St Leger (Gr1) : Hurricane Lane se promène tout en puissance vers l’Arc

International / 11.09.2021

St Leger (Gr1) : Hurricane Lane se promène tout en puissance vers l’Arc

St Leger (Gr1)

Hurricane Lane se promène tout en puissance vers l’Arc

Il a gagné et avec la manière. Hurricane Lane (Frankel) a offert un septième St Leger (Gr1) à la casaque Godolphin, en plus des quatre remportés par celle du cheikh Mohammed, et un premier à son entraîneur Charlie Appleby. La chose la plus importante en vue du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1), c’est qu’il n’a pas eu une course dure, sur cette longue distance, à trois semaines du grand rendez-vous. William Buick a positionné le gros alezan dans le wagon de l’extérieur du peloton qui a galopé deux par deux sous l’impulsion d’Interpretation (Galileo). Hurricane Lane a attaqué à 600m du poteau et il a pris l’avantage sur Mojo Star (Sea the Stars) aux derniers 400m. C’est par presque trois longueurs qu’il a décroché son deuxième classique alors que The Mediterranean (Galileo) a pris la troisième place. High Definition (Galileo), monté plus près de la tête que d’habitude, a rendu ses armes aux derniers 600m.

Charlie Appleby a expliqué : « Il a fourni une super performance. J’ai beaucoup aimé l’accélération, c’est très rare de trouver un cheval de tenue avec sa pointe de vitesse. Je veux aussi féliciter l’équipe qui a fait un grand travail avec lui. Il nous a donné quelques soucis, car le matin, il aime faire les choses à sa façon. »

Adayar reste le capitaine. Hurricane Lane a parcouru trois furlongs en moins de 12’’. Il a fini plus lentement, mais il n’avait pas besoin de forcer son talent et William Buick a veillé à lui donner une course facile. Il faudra attendre pour voir de quelle façon il a encaissé cette course. Il a gagné facilement, mais pour un poulain aux longues foulées, le terrain un peu collant n’est pas idéal. Le doute qui reste est le score pitoyable des gagnants du St Leger (0 sur 22) dans l’Arc de Triomphe. Hurricane Lane a renforcé sa candidature à la course phare de ParisLongchamp et sa cote a baissé jusqu’à 4,5/1. L’entraîneur a fourni son avis sur l’Arc de Triomphe : « C’est après son succès dans le Grand Prix de Paris qu’on a pris l’Arc en ligne de mire. On est venu à Doncaster avec beaucoup d’espoir et il a répondu présent. Adayar (Frankel) a perdu deux galops et sa course de rentrée, mais il est bien, et ce matin, il était magnifique. Pour l’instant, Adayar est le candidat majeur de l’écurie pour l’Arc et Hurricane Lane peut l’accompagner. On va discuter de ça… »

Le deuxième St Leger de Frankel. Hurricane Lane est le deuxième lauréat de St Leger après Logician pour son père Frankel (Galileo) qui, avec l’allocation au gagnant, a renforcé sa position de leader dans le classement des étalons sur les îles Britanniques. Hurricane Lane a coûté 200.000 Gns (245.000 €), l’un des plus petits prix payés en Europe par le cheikh Mohammed qui en 2019 avait acheté 49 yearlings aux quatre coins du monde pour presque 41 millions d’euros d’investissement. Son prix est bien loin de la moyenne (486.315 €) affichée par les 37 yearlings de la cinquième génération de son père, la dernière conçue au tarif de 125.000 £ (152.900 €).

La mère, Gale Force (Shirocco), a décroché en France, en fin de carrière, son succès black type dans le Prix Denisy (L), sur 3.100m en terrain lourd à Saint-Cloud. Hurricane Lane est son deuxième produit et son deuxième black type après Frankel’s Storm, elle aussi par Frankel, placée de Listed en Allemagne. Gale Force est une demi-sœur de Seal of Approval (Authorized) qui avait connu son jour de gloire dans les British Champions Fillies & Mares Stakes (Gr1). Cette souche a fourni son dernier Derby winner en 2016, Harzand (Sea the Stars) qui avait réussi le doublé Epsom - Curragh.

Gale Force a un 2ans par Sea the Stars (Cape Cross) et une yearling par Australia (Galileo).