plat à 4ans en Bretagne, sur 2.600m et 2.850m. Ludmika a donné deux autres gagnants par Crillon dont Dress Baie, lauréate de quatre courses en plat, haies et steeple. La poulinière a un 3ans, I Love my Baie (Crillon), exporté en Irlande, une 2ans, Jaliska Baie (Tiger Groom), une yearling, Kalineka Baie (Tiger Groom) et un foal, Look Baie (Puit d’Or). La deuxième mère, Ednolika (Le Pontet), a gagné sur le steeple de Maure-de-Bretagne et sur le cross de Blain, et a également conclu deux fois troisième sur le cross de Pau. Elle a notamment donné Pouf de Rire (Denham Red), lauréat de neuf courses en cross dont le Grand Cross de Lyon. Ednolika est la deuxième mère de Gavrocheka (Spanish Moon), placée de Listed sur les claies d’Aintree. Ednolika est aussi une sœur de Goguenard (Gaspard de la Nuit), gagnant à onze reprises en haies et en steeple et troisième de Gr2 sur les fences d’Haydock.

https://www.jourdegalop.com/Media/Jdg/Documents/HERMESBAIE-1.pdf

Rainbow Quest

Saumarez

Fiesta Fun

Crillon

Riverman

Shangrila

Garden Green

HERMÈS BAIE (H4)

Sicyos

Murmure

Audible

Ludmika

Le Pontet

Ednolika

Laïka III