Vente Osarus : jour 2 le top pour Gutaifan

Institution / Ventes / 15.09.2021

Vente Osarus : jour 2 le top pour Gutaifan

Cette deuxième journée de la vente Osarus s’est terminée sur un bilan plus contrasté que lors de la première session. Le taux de vendus est faible, mais la moyenne et le nombre de chevaux à 40.000 € ou plus sont en progression. Le top (50.000 €) revient à un produit d’un étalon local, Gutaifan (Haras des Faunes) qui va rejoindre l’Angleterre et porter les couleurs de l’écurie de groupe Middleham Park Racing. Emmanuel Viaud, le directeur de l’agence, nous a dit : « Malgré les difficultés, il reste des éléments positifs. Certains ont bien vendu, comme l’élevage Traou Land avec son poulain à 40.000 €. Ou le Toronado (High Chaparral), que Nicolas de Watrigant a acheté 48.000 €. Au final, nous sommes loin des chiffres de 2019, avec 63 % de vendus (en tenant compte des amiables) et 1,8 million de chiffre d’affaires. Cette deuxième journée se termine mieux que la première. Au final, 137 yearlings ont trouvé preneurs. Jean-Claude Rouget en a acheté sept. Nicolas de Watrigant a signé sept bons. Tout comme Marc-Antoine Berghgracht. Nous n’avons retenu que 280 des 800 yearlings qui nous ont été proposés. À l’avenir, si nous nous montrons plus sélectifs, nous allons devoir refuser des yearlings de maisons qui nous ont soutenus depuis nos débuts. Si on veut y arriver, il faut travailler ensemble. La demande locale est vraiment peu soutenue. Tout le monde a conscience que notre filière a besoin d’une vente comme celle-ci. »

Cette vente a donc été difficile. Mais ce n’est pas une surprise. L’offre était faible, et ce soir, il ne faut pas avoir peur de dire que le propriétariat local était aux abonnés absents. Le top price est réalisé par un cheval qui part en Angleterre pour le compte d’un syndicat. Tout un symbole. Par ailleurs, trop de juments françaises ont un profil insuffisant pour que leur production ait une chance de trouver un débouché, en vente publique ou à l’amiable. Enfin, le Sud-Ouest – cette région que nous aimons tous – a régressé ces dernières années, en dehors de quelques maisons qui ont su tirer leur épingle du jeu et se mettre aux standards internationaux ; c’est cette « facture » que nous présente Osarus aujourd’hui.

Les grands indicateurs - Jour 2 
Présentés Vendus (%) Prix moyen (évol.) Prix médian (évol.) C.A.
(évol.)
2021 109 61 (55,96 %) 11.723 € (- 47,06 %) 9.000 € (- 50 %) 665.000 € (- 64,49 %)
2019 114 87 (73,32 %) 22.147 € 18.000 € 1.873.000 €
Les grands indicateurs - cumulés
Présentés Vendus (%) Prix moyen (évol.) Prix médian (évol.) C.A.
(évol.) 261 163 (62,45 %) 11.777 € (- 44,15 %) 9.000 € (- 47,05 %) 1.762.000 € (- 56,91 %)
2021
2019 258 200 (77,52 %) 21.090 € 17.000 € 4.090.000 €

Les top-lots

Lot  Sexe Origines  Prix 
141 M Gutaifan & Senafe 50.000 €
Acheteur : TJ Bloodstock/Middleham Park
Vendeur : Haras des Faunes 
186 M Toronado & Victhur  48.000 €
Acheteur : Mandore International
Vendeur : Haras du Buff
191 F Cloth of Stars & Wheels of Love  48.000 €
Acheteur : MAB Agency
Vendeur : Jedburgh Stud
268 M. Al Wukair & Dawaes 40.000 €
Acheteurs : Mandore International/Maurizio Guarnieri
Vendeur : Élevage de Traou Land
207 F. Bow Creek & Amesa Spenta 30.000 €
Acheteur : Mandore International Agency
Vendeur : Normandie Breeding
274 M. Johnny Barnes & Dinka 26.000 €
Acheteur : Simone Brogi
Vendeur : Haras des Granges
185 M. Muhaarar & Vereri Senes 24.000 €
Acheteurs : Trotting Bloodstock/Frédéric Rossi
Vendeur : Domaine de l’Étang
210 M. Panis & Ana Style 24.000 €
Acheteur : Con Marnane
Vendeur : Haras des Faunes
153 M. Al Wukair & Sky High Flyer 20.000 €
Acheteur : Janda Bloodstock
Vendeur : The Channel Consignment
149 M. Birchwood & Silent Cause 18.000 €
Acheteur : Christophe Escuder
Vendeur : Domaine de l’Étang

