Prix Yves Lalleman (Maiden) : Blue Stars ouvre la marque

Courses / 25.09.2021

Prix Yves Lalleman (Maiden) : Blue Stars ouvre la marque

Prix Yves Lalleman (Maiden)

Blue Stars ouvre la marque

C’est sur une piste souple (3,5) que les dix pouliches du Prix Yves Lalleman (Maiden) se sont élancées. Troisième d’un Maiden sur ce parcours pour ses débuts, Blue Stars (Dream Ahead) s’était déférée durant la course et elle avait logiquement été gênée pour finir son parcours. Samedi, la représentante de Didier Mutrel et de Ludovic Gadbin a rapidement rectifié le tir, en s’imposant en pouliche d’avenir.

Un dernier coup de reins décisif. Rapidement sortie de sa stalle de départ, Russian Doll (Dabirsim) en a profité pour se porter en tête de course. Patientant dans le sillage de l’animatrice, la future lauréate a attendu la sortie du dernier pour lancer les hostilités. Venant tout à l’extérieur, Happy Creek (Herald the Dawn) semblait avoir fait le plus difficile, mais la pensionnaire de Ludovic Gadbin s’est montrée dure pour venir arracher la victoire au passage du poteau. Happy Creek est finalement deuxième, à une longueur. National Dance (Dubawi) est troisième, une courte tête plus loin.

La souche de Largent du Bonheur et de La Boétie. Élevée par Jean-Noël Marie, Blue Stars est une fille de l’étalon du haras de Grandcamp Dream Ahead (Diktat) et de La Sage (Sageburg), lauréate de deux courses sur 1.100m et sur 1.150m en France. Au haras, on lui doit Lassana (Nathaniel), lauréate d’une course sur les balais de Compiègne. La poulinière a été saillie en 2021 par King Edward (Martaline).

La deuxième mère, Last Trip (Anabaa), a gagné sur 1.000m à 2ans, à Hyères. Elle a ensuite été exportée en Tunisie. Last Trip a donné La Route (Poliglote), vainqueur sur le mile à Moulins à 2ans, sur les haies de Lyon-Parilly à 3ans avant d’enchaîner les succès en steeple sur cette piste, et La Joie (Montjeu), gagnante à 2ans sur 1.400m et quatrième du Critérium du Languedoc (L). La Joie n’est autre que la mère de Largent du Bonheur (Kendargent), troisième du Prix Marchand d’Or (L). Lost Prairie (Lyphard), la troisième mère, est également l’aïeule de Le Plaix (Kingsalsa), triple lauréat à 2ans en France et deuxième des Central Bank Transylvania Stakes (Gr3, 1.600m) à 3ans, sur la piste de Keeneland, mais aussi de plusieurs sauteurs comme La Boétie (Saint des Saints), lauréate du haras d’Étreham - Prix Sagan (Gr3).

Une pouliche toujours estimée. Joint par téléphone, le fils du copropriétaire Didier Mutrel, Vincent Mutrel nous a confié : « C’est la première fois que nous avons une 2ans ! Dans la dernière ligne droite, deux pouliches étaient parvenues à la dominer, mais Blue Stars a un cœur énorme et c’est très certainement ce qui a fait la différence pour qu’elle vienne s’imposer aujourd’hui. Après la course, nous avons échangé avec l’entraîneur de la deuxième, Joël Boisnard. Honnêtement il ne se voyait pas battu car il estime qu’Happy Creek est sa meilleure 2ans à l’écurie. En débutant, la pouliche avait connu un problème de ferrure. C’est certainement ce qui l’a empêché d’avoir un meilleur classement. Son entraîneur, Ludovic Gadbin, a toujours estimé notre pouliche. Elle devrait désormais se rendre en région parisienne lors de ses prochaines sorties. »

Warning

Diktat

Arvola

Dream Ahead

Cadeaux Généreux

Land of Dreams

Sahara Star

BLUE STARS (M2)

Johannesburg

Sageburg

Sage et Jolie

La Sage

Anabaa

Last Trip

Lost Prairie