Winterkönigin Trial (L) : Txope fait briller Voltaire et Griezmann

International / 26.09.2021

Winterkönigin Trial (L) : Txope fait briller Voltaire et Griezmann

Cologne (DE), dimanche

La casaque d'Antoine Griezmann a brillé dimanche, à Cologne, dans le Winterkönigin Trial (L), la préparatoire au Boussac allemand. Jules Mobian a positionné Txope (Siyouni), un peu allante en début de parcours, en queue du petit peloton. L’animatrice, Night Holy (Holy Roman Emperor), s’est dérobée à la fin du tournant, et Txope a pris un bon passage. C’est sans forcer son talent qu’elle a pris l’avantage pour s’imposer par presque deux longueurs devant Enjoy the Dream (Mastercraftsman). Txope avait ouvert son palmarès dans le Prix Tanit (Classe 2) à Deauville, avant de se classer sixième du Prix d’Aumale (Gr3). Elle donc a décroché son black type et ne devrait pas en rester là.

Après le trial, le Gr3 ? Son entraîneur, Philippe Decouz, nous a confié : « Je l'ai supplémentée dans la semaine, car, pour moi, Txope n'avait pas fait sa course dans le Prix d'Aumale (Gr3). Elle était en pleine chaleur à ce moment-là. Elle est assez dure et je l'ai trouvée vraiment en bon état cette semaine. Tous les feux étaient au vert et je me suis dit que c'était une bonne idée de courir un peu déclassé en Allemagne pour prendre du black type. Et cela nous a donné raison. Antoine Griezmann est ravi de cette victoire. Jules Mobian a monté une course intelligente. Il a laissé les jockeys allemands se tirer la bourre sur ce parcours. Txope était très facile. Pour finir, elle a mis une double accélération pour se mettre hors de portée des autres. Elle a été exemplaire, telle que nous la connaissons le matin quand elle est bien. Elle avait gagné à Deauville en faisant un truc et elle répète aujourd'hui. Il n'est pas impossible que nous allions vers un Gr3 pour pouliches en octobre. Cela va dépendre du cycle de la pouliche. »

La même deuxième mère que Zanzibari. Txope a été élevée par le haras Voltaire. Présentée par le haras d’Étreham, elle a été achetée 310.000 € par Broadhurst Agency à la vente de sélection. C’est une propre sœur de la très vite Citadelle, qui a gagné deux courses et s’est classée quatrième du Prix du Bois (Gr3). La mère, Power of the Moon (Acclamation), a décroché des places dans le Prix Ronde de Nuit, le Prix de la Vallée d’Auge et le Prix Yacowlef (Ls). La deuxième mère, Amenixa (Linamix), a donné neuf gagnants, dont Zinziberine (Zieten), gagnante du Critérium de Maisons-Laffitte (Gr2) puis mère de quatre black types dont l’étalon du haras des Sablonnets Zanzibari (Smart Strike), lauréat du Prix de Cabourg (Gr3), et Power of the Moon a une yearling par Siyouni (Pivotal).