Aujourd’hui aux courses - Auteuil : La Boétie, seule contre tous

Courses / 15.10.2021

Aujourd’hui aux courses - Auteuil : La Boétie, seule contre tous

16 H 25 • AUTEUIL • PRIX GEORGES DE TALHOUËT-ROY

Gr2 - Haies - 3ans - 3.600m

Seule femelle au départ de ce Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2), La Boétie (Saint des Saints) peut marcher dans les traces de Nikita du Berlais (Poliglote), dernière pouliche à avoir remporté l’épreuve, en 2010. La protégée de David Cottin, qui n’a jamais terminé plus loin que deuxième en cinq sorties, a effectué une bonne rentrée le 25 septembre dans le Haras d’Étreham - Prix de Chambly (Gr3), dont elle a conclu deuxième. Elle va affronter les mâles pour la première fois, notamment son compagnon d’entraînement Sans Bruit (Triple Threat), qui a remporté de manière désinvolte le Prix Robert Lejeune (Gr3) pour sa réapparition, le 25 septembre. Ce dernier avait été battu de très peu au mois de mai par Imprenable (Chœur du Nord), qui a confirmé depuis en triomphant dans le Prix des Platanes (L) après quatre mois d’absence, le 7 septembre. L’entraîneur d’Imprenable, Gabriel Leenders, pourra aussi compter sur Lorason (Gentlewave), gagnant pour ses débuts du Prix Rush (Haies) et quatrième du Steeple-Chase de Début à Compiègne pour sa rentrée, le 10 septembre. François Nicolle sera doublement armé lui aussi avec You’re the Boss (Karaktar), très proche deuxième des Platanes lors de son unique sortie, et Golden Son (Martaline), de retour à bon niveau après une facile victoire dans le Prix Royal Junior (Handicap, haies), le 17 septembre. Deuxième du Robert Lejeune à douze longueurs de Sans Bruit, Ain’t Got Wings (Martaline) est sur la montante et peut lutter pour la victoire.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2020 : Thélème (A. Chaillé-Chaillé). 2019 : Sangennaro (M. Rolland). 2018 : Beaumec de Houelle (A. Chaillé-Chaillé). 2017 : Master Dino (G. Macaire). 2016 : Invicter (G. Macaire).

17 H 35 • AUTEUIL • PRIX PIERRE DE LASSUS

Gr3 - Haies - 4ans - 3.900m

Un nouveau match Hermès Baie vs Thélème

Le Prix Pierre de Lassus (Gr3) devrait se conclure par un nouveau match entre Hermès Baie (Crillon), gagnant du Prix Alain du Breil (Gr1) et auteur d’une rentrée victorieuse dans le Prix de Maisons-Laffitte (Gr3), et Thélème (Sidestep), lauréat du Prix Cambacérès (Gr1). Le champion de la famille Papot devrait encore répéter et il sera le cheval à battre. Thélème avait besoin de courir lors de sa rentrée : il avait fait une faute sur l’avant-dernière haie et son jockey n’avait pas été dur. Malgré tout, il a fini deuxième d’Hermès Baie, tout près, dans le Prix de Maisons-Laffitte. Comme pour ce dernier, ce Gr3 n’est pas son objectif, mais Thélème pourrait obliger son grand rival à galoper beaucoup plus vite cette fois.

Derrière eux, tout le monde ou presque peut espérer accrocher la troisième place. Raffles Face (Authorized) et Hurrick des Obeaux (Saddex) sont deux chevaux de grande classe, qui apprécieraient une piste plus souple. Mais ils peuvent encore une fois prendre place sur le podium, ce qui sera le cas aussi de Jeu de Paume (Wootton Bassett), troisième du Prix de Maisons-Laffitte. True Tiger (Jukebox Jury) est un excellent cheval, déjà quatre fois placé de Groupe. Lorsque la pluie va vraiment faire son arrivée, il a tout à fait la pointure pour remporter un Groupe. D’autant plus si l’allure est très sélective et qu’il peut venir finir fort, comme il sait le faire. Martator (Martaline) a pris la deuxième place du Prix Alain du Breil, devant Raffles Face, True Tiger et Jeu de Paume. Avec une course de rentrée dans les jambes, il essaiera de répéter la même performance. Lauréat de deux gros handicaps, Colbert du Berlais (Poliglote) se teste dans les Groupes.

