Prix de Toutevoie (Inédites) : Gran Sabana en deux coups de cuiller à pot

Courses / 24.09.2021

Prix de Toutevoie (Inédites) : Gran Sabana en deux coups de cuiller à pot

Chantilly, vendredi

À l’image du Prix de la Cascade à ParisLongchamp ou des Marettes à Deauville, le Prix de Toutevoie est une course pour inédites de 2ans qu’il est bon d’avoir dans son palmarès. Cette année, l’élève et représentante de l’écurie des Charmes, en association avec Ballylinch Stud, Gran Sabana (Kingman) a laissé une impression saisissante.

De la dernière à la première place. Partie avec le numéro 12 dans les stalles de départ, la pouliche a été reprise en partant par son jockey, Cristian Demuro, et elle a patienté en dernière position durant le parcours. À l’inverse, Andromède (Sea the Stars) et Once (Tamayuz) se sont vite retrouvées sur la ligne des pouliches de tête. À mi- ligne droite, ces deux-là semblaient se disputer la victoire mais, des derniers rangs, Gran Sabana a commencé à passer la vitesse supérieure. Après avoir reçu une petite claque, la pensionnaire de Pia et Joakim Brandt est venue transpercer l’opposition sur une simple accélération. Au passage du poteau, elle s’impose d’une longueur. Andromède est deuxième. Quant à Once, elle termine troisième, à trois quarts de longueur.

Beaucoup de qualité. Après la course, Pia Brandt a confié : « La pouliche a toujours été facile le matin, mais comme nous ne travaillons pas très fort nos 2ans, il n’est jamais simple de savoir réellement leur niveau. Aujourd’hui, elle a montré beaucoup de qualité. À l’avenir, il n’est pas simple de savoir si nous pourrons la rallonger. Tout dépendra de comment elle prend cette course. C’est tout de même une fille de Kingman (Invincible Spirit) ! » Le représentant des propriétaires, Ghislain Bozo, a ajouté : « Elle a l’air d’avancer. C’est une pouliche qui est bien née. Nous espérions que la mère se mette à bien produire. Cette pouliche est arrivée chez Pia Brandt après le débourrage. Pour une Kingman, elle est plutôt calme. Elle s’est réveillée lors de son dernier travail mais elle a beaucoup de qualité. Elle est bien dans sa tête. Nous ne pouvons qu’être contents. » La fin de course de Gran Sabana est le signe d’un gros moteur. Nous lui attribuons une JDG Rising Star.

Une nièce de National Defense. Élevée par ses propriétaires, Gran Sabana est une fille de l’étalon de Juddmonte Kingman (Invincible Spirit) et de Cascading (Teofilo), troisième des EBF Chalice Stakes (L, 2.400m) à Newbury (GB). Gran Sabana est son deuxième partant.

La deuxième mère, Angel Falls (Kingmambo), n’a pas couru. C’est la génitrice de l’étalon National Defense (Invincible Spirit), lauréat du Qatar Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), deuxième du Prix Djebel et troisième du Prix des Chênes (Grs3), et de Nordic Defense (Makfi), deuxième en Scandinavie du Norsk Derby (L, 2,400m) et deuxième d’une Listed sur le dirt à Meydan (UAE).

La troisième mère, Anna Palariva (Caerleon), est gagnante d’un Prix d’Aumale (Gr3). On lui doit Anna Salai (Dubawi), lauréate du Prix La Grotte (Gr3) et deuxième des Irish 1.000 Guinées (Gr1). 

 

 

 

Green Desert

 

 

Invincible Spirit

 

 

 

 

Rafha

 

Kingman

 

 

 

 

 

Zamindar

 

 

Zenda

 

 

 

 

Hope

GRAN SABANA (F2)

 

 

 

 

 

 

Galileo

 

 

Teofilo

 

 

 

 

Speirbhean

 

Cascading

 

 

 

 

 

Kingmambo

 

 

Angel Falls

 

 

 

 

Anna Palariva

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Départ à 1.000m : 38”87

De 1.000m à 600m : 27”50

De 600m à 400m : 12”47

De 400m à 200m : 11”69

De 200m à l’arrivée : 12”01

Temps total : 1’42”54