Vincent O’Brien National Stakes (Gr1) : Native Trail, à la gloire d’Haspel

International / 12.09.2021

Vincent O’Brien National Stakes (Gr1) : Native Trail, à la gloire d’Haspel

Vincent O’Brien National Stakes (Gr1)

Native Trail, à la gloire d’Haspel

Trois gagnants pour seulement quatre partants. Les Vincent O’Brien National Stakes (Gr1) réussissent décidément bien à Charlie Appleby. Après les succès de Quorto (Dubawi) et Pinatubo (Shamardal), il a présenté au Curragh l’élève du haras d’Haspel Native Trail (Oasis Dream). Ce dernier avait fort à faire face au grand favori, Point Lonsdale (Australia), meilleur 2ans de Ballydoyle et invaincu en quatre sorties. Bref, le pensionnaire d’Aidan O’Brien ne l’est plus désormais… Dans une course menée bon train par le lauréat de Gr1 Ebro River (Galileo Gold), accompagné de Point Lonsdale, William Buick a positionné le poulain Godolphin juste derrière le favori. Et il a attendu les 200 derniers mètres pour le solliciter. Native Trail a déposé ses rivaux en quatre foulées et il s’est détaché par trois grandes longueurs. De son côté, Point Lonsdale a finalement réussi à prendre l’ascendant sur Ebro River.

C’est le meilleur 2ans d’Europe. Native Trail, qui devient le premier "FR" à remporter ce Gr1, a réalisé une très belle performance. Et elle devrait lui permettre d’obtenir, mardi, le meilleur rating de sa génération. Son entraîneur a expliqué à la presse anglaise : « C’est le programme que nous avions déjà suivi avec Pinatubo et Quorto. Nous l’avions décidé après son succès dans les Superlative (Gr2). Les Champagne Stakes (Gr2), à l’affiche samedi, étaient plus accessibles. Mais je n’ai pas modifié mon plan et cela a bien marché. C’est un poulain très intéressant. J’ai eu des doutes il y a deux semaines après un galop, mais l’équipe a fait un boulot magnifique avec lui. Il a beaucoup progressé et nous avons fait les bons réglages. D’après son jockey, il est encore un peu vert. Il a gagné une bonne course et il a le droit d’aller sur les Dewhurst Stakes (Gr1) avec beaucoup de confiance. Je ne sais pas s’il fera ensuite le déplacement à Del Mar pour la Breeders’ Cup. » Native Trail est le favori des Dewhurst à 1,75/1.

La joie du haras d’Haspel. José Delmotte du haras d’Haspel est un éleveur comblé. « Ce n’est pas une surprise, mais c’est incroyablement fort au niveau de l’émotion, nous a-t-il confié. Quelle classe ! C’était beau à voir. J’étais avec ma fille et toute l’équipe. Nous avons regardé la course sur un téléphone. C’est fabuleux. Nous n’avons pas travaillé pendant des années pour rien. On m’avait déjà proposé beaucoup d’argent pour la mère, mais j’ai refusé. Je suis très heureux pour toute l’équipe. »

Godolphin a acheté la sœur. José Delmotte a raison de résister aux offres. Le premier Groupe de Native Trail lui avait déjà été profitable. À la vente de yearlings d’août, sa sœur par Kingman (Invincible Spirit) a été achetée 950.000 € par Godolphin. Native Trail est passé trois fois en vente. Sam Sangster, à la vente d’élevage, l’a acheté pour 50.000 €. Il a ensuite été présenté dans le book 1 de Tattersalls, où il a été déniché 67.000 Gns (81.900 €) par Oak Tree Farm et revendu cette année 210.000 Gns (257.000 €) à la Craven breeze up. Marc Antoine Berghracht, agissant pour le haras d’Haspel, avait acheté la mère Needleleaf (Observatory) 60.000 Gns (73.400 €) chez Tattersalls en décembre 2015. Présentée par Juddmonte, elle était alors âgée de 2ans et était inédite. Son premier produit n’a pas couru. Elle a ensuite été saillie par Oasis Dream (Green Desert), qui avait remporté la July Cup (Gr1) en 2003 et dont Native Trail est le 18e gagnant de Gr1. Needleleaf est une propre sœur d’African Rose, lauréate de la Haydock Sprint Cup (Gr1), et de Helleborine qui a gagné le Prix d’Aumale (Gr3) et s’est classée deuxième du Prix Marcel Boussac (Gr1) avant de produire Calyx (Kingman), gagnant des Coventry Stakes (Gr2) et jeune étalon chez Coolmore. C’est la famille de Distant Music (Distant View), gagnant des Dewhurst Stakes (Gr1).

La jeune Needleleaf a une foal par Siyouni (Pivotal).