Prix Didier Vezia (Inédites) / Isica, malgré quelques facéties derrière les stalles

Courses / 19.09.2021

Prix Didier Vezia (Inédites) / Isica, malgré quelques facéties derrière les stalles

Bordeaux-Le Bouscat, dimanche

Isica (Dabirsim) a dû causer des sueurs froides à son entourage pendant l’avant-course du Prix Didier Vezia (Inédites), faisant des difficultés pour rentrer dans sa stalle. Mais une fois en course, la représentante et élève de Raoul Deschildre s’est montrée professionnelle. Attentiste dans le sillage des premières, elle est passée à l’attaque à l’entrée de la ligne droite. Encore à la lutte avec Triptajika (Charm Spirit), laquelle a évolué en deuxième position, à 200m du poteau, Isica s’est détachée dans les 100 derniers mètres pour s’imposer d’une longueur et demie. Triptajika conserve la deuxième place, une longueur devant Yes for Ever (Wootton Bassett).

Tout facile, sauf les boîtes. La performance d’Isica n’est pas facile à juger : elle doit avoir des moyens, mais était aussi aidée par la décharge d’Anthony Barzalona. Son entraîneur, Ludovic Gadbin, a commenté au micro d’Equidia : « Elle nous montrait des choses intéressantes le matin, mais ses débuts avaient été retardés car elle faisait des facéties derrière les boîtes. Cela s’était arrangé… Mais elle a recommencé aujourd’hui. Elle confirme le bien que nous pensons d’elle. Isica a toujours fait les choses facilement, sauf entrer dans sa stalle. Nous allons peut-être lui trouver une Classe 2 en région parisienne ou voir avec l’entourage si nous ne la faisons revenir que l’an prochain. »

Une nièce de Mr Satchmo. Élevée par son propriétaire, Raoul Deschildre, Isica était passée sur le ring de la vente d’automne - yearlings de plat Arqana. Présentée par le haras de Grandcamp, elle avait été rachetée 2.000 €. Sa mère, Isfara (Sinndar), élevée par les Aga Khan Studs, a gagné trois courses durant sa carrière, sur 2.400m, 2.800m et 2.900m. Isica est son deuxième produit vivant et son premier gagnant. Isfara est une sœur du bon Mr Satchmo (Mr Sidney), multiple lauréat de Listed : Grand Prix de Marseille, Grand Prix du Nord, Derby du Midi et Prix Le Fabuleux. Sous la troisième mère, on retrouve Sendmylovetorose (Bahamian Bounty), lauréate des Cherry Hinton Stakes (Gr2) et des Balanchine Stakes (Gr3). Isica descend de Northernette (Northern Dancer), gagnante des Canadian Oaks (Gr1) et propre sœur de Storm Bird.

 

 

 

Sunday Silence

 

 

Hat Trick

 

 

 

 

Tricky Code

 

Dabirsim

 

 

 

 

 

Royal Academy

 

 

Rumored

 

 

 

 

Bright Generation

ISICA (F2)

 

 

 

 

 

 

Grand Lodge

 

 

Sinndar

 

 

 

 

Sinntara

 

Isfara

 

 

 

 

 

Linamix

 

 

Windya

 

 

 

 

Windy Gulch