Prix du Château Peychaud - Prix du Four à Chaux (Inédits) : Caracal rugit

Courses / 19.09.2021

Prix du Château Peychaud - Prix du Four à Chaux (Inédits) : Caracal rugit

Bordeaux-Le Bouscat, dimanche

Caracal (Zelzal), qui porte le nom d’un félidé surnommé le lynx du désert, a laissé une belle impression pour ses débuts dans le Prix du Château Peychaud - Prix du Four à Chaux, l’une des belles épreuves pour inédits du Sud-Ouest. Attentiste en seconde partie de peloton dans une course emmenée tranquillement par Woody Woodpecker (Birchwood), avec Square Capitan (Iffraaj) à son extérieur, Caracal est venu très facilement en pleine piste dans la ligne droite et a réglé l’affaire en trois foulées, s’imposant par deux longueurs devant Inuit (Caravaggio), vu devant lui dans le parcours et bon deuxième. Il faudra le revoir. Alcaraz est troisième à deux longueurs et demie après avoir mis un peu de temps à enclencher.

En poulain d’avenir. Entraîné par Jean-Claude Rouget et représentant d’Al Shaqab Racing, Caracal doit avoir des moyens. Poulain qui a l’air d’avoir du modèle, il laisse une forte impression dans le Four à Chaux et nous lui décernons une JDG Rising Star. Son jockey, Jean-Bernard Eyquem, a commenté au micro d’Equidia : « Le matin, il montrait de belles choses et il les montre aussi l’après-midi ! Nous ne sommes pas allés très vite et cela s’est joué au sprint : dans ces conditions, ce n’était pas simple de revenir de là où j’étais. Comme nous sommes allés au canter, il a été un petit peu brillant. Quand il aura compris son métier, il pourra aller sur plus long. »

Son frère passe sur le ring d’Arqana. Élevé par Julie Mestrallet, Caroline Mestrallet, LJ Négoce et Pierre-Alain Touchard, Caracal est un fils de Zelzal, étalon au haras de Bouquetot, et de Caramanta (Zamindar). Il est passé deux fois en vente à Arqana : foal, le haras de l’Aumônerie l’a racheté 15.000 € et l’a représenté sur le ring d’Arqana yearling, lors de la vente d’octobre, où il a été acheté 25.000 € par Al Shaqab Racing, via Mandore Agency. Caramanta n’a pas couru et Caracal est son troisième produit et son premier gagnant. Elle a un yearling par Pedro the Great, qui est inscrit à la vente de yearlings d’octobre Arqana (lot 504), et une foal par Birchwood.

Élevée par les Aga Khan Studs, Caramanta a été vendue 7.500 € lors de la vente d’élevage Arqana, à la fin de son année de 3ans, étant achetée par l’association des éleveurs de pur-sang anglais. Elle est une fille de Clodovina (Zamindar), deuxième du Prix Isola Bella (L) et mère de Canndal (Medicean), deuxième du Belmont Derby (Gr1) et troisième du Hocquart (Gr2). La troisième mère est Clodora (Linamix), gagnante du Prix de l’Opéra (Gr2, à l’époque) et mère de Clodovil (Danehill).

 

 

 

 

Cape Cross

 

 

Sea the Stars

 

 

 

 

Urban Sea

 

Zelzal

 

 

 

 

 

Kingmambo

 

 

Olga Prekrasa

 

 

 

 

Opera Aida

CARACAL (M2)

 

 

 

 

 

 

Gone West

 

 

Zamindar

 

 

 

 

Zaizafon

 

Caramanta

 

 

 

 

 

Rock of Gibraltar

 

 

Clodovina

 

 

 

 

Clodora