Prix Richard et Robert Hennessy (L) (Steeple-chase) : Thrilling en roue libre

Courses / 17.09.2021

Prix Richard et Robert Hennessy (L) (Steeple-chase) : Thrilling en roue libre

Prix Richard et Robert Hennessy (L) (Steeple-chase)

Thrilling en roue libre

Seule femelle au départ, Thrilling (Network) a signé un troisième succès consécutif avec facilité dans ce Prix Richard et Robert Hennessy (L) qui avait réuni cinq concurrents. La jument de l’écurie Gabeur et de Palmyr Racing s’était déjà imposée sur le tracé du jour dans le Prix Rigoletto (L), le 29 juin. Après avoir galopé au troisième rang, elle a pris le meilleur à Sampark (Walk in the Park) après la haie du pavillon. Se détachant dans la ligne opposée, Thrilling s’est montrée droitière sur le mur, restant néanmoins nettement en tête. Versant également un peu à droite sur les deux derniers obstacles, elle n’a jamais été vraiment inquiétée et s’est imposée de trois longueurs et demie devant Eddy de Balme (Cachet Noir) qui a tracé une belle fin de course à l’issue d’un parcours d’attente. Quatrième et dernier dans le tournant final, Poly Grandchamp (Poliglote) est venu s’emparer de la troisième place à vingt longueurs devant Sampark. Quant à Dakar (Ballingarry), il a malheureusement été victime d’une hémorragie pulmonaire, étant arrêté devant la rivière des tribunes.

Au sommet de son art. Lauréate du Prix Antoine de Palaminy (L) à Pau et multiple placée de Groupe sur le steeple d’Auteuil à 4ans, Thrilling avait notamment pris la troisième place des Prix Ferdinand Dufaure et Maurice Gillois (Grs1). Contrainte de faire l’impasse sur son année de 5ans, elle est revenue plus forte que jamais et totalise déjà cinq succès – en sept sorties – en 2021. Hector de Lageneste, qui entraîne la jument avec Guillaume Macaire, nous a dit : « Le programme de Thrilling est un petit peu vague. C’est une jument qui a beaucoup de rythme, qui s’adapte à beaucoup de choses. Plus ça va, mieux ça va, et plus les engagements se resserrent. Il n’est pas impossible qu’elle fasse un petit détour par Compiègne. Il y a encore quelques options possibles, mais il faudra forcément monter des marches. Elle avait déjà fait de très bonnes choses à 4ans et là, elle est au sommet de son art. »

Eddy de Balme vers La Haye Jousselin. Eddy de Balme n’avait pas été revu depuis sa sixième place dans le Grand Steeple-chase de Paris (Gr1), le 23 mai, tandis que Poly Grandchamp était absent depuis sa deuxième place dans le Prix des Drags (Gr2), le 12 juin. Leur entraîneur, François Nicolle, nous a dit : « Eddy de Balme court très bien. Il va monter sur cette course et devrait aller vers La Haye Jousselin (Gr1). Poly Grandchamp n’aime pas être enfermé, il était un peu rouillé et avait besoin de courir. Lui aussi va monter là-dessus. »

La nièce d’un gagnant de Gr1 outre-Manche. Élevée par Mme Benoît Gabeur, Thrilling est une fille de Network (Monsun) et de Lofte Place (Poliglote), dont elle est le premier produit. Gagnante à cinq reprises sur les obstacles, dont le Prix du Défilé (Haies) à Auteuil, Lofte Place s’est aussi classée deuxième du Prix Magne (L, à l’époque) et quatrième du Prix Bournosienne (Gr3, à l’époque). La poulinière a une 2ans, Large Soif (Doctor Dino), un yearling par Doctor Dino (Muhtathir) et une foal par Motivator (Montjeu). Elle a été saillie cette année par No Risk at All (My Risk) Lofte Place est une propre sœur de Hinterland, lauréat du Prix Wild Monarch (L) par dix longueurs avant d’être exporté en l’Angleterre, où il a remporté le Henry VIII Novices’ Chase (Gr1) et le Prestbury Juvenile Hurdle (Gr2). La deuxième mère, Queen Place (Diamond Prospect), est une sœur de Guilt Less (Useful), laquelle a donné Phar Bleu (Agent Bleu), vainqueur de la Finale Juvenile Hurdle (Gr1).

Koniggstuhl

Monsun

Mosella

Network

Reliance

Note

Nicotiana

THRILLING (F6)

Sadler’s Wells

Poliglote

Alexandrie

Lofte Place

Diamond Prospect

Queen Place

Valenda