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2020 : James du Berlais (R. Collet). 2019 : L’Autonomie (F. Nicolle). 2018 : Master Dino (G. Macaire). 2017 : De Bon Cœur (F. Nicolle). 2016 : Device (G. Macaire).

17 H 05 • AUTEUIL • PRIX MONTGOMERY

Gr3 - Steeple-chase - 5ans et plus - 4.700m

Une course taillée pour Glorice

Magnifique cheval qui pourrait bien rejoindre l’élite dans un futur proche, Glorice (Network) a remporté son gros handicap sur le steeple au printemps. Il vient de faire une superbe rentrée en concluant deuxième du Prix Grandlieu sur les haies. Ce Prix Montgomery (Gr3) pourrait lui servir de tremplin vers les sommets. Quatrième du Prix de l’Orléanais (Haies) pour sa réapparition, The Golden Boy (Myboycharlie) avait très bien fini, sans prendre dur. Confirmé dans cette catégorie, il a lui aussi le profil d’un gagnant. Galopin de Balme (Cima de Triomphe) et Je Deviens Moi (Cokoriko) ont très bien couru à un meilleur niveau et, à l’issue d’un bon parcours, ils peuvent prétendre à un bon résultat. Sampark (Walk in the Park) est confirmé dans les gros handicaps et peut accrocher une place, tout comme Doux Dingue (Denham Red) et Road Mix Tavel (Al Namix).

Le palmarès (Année/Cheval/Entraîneur). 2020 : Fantastic Sivola (A. Chaillé-Chaillé). 2019 : C’est le Bouquet (F. Nicolle). 2018 : Saint Xavier (P. Raussin). 2017 : Le Toiny (A. Adeline de Boisbrunet). 2016 : Valtor (E. Leray).

13 H 58 • AUTEUIL • PRIX DUC D’ALBURQUERQUE

Steeple-chase - 5ans et plus - 3.600m

Lateranito découvre Auteuil

Ce Prix Duc d’Alburquerque va nous permettre de revoir Lateranito (Martaline), qui avait été si impressionnant lors de ses débuts victorieux en steeple à Pau l’hiver dernier, après deux ans d’absence. Le pensionnaire de David Cottin n’a pas fait sa valeur lors de sa dernière sortie sur les gros obstacles de Compiègne, le 9 mars, terminant quatrième à distance. L’hippodrome d’Auteuil, qu’il va découvrir samedi, devrait mieux lui convenir. David Cottin présente aussi Lafayette (Kapgarde), qui n’a pas été revu depuis son échec dans le Prix Beugnot (L) sur les haies d’Auteuil, le 1er mars. Ce dernier avait montré des moyens en steeple et sera à suivre pour son retour dans la discipline, lui qui va découvrir les gros obstacles d’Auteuil. Troisième du Prix Sapin sur le tracé du jour pour sa rentrée, le 17 septembre, Flèche Rouge (Crillon) aura son mot à dire pour les premières places, tout comme Défi Majeur (Cléty), qui reste sur une deuxième place dans le Prix Gilbert Gallot (Steeple-chase) à Auteuil, le 23 juin. Vision de Maître (Vision d’État) est à reprendre après sa huitième place dans le Prix Violon II (L), lui qui a montré de belles choses sur le steeple d’Auteuil à un niveau supérieur. Hector de Lageneste et Guillaume Macaire présentent deux concurrents : Samba Nonantaise (Blue Brésil), qui vient de prouver sa forme en triomphant dans le Prix Jean Sens (Haies) à Compiègne, le 23 septembre, et Eden Conti (Khalkevi), qui n’a contre lui que le fait d’effectuer une rentrée après un peu plus d’an et demi d’absence, qui plus est sous 72 kilos. Eden Conti n’a couru qu’une fois à Auteuil, où il avait fait mouche en triomphant dans le Prix Djarvis (Steeple-chase), et il a aussi remporté un gros handicap sur le steeple de Pau.