VENTE DE YEARLINGS DE LA TESTE OSARUS
LE TOP DES VENDEURS
Jour 2
# Vendeurs Vendus Prix moyen C.A.
1 Haras des Faunes 8 18.812 € 150.500 €
2 Élevage de Traou Land 2 29.000 € 58.000 €
3 HSV Agency - Haras de Saint-Vincent 7 8.214 € 57.500 €
4 The Channel Consignment 4 11.250 € 45.000 €
5 Domaine de l’Étang 2 21.000 € 42.000 €
LE TOP DES VENDEURS
Jours 1 & 2
# Vendeurs Vendus Prix moyen C.A.
1 Haras des Faunes 19 16.053 € 305.000 €
2 HSV Agency - Haras de Saint-Vincent 11 12.773 € 140.500 €
3 Haras des Granges 10 10.600 € 106.000 €
4 The Channel Consignment 7 12.714 € 89.000 €
5 Haras de la Haie Neuve 10 8.350 € 83.500 €
LE TOP DES ACHETEURS
Jour 2
# Acheteurs Vendus Prix moyen C.A.
1 Christophe Escuder 8 11.250 € 90.000 €
2 TJ Bloodstock/Middleham Park 1 50.000 € 50.000 €
3 Janda Bloodstock 3 14.167 € 42.500 €
4 Trotting Bloodstock/Frédéric Rossi 2 21.000 € 42.000 €
5 Jean-Claude Rouget 3 13.333 € 40.000 €
LE TOP DES ACHETEURS
Jours 1 & 2
# Acheteurs Vendus Prix moyen C.A.
1 Christophe Escuder 14 10.500 € 147.000 €
2 MAB Agency 7 18.571 € 130.000 €
3 Mandore International Agency 3 32.667 € 98.000 €
4 Janda Bloodstock 6 13.667 € 82.000 €
5 Jean-Claude Rouget 6 13.333 € 80.000 €

 

Le top des étalons - Jour 2
# Étalons Vendus Prix moyen Chiffre d'affaires
1 Al Wukair 4 17.000 € 68.000 €
2 Born to Sea 5 11.600 € 58.000 €
3 Seahenge 6 8.833 € 53.000 €
4 Gutaifan 1 50.000 € 50.000 €
5 Birchwood 5 7.500 € 37.500 €
Cumul jours 1 & 2
# Étalons Vendus Prix moyen Chiffre d'affaires
1 Born to Sea 12 13.125 € 157.500 €
2 Seahenge 15 10.000 € 150.000 €
3 Al Wukair 7 14.071 € 98.500 €
4 Johnny Barnes 9 9.000 € 81.000 €
5 Seabhac 6 12.833 € 77.000 €

LES FAITS MARQUANTS

Toby Jones et Middleham Park Racing font confiance à Gutaifan

#141    M        Gutaifan & Senafe, par Byron       50.000 €

            Acheteur(s) : TJ bloodstock & Middleham Park

            Vendeur(s) : Haras des Faunes

            Éleveur(s) : Mubarak Al Naemi

Le nouvel étalon du Haras des Faunes, Gutaifan (Dark Angel), peut notamment compter cette année sur la bonne Fev Rover (Gutaifan), troisième des 1.000 Guinées (Gr1) après avoir gagné le Prix du Calvados (Gr2). Il a été acheté par Toby Jones pour Middleham Park Racing. L’homme de TJ Bloodstock, très connu sur le marché de l’obstacle, a aussi déniché Heartbreak City (deuxième de la Melbourne Cup, Gr1). Le courtier a déclaré : « Middleham Park Racing a de la réussite avec les chevaux qu’ils achètent chez Osarus ! J’avais un mandat pour acheter un bon cheval lors de cette vente… » Le syndicat anglais Middleham Park Racing est une magnifique réussite, avec plus de 1.100 gagnants (et trois lauréats de Gr1) sur 25 années d’activité.

La mère, Senafe (Byron), était bonne. Après avoir gagné deux courses en Angleterre à l’été de ses 2ans, elle a confirmé sur le mile l’année suivante, se classant notamment troisième des 1.000 Guinées allemandes (Gr2) sous les couleurs de Mubarak Al Naemi. Elle n’a pas encore eu de partant. C’est la bonne souche de Kirsten Rausing, celle qui a donné Madame Chiang (Archipenko), lauréate des Qipco British Champions Fillies and Mare Stakes (Gr1).

Nicolas de Watrigant sur tous les fronts

#186    M        Toronado & Victhur, par Exceed And Excel       48.000 €

            Acheteur(s) : Mandore International Agency

            Vendeur(s) : Haras du Buff

            Éleveur(s) : Écurie Normandie Pur-Sang

#268    M        Al Wukair & Dawaes, par Marchand de Sable   40.000 €

            Acheteur(s) : Mandore International Agency

            Vendeur(s) : Élevage Traou Land

            Éleveur(s) : Jean-Claude Ollivier

#207    F         Bow Creek & Amesa Spenta, par Slickly  30.000 €

            Acheteur(s) : Mandore International Agency

            Vendeur(s) : Normandie Breeding

            Éleveur(s) : Françoise Perrée

Les yearlings achetés par Nicolas de Watrigant en 2020 connaissent une réussite remarquable en 2021. C’est le cas d’Armor (Molecomb Stakes, Gr3, deuxième des Flying Childers Stakes, Gr2), Good Too** (Prix de Montaigu), Welwal** (Prix de Crèvecœur), Shaikha** (Prix de Lisieux)… quatre chevaux pleins d’avenir qui ont été acquis (pour les trois premiers cités) pour des tarifs allant de 50.000 à 80.000 €. Nicolas de Watrigant a signé le bon à 48.000 € pour ce lot 186, le deuxième produit de Victhur (Exceed and Excel), lauréate de son maiden au mois d’octobre de ses 3ans à Marseille. Son 2ans a couru trois fois cette année en Angleterre.

