Qatar Prix de l’Arc de triomphe : Arc 2021 : c’est oui pour Hurricane Lane

International / 23.09.2021

Qatar Prix de l’Arc de triomphe : Arc 2021 : c’est oui pour Hurricane Lane

Hurricane Lane (Frankel) va bel et bien retrouver ParisLongchamp. Plus de deux mois après sa démonstration dans le Grand Prix de Paris, le poulain sera au départ du prochain Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), comme l’a annoncé son entraîneur, Charlie Appleby, à l’équipe du Racing Post. Troisième du Derby d’Epsom, le poulain reste sur une probante victoire dans le St Leger (Grs1) à Doncaster. Il a donc gagné six de ses sept dernières sorties, dont trois Grs1.

Hurricane Lane tentera, dimanche 3 octobre, de devenir le premier cheval à remporter le classique de Doncaster et la course phare de ParisLongchamp la même année. Une mission qui n’effraie pas son entraîneur, Charlie Appleby, qui a déclaré au Racing Post : « La question de sa participation au Qatar Prix de l’Arc de Triomphe s’est posée juste après sa victoire dans le Grand Prix de Paris. Ce qu’il va tenter n’a jamais été fait, mais j’y crois beaucoup. Le fait que personne n’ait jamais réussi ne signifie pas que personne n’y arrivera... »

Les feux sont au vert pour Love et Snowfall. À un peu plus d’une semaine du grand-rendez vous de ParisLongchamp, Aidan O’Brien s’est confié à la presse britannique au sujet de deux ses pensionnaires, Snowfall (Deep Impact) et Love (Galileo), toutes deux battues lors de leur dernière sortie. Au sujet de la première, la lauréate des Oaks, des Irish Oaks et des Yorkshire Oaks, il a déclaré : « Snowfall est très bien rentrée du Vermeille, nous sommes très contents d’elle. Le terrain était rapide et on sait qu'elle est plus à l'aise sur une piste plus souple. C’est une pouliche qui fait très bien la distance. Dans une préparatoire, il vaut mieux parfois être battue. Frankie Dettori était très content d'elle en tout cas. Elle n'a pas gagné, mais ses derniers 1.200m étaient plus rapides que ceux des autres chevaux de la course. Elle accélérait vraiment et allait de l'avant. Elle a bien travaillé mercredi matin et nous sommes très heureux d'elle en ce moment. »

Au sujet de Love, gagnante l’an dernier 1.000 Guinées, des Oaks et Yorkshire Oaks, mais qui reste sur trois défaites consécutives, le maître de Ballydoyle a expliqué : « Nous sommes ravis de sa deuxième place dans les Blandford Stakes (Gr2). Nous sommes allés au Curragh dans le but de la préparer pour l’Arc. Nous pensons qu'elle a vraiment progressé depuis. Si le terrain lui convient, nous prévoyons d’aller sur l’Arc avec elle. »