14 H 33 • AUTEUIL • PRIX EMILIUS

Haies - 3ans - Mâles - 3.600m

Raffles Odéon attendu de pied ferme

Ceux qui étaient présents à Craon, le 5 septembre, lors des débuts victorieux en plat de Raffles Odéon (Manduro), ont été séduits par le poulain de Simon Munir et Isaac Souede. Il a attaqué en pleine piste et s’est imposé en étant juste monté aux bras. Au retour aux balances de son protégé, son mentor, Dominique Bressou, nous avait dit qu’il devrait débuter en obstacle directement à Auteuil. Nous avons hâte de voir en piste dans le Prix Emilius ce poulain estimé. Son compagnon d’entraînement, L’Angelus (Elliptique), débutera dans cette course lui aussi. C’est le frère de Luna Riska (No Risk at All), troisième du Prix d’Iéna (L). King Turgeon (Turgeon) est estimé mais son entraîneur, Gabriel Leenders, nous avait précisé qu’il serait mieux sur une piste souple. Daniela Mele aura deux partants : Contre Ordre (Martinborough), gagnant en plat à Saint-Brieuc en débutant et qui possède un vrai modèle d’Auteuil, et Solisud (Lord du Sud), le frère du bon Saint Poursain (Ballingarry), déclaré forfait dans le Finot. Aulko (Balko) a débuté en gagnant en plat à Pompadour. C’est le frère de Chamvirko (Lavirco), lauréat du Grand Steeple de Nantes (L) et le neveu du champion Chamberko (Chamberlin), l’un des grands rivaux d’Al Capone II (Italic). Los Polos (Spanish Moon) est le frère de trois bons sauteurs : Cross in Hand (Silver Cross), Tommy Silver (Silver Cross) et El Fabiolo (Spanish Moon), troisième du Finot 2020. Yannick Fouin sera lui aussi doublement représenté avec Vae Patron (Manduro), acheté à réclamer et qui possède du métier en plat, et Jaguar du Berlais (Masked Marvel), neveu de Chimère du Berlais (Martaline), gagnante du Prix Cambacérès (Gr1).

15 H 45 • AUTEUIL • PRIX PETIT FONTAINE

Haies - 4ans et plus - 3.600m

Transatlantic, après une bonne rentrée

Bon troisième du Prix Cadoudal (Haies) pour sa rentrée, le 13 septembre, Transatlantic (Le Havre) a les moyens de renouer avec le succès dans ce Prix Petit Fontaine. Le protégé de Mikaël Mescam, qui possède une jolie classe de plat, a conclu deux fois sur le podium en deux tentatives sur les haies d’Auteuil. Sa tâche ne sera cependant pas évidente dans un lot qui a réuni 17 partants, dont plusieurs éléments prometteurs. Jean-Philippe Dubois présente Dream Song (Kapgarde), qui va débuter en obstacle après deux places en deux sorties en plat, et Karl Edouard (Doctor Dino), qui a conclu deuxième du Prix Jumna (Haies) à Auteuil, le 25 septembre. Gagnant pour ses débuts en obstacle du Prix Ex Voto (Haies), le 23 mai, Sunseat (Pomellato) a effectué une rentrée séduisante le 28 septembre à Compiègne, où il a terminé quatrième d’un lot bien composé. Jérôme Delaunay paraît bien armé avec Habanero (Gris de Gris), qui va découvrir Auteuil pour sa rentrée après sa victoire dans le Prix Rivoli (Haies) à Moulins, le 3 avril. Sixième en débutant du Prix de l’Yonne (Haies), le 13 mars, Hozil (Jeu St Éloi) a effectué une rentrée encourageante le 17 septembre dans le Prix Patrick Lec (Haies), dont il a conclu troisième. Troisième du Prix Achille Fould (Haies), le 7 septembre, Dominator (Amaron) sera à suivre pour sa deuxième sortie tout comme Célestin Mercury (Muhaymin), qui a débuté par une quatrième place dans le Prix Jumna.