La deuxième mère, Everlasting Love (Pursuit of Love), a conclu deuxième des May Hill Stakes (Gr3). Elle a donné trois black types, Samsa (Zafonic), deuxième des Prix Miss Satamixa et Isola Bella (Ls), Lasting Applause (Applause), troisième du Prix de Thiberville (L), et Polar Eyes (Dubawi), troisième du Prix du Carrousel (L). Le croisement de l’étalon du haras de Bouquetot Toronado (High Chaparral) sur les filles d’Exceed and Excel (Danehill) a un bon taux de réussite : neuf gagnants sur 11 partants. Nicolas de Watrigant nous a dit : « Ce lot 186 va chez Jean-Claude Rouget. C’est un beau poulain avec un bon comportement. Toronado est un vrai améliorateur. Il a encore donné deux gagnants de Gr1 cette année... »

Le frère de Damila. Après avoir signé le bon à 40.000 € pour le lot 268, Nicolas de Watrigant a dit : « Je l’ai acheté car j’aime beaucoup son père qui était un super cheval de course. Il va chez Maurizio Guarnieri pour Alain Jathière. C’est un bon poulain issu d’un bon élevage. Un vrai seigneur. » Al Wukair (Dream Ahead), étalon au haras de Bouquetot, a été lui-même acheté yearling par Nicolas de Watrigant. Il compte déjà six gagnants avec ses premiers 2ans. Maurizio Guarnieri entraîne notamment Curaro Light (Al Wukair), proche quatrième du Critérium du Bequet (L). Nommé Flutter Traou Land, ce lot 268 est un produit de Dawaes (Marchand de Sable), lauréate de cinq sorties en 44 courses en France. Les trois premiers produits de cette jument vus en piste ont gagné, le meilleur étant bien sûr Damila (Milanais), notamment lauréate du Prix de Ris-Orangis (Gr3).

La sœur d’un bon 2ans espagnol. Issu d’un élevage en forme, celui de Françoise Perrée (Mouillage, Dary Ci…), ce lot 207 a fait monter les enchères jusqu’à 30.000 €. Son père, Bow Creek (Shamardal), en ayant finalement peu sailli, a sorti plusieurs chevaux de valeur, comme Breizh Eagle (Bow Creek), troisième de la Poule d'Essai des Poulains (Gr1). La mère a gagné en valeur 34. Elle a déjà eu deux partants, dont El Ojancano (Recorder) qui reste sur deux victoires sur la piste de San Sebastian. Il a gagné le Critérium Internacional, une bonne épreuve du programme local, et c’est d’ailleurs l’un des meilleurs 2ans espagnol de l’année : Nicolas de Watrigant l’avait déniché l’an dernier pour seulement 11.000 € à Deauville…

La deuxième mère a donné Terre du Vent (Kutub), gagnante des Prix Belle de Nuit et du Carrousel (Ls). Au sujet du lot 207, l’homme de Mandore Agency nous a dit : « Elle est très signée Shamardal (Giant’s Causeway). C’est une belle pouliche. J’ai acheté son frère et il a de la qualité. »

Les produits de Cloth of Stars ont la cote

#191    F         Cloth of Stars & Wheels of Love, par Rip Van Winkle  40.000 €

            Acheteur(s) : MAB Agency

            Vendeur(s) : Jedburgh Stud

            Éleveur(s) : Isabelle Corbani & Écurie Pandora Racing

Les produits de Cloth of Stars (Sea the Stars) tirent leur épingle du jeu cette année aux ventes, avec une moyenne de 49.000 € (sans compter ce lot 191) sur les rings. L’étalon du haras du Logis officiait à 7.500 € sur ses deux premières saisons de monte. Mercredi à La Teste, Marc-Antoine Berghgracht est d’ailleurs allé jusqu’à 40.000 € pour cette femelle présentée par Alec Waugh pour ses clients. La mère n’a pas couru, mais son premier produit, Wheel of Chance (Charm Spirit), a gagné en valeur 36. La deuxième mère, Texaloula (Kendor), a donné Frankyfourfingers (Sunday Break), vainqueur de l'Al Maktoum Challenge Round II (Gr2, 1.900m), Cap Sizun (Gold Away), deuxième de Listed sur 2.400m à Avenches, et Afghany (The Gurkha), qui a bien gagné son maiden à Clairefontaine.

Elle a aussi un 2ans nommé Tekao (Doctor Dino) et une yearling par Zelzal (Sea the Stars). Texaloula est aussi la deuxième mère de Penja ** (Camelot), la récente lauréate du Prix de Psyché Sky Sports Racing (Gr3) et deuxième du Prix de la Nonette (Gr2).