Prix Topyo (Maiden) : Woff enfin récompensé

Courses / 18.09.2021

Prix Topyo (Maiden) : Woff enfin récompensé

Saint-Cloud, samedi

Régulier en trois sorties depuis le début de sa carrière, Woff (Zoffany) restait sur une deuxième place dans un maiden sur 1.800m au Croisé-Laroche. Supplémenté au départ de ce Prix Topyo (Maiden), le représentant de Wertheimer & Frère a profité d’une opposition peu relevée pour ouvrir son palmarès.

Une fin de course intéressante. Quelque peu brillant à la sortie des stalles de départ, Taycan (Dabirsim) en a profité pour se porter en tête de course. Légèrement repris en partant, le futur lauréat a patienté au cœur du peloton. Il a fourni son effort à 400m du but et s’est facilement détaché, uniquement accompagné aux bras. Funambulist (New Bay), qui effectuait sa rentrée, a tracé une belle fin de course et termine deuxième, à trois longueurs et demie. Après avoir tiré durant une bonne partie de la course, Yellowblue (Bow Creek) s’est bien ressaisi et il est parvenu à prendre la troisième place, trois longueurs plus loin.

Après la course, l’entraîneur vainqueur, Carlos Laffon-Parias, a déclaré : « Pour être tout à fait honnête, c’est rare de trouver un niveau si peu relevé dans un maiden sur 1.600m en région parisienne. Courir à douze jours n’était pas dans le programme de mon pensionnaire mais, lorsque j’ai vu les valeurs des poulains au départ, nous n’avions pas d’autre choix que de supplémenter Woff. Lors de ses sorties précédentes, il a toujours été battu par des chevaux d’un niveau supérieur à celui du jour. C’est un poulain utile. »

Le premier gagnant de sa mère. Élevé par ses propriétaires, Woff est un fils du regretté Zoffany (Dansili) et de Wanderina (Manduro), lauréate d’un Prix Coronation et troisième du Prix de La Cochère - Fonds Européen de l’Élevage (Ls). Woff est le premier produit de sa mère. La poulinière a une 2ans nommée Ondulée (Adlerflug), à l’entraînement chez Christophe Ferland, et un foal nommé Artifact (Anodin).

La deuxième mère, Wandering Spirit (Dashing Blade), est lauréate d’un maiden sur 2.000m à Fontainebleau.

Enfin, la troisième mère, Wells Whisper (Sadler’s Wells), est une propre sœur de Johann Quatz (Sadler’s Wells), lauréat du Prix Lupin (Gr1 à l’époque), et de Walter Willy (Sadler’s Wells), gagnant du Prix Michel Houyvet (L). Wells Whisper a notamment donné Whispered Secret (Selkirk), vainqueur du Grosser Bavaria Preis (L) et deuxième du Frühjahrs-Preis (Gr3), et Wells Present (Cadeaux Généreux), lauréate du Grosser Stutenpreis der Dreijahrigen (L), troisième du Stutenpreis (Gr3) et mère, entre autres, de Well Timed (Holy Roman Emperor), gagnante du Preis der Diana (Gr1), des Diana-Trial (Gr2) et du Preis der BMW Niederlassungen NRW (L). 

 

 

 

Danehill

 

 

Dansili

 

 

 

 

Hasili

 

Zoffany

 

 

 

 

 

Machiavellian

 

 

Tyranny

 

 

 

 

Dust Dancer

WOFF (M3)

 

 

 

 

 

 

Monsun

 

 

Manduro

 

 

 

 

Mandellicht

 

Wanderina

 

 

 

 

 

Dashing Blade

 

 

Wandering Spirit

 

 

 

 

Wells Whisper

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 34”85

De 1.000m à 600m : 25”62

De 600m à 400m : 17”73

De 400m à 200m : 12”05

De 200m à l’arrivée : 12”10

Temps total : 1’